mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Metz dernier invaincu, Issy suit le rythme
LFH : Metz dernier invaincu, Issy suit le rythme
20 Octobre 2016 | France > LBE

Les Lorraines ont été solides pour s’imposer à Besançon (26-25) et prendre la tête du Championnat, en dernière équipe invaincue qu’elles sont. Vainqueur à Chambray (31-27), Issy-Paris remonte à la 4e place et se rapproche de Fleury, battu à Nantes (29-21).

Il fallait être costaud et les Messines l’ont été. Quatre jours après leur premier match de Ligue des champions à Podgorica, elles ont arraché un précieux succès à Besançon, dernière équipe invaincue après elles, au terme d’un combat sans répit (26-25). Car les Franc-Comtoises attendaient de pied ferme les championnes de France et ont fait le match qu’il fallait, à l’image d’Alice Lévêque, auteure de son meilleur match face à ses anciennes coéquipières (4 buts) et d’Amanda Kolczynski (7/9). Besançon a donc bien entamé le match (6-4, 10e) et malgré un chassé-croisé permanent, gardait la tête après plus de 40 minutes (18-17, 42e). Mais un bon passage de la défense messine, devant une encore très solide Laura Glauser (15 arrêts) permettait aux visiteuses de passer un 3-0 pour créer un mini break (18-20, 46e), conforté par Béatrice Edwige et Grace Zaadi (20-24, 52e). Toujours solide derrière et avec une excellente Sladjana Pop-Lazic en pivot (6/6 face à ses anciennes coéquipières), Metz tenait jusqu’au bout en dépit d’un gros finish bisontin (de 22-26 à 25-26). Et Glauser en profitait pour marquer quatre buts dans le match ! Les filles de Manu Mayonnade prennent ainsi les commandes du Championnat, à égalité avec Dijon (qui a joué un match de plus), avec déjà une bonne avance sur la concurrence.



Le réveil du CTHB n'aura pas suffi

Entre un Chambray encore traumatisé par sa déroute messine et un Issy Paris qui redoutait ce match calé entre les deux défis face à Erd, on avait à la Fontaine Blanche deux formations qui ne savaient pas trop comment gérer ce match et surtout ce que pouvait être sa finalité.

Et si l’IPH a fait d’entrée une vraie démonstration de jeu, menant 1-5 au bout de 5 minutes faisant redouter une nouvelle déroute tourangelle, les choses se rééquilibraient assez vite sans toutefois que le CTHB puisse arriver à revenir dans la course. Si Mouna Chebbah s’offrait quelques superbes numéros, Stine Oftedal mettait tout son monde en ordre de marche, appuyant délibérément là où cela faisait mal pour Chambray : le jeu de transition.

En fait quasiment chaque réussite arrachée, gagnée où chipée par les locales trouvait aussitôt une réplique sur engagement rapide où montée tranchante. Libération dans les espaces, vitesse de prise de décision, l’IPH avait la clé dans le match et s’en servait à outrance. Hanna Oftedal faisait admirer sa superbe mécanique de shoot servie sur un plateau par sa géniale sœur. Karolina Zalewski ne gâchait rien sur son aile, Coralie Lassource était percutante, bref cela roulait pour les protégées de Pablo Morel. Même le réveil en fanfare de Vanessa Boutrouille. Même la réussite d’une Coumba Cissé pourtant touchée à l’épaule de tir. Même les buts venus d’ailleurs de Mouna Chebbah ou les numéros de Jacqueline Oliveira dans les buts n’y faisaient rien.

L’IPH restait consciencieusement en tête et ne lâchait rien même sous la pression. Il faut dire qu’en la personne de Silje Solberg, les Parisiennes avaient un sacré garde chiourme, tétanisant même par moment les envies tourangelles. Le show de sa gardienne norvégienne s’ajoutant à une mécanique bien trop huilée pour un CTHB encore en convalescence achevait de donner la clé du match aux visiteuses d’un soir. Rassuré par ce +4 final Pablo Morel pouvait souffler « Je craignais ce match ! On avait peut-être un peu trop la tête à dimanche où l’on va jouer un match très important face à Erd. Le genre de situation qui vous plombe rapidement si vous n’êtes pas très appliqué. Là, on a pris les points, on n’a pas de blessé et ce seront sans doute des points qui compteront au final. Car si comme je l’espère, nous nous retrouvons en poule en Coupe EHF, il va falloir que l’on sache enchaîner ce genre de situations. Jouer et gagner des matches de LFH entre deux chocs européens. »

Pour Chambray, le match couperet sera à l'évidence dimanche face à Toulon et était déjà dans toutes les têtes dès la fin de la rencontre face à l'IPH... Même si dans le jeu le CTHB s'est peut-être un peu rassuré. Il n'en reste pas moins qu'il y avait peut-être une petite porte à ouvrir face à Issy et que dimanche, quoi qu'il advienne il faudra savoir forcer le verrou varois, aussi solide soit-il !

Comme Issy-Paris, Nantes a réalisé une belle opération mercredi soir. A domicile, les Ligériennes ont dominé Fleury (29-21), une victoire logique puisque les locales, après un début de match accroché (8-8, 16e), ont creusé l’écart et ont su le conserver jusqu’au bout, preuve qu’elles avancent. Comme depuis plusieurs matchs, le collectif nantais a pu compter sur une excellente Malin Holta (10/12 aux tirs, photo ci-dessus), qui se révèle comme la bonne pioche espérée. Mais pas seulement puisque Pauline Coatanéa (6 buts), Esther Schop ou Léa Lignières ont aussi apporté leur écot pour ne jamais laisser leurs adversaires reprendre espoir. A la limite avant la pause (15-12), Fleury a craqué pour de bon au retour des vestiaires (22-15, 44e), sans doute dû à un problème physique après la Coupe d’Europe, mais pas seulement puisque les Nantaises ont connu les mêmes exigences (même si en jouant à domicile elles se sont épargnées un voyage). Le problème loirétain demeure l’attaque (9e du Championnat en moyenne avec 24 buts), et comme Paule Baudouin n’a pas survolé mercredi (1/5), cela fut plus difficile pour les autres. La suite s’annonce tout aussi ardue pour les vice-championnes de France avec le match retour de Coupe EHF et la réception de Metz. Les quelques jours de repos (Fleury est exempté de la 6e journée) ne feront pas de mal.

Dernière Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Toulon St-CyrCelles s/Belle252414/10>>
ChambrayIssy Paris273119/10>>
NiceDijon253114/10>>
BesançonMetz252619/10>>
NantesFleury les Aubrais292119/10>>
Prochaine Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ChambrayToulon St-Cyr 22/10 
DijonCelles s/Belle 22/10 
Issy ParisBesançon 22/10 
NantesNice 22/10 
MetzBrest 22/10 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz124400120784 
-Dijon1253111351332 
3Fleury les Aubr.115320120122-2 
4Nice105221121127-11
5Brest104310112913-1
-Issy Paris1043101171062 
7Besançon94211105102-11
8Nantes952301301291-1
9Toulon St-Cyr851311021271 
10Celles s/Belle55050124143-5 
11Chambray4404084112-4 

François Dasriaux et

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités