mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : le train nantais arrive toujours à l'heure
LDC : le train nantais arrive toujours à l'heure
22 Octobre 2016 | Europe > Champion's League

Dépassé par le Dinamo Bucarest en première mi-temps, Nantes a su renverser la situation pour littéralement arracher la victoire en Roumanie. Toujours invaincu, le club Ligérien reste n°1 de sa poule... et se rapproche de la qualification.

Dans une forme ascendante jusqu’ici, les Nantais avaient l’intention de rester invaincus au lendemain de cette 5ème journée du groupe D. Mais en face, le champion de Roumanie en titre n’a pas d’autre alternative que de signer sa deuxième victoire Européenne s’il veut espérer une qualification. 31 buts encaissés de moyenne par cette équipe du Dinamo, la défense aplatie des Roumains est prenable… et Théo Derot lui met de suite la pression en réalisant un bon début de match (4-5, 7’). A l’inverse des précédents voyages du « H », l’ambiance promet d’être chaude face à des supporters du Dinamo bouillonnants, un kop issu du club de foot de la ville met d’entrée une grosse ambiance. Une ferveur qui semble donner de l’ardeur aux joueurs locaux… et une pression supplémentaire pour un HBC Nantes de plus en plus timoré au fil des minutes.

Vrankovic, la principale arme du Dinamo, tient le rôle vedette… et l’ailier Flavius Cimpan remet très vite l’équipe Roumaine en tête au tableau d’affichage. Au sortir du premier quart d’heure, l’attaque Nantaise est en panne : malmené il est vrai par l’excellente rentrée du gardien Grigoras. Baisse de régime brutal qui profite immédiatement au Dinamo sous la forme d’un 4-0 (9-7, 18’). Temps mort de Thierry Anti pour tenter de remettre de l’ordre dans la maison Nantaise… mais la première mi-temps est décidemment compliquée. A cet instant, l’accumulation des matchs semble peser dans les jambes Ligériennes : une fatigue palpable à l’image d’un Nicolas Claire à la peine. En panne d’inspiration face à une 5-1 redoutable, les attaquants du « H » balbutient leurs possessions… et se font châtier le plus souvent en contre ou aux jets de sept mètres par un Asoltanei insaisissable (13-9, 25’). L’ex-Montpelliérain Allahkaram Esteki en rajoute une couche pour placer le Dinamo nettement en tête à la mi-temps (15-11, 30’).

La rentrée de Cyril Dumoulin sera-t-elle bénéfique au retour des vestiaires ? Allié au retour d’un Klein un tantinet plus précis… et le HBCN revient à deux unités à la 33ème minute. L’espoir renaît pour des Nantais condamnés à mettre du rythme durant la seconde mi-temps. Jusque-là très discrets, Eduardo Gurbindo et Dominik Klein se réveillent enfin pour récupérer un maximum de ballons… et concrétiser les opportunités (16-15, 37’). Une belle entrée en matière dans ce deuxième acte… face à un Dinamo subitement emprunté. L’attaque Roumaine patauge à l’image d’une mésentente entre les frères Esteki à la 38ème minute. Egalisation implacable dans la minute suivante, Nantes retrouve ici son handball. On trouve plus facilement Nicolas Tournat au pivot, Nicolas Claire a lui retrouvé un surplus d’énergie… et le « H » colle toujours aux basques Roumaines.

Nombreuses parités au tableau d’affichage, le dernier quart d’heure promet alors un suspense haletant (20-20, 46’). Dumoulin de plus en plus tranchant… et le gardien international montre la voie du succès à ses partenaires. Les parades de l’ancien-Toulousain et la prise d’initiative de Florian Delecroix permettent au « H » de repasser en tête (22-23, 54’). Cinq dernières minutes à jouer… le Français du Dinamo Pierre-Yves Ragot remet son équipe à hauteur. D’un but à l’autre, les deux équipes se rendent coup pou coup… et le money-time est palpitant. Cardiaques s’abstenir ! La jeunesse Nantaise est bien au rendez-vous : Delecroix puis Derot… bien aidés par Pechmalbec remettent Nantes dans le bon sens à la 58ème minute (25-26). Un retour fulgurant en seconde… conclu par David Balaguer sur son aile puis dans les dernières secondes par une parade décisive de Cyril Dumoulin. Victoire renversante pour ces Nantais à la détermination sans failles, l’équipe Ligérienne conforte son leadership et se dote ainsi d’un joker dans la course à la qualification.

A Bucarest, Sala Polivalenta Dinamo
Le samedi 22 octobre 2016 à 17h30
Dinamo Bucarest - HBC Nantes : 26 - 27 (Mi-temps : 15-11)
2.360 spectateurs
Arbitres :
MM. Csaba DOBROVITS & Peter TAJOK (Hongrie)
Délégué :
M. Jiri KONECNY (République Tchèque)

Dinamo Bucarest
Gardiens
: Grigoras, Irimus.
Joueurs de champ : S. Esteki (2/7), Savenco (2/2), Vrankovic (1/5), Mousavi Ghalehmirz (1/1), Ragot (1/1), Mocanu (1/1), Asoltanei (6/9), Bera, Capota (1/1), Sania (1/2), Cimpan (1/2), A. Esteki (4/7), Mironescu, Sandru (5/6).
Entraîneur : Voica.

Nantes
Gardiens
: Dumoulin, Siffert.
Joueurs de champ : Tournat (3/3), Claire (3/7), Derot (7/9), Buric (2/2), Balaguer (4/4), Klein (3/6), Feliho, Matulic, Gurbindo (1/1), Gharbi, Delecroix (4/6), Pechmalbec.
Entraîneur : Anti.

Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BesiktasHolstebro362722/10>>
Dinamo BucarestNantes262722/10>>
ZaporoshyeMinho Braga272322/10>>
Prochaine Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
HolstebroBesiktas 10/11 
NantesDinamo Bucarest 10/11 
Minho BragaZaporoshye 10/11 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Nantes954011561294 
2Besiktas753111371392 
3Zaporoshye552211401351 
4Minho Braga45230153154-12
5Dinamo Bucarest45122151150-2-2
6Holstebro15041139169-4 


© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités