mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe de la Ligue: Annonay  "On veut aller loin en coupe"
Coupe de la Ligue: Annonay "On veut aller loin en coupe"
28 Octobre 2016 | France > Coupe LNH

Avant la trêve internationale, place aux 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue masculine. Les cadors sont là et certains doivent se méfier de leur escapade chez les prétendus plus petits. Nantes par exemple, se déplace à Tremblay où un certain Patrice Annonay a la ferme intention de ne pas se laisser faire.

Par Yves MICHEL

Tout le monde est sur le pont et les quatre équipes qui ont participé au Trophée des Champions (Montpellier, Nantes, PSG, St Raphaël) ont rejoint celles qui se sont qualifiées à l'issue des 16èmes. Au total 9 clubs de D1 répondent à l'appel sur les 14 que compte la Lidl Star Ligue puisque Aix, Cesson, Nîmes, Saran et Sélestat sont passés à la trappe au tour précédent. Sept clubs de Proligue complètent le plateau de ces 8èmes de finale.

L'Ile-de-France sera le théâtre de trois rencontres, toutes programmées samedi. Pontault Combault, actuel 2ème de Proligue et qui en 16èmes avait éliminé Cesson, accueille Toulouse qui vient de se rassurer en remportant mercredi, face à Créteil, son 1er match à domicile de la saison. Un peu plus au nord, dans le département voisin de Seine-St Denis, Tremblay, leader de ce championnat de D2 accueille Nantes. Le "H" qui talonne le PSG au classement de la LSL et lauréat de la coupe de la Ligue en 2015 sait pertinemment qu'il peut tomber dans un traquenard face à une équipe qui au tour précédent s'est offert le scalp de Nîmes et dont l'ossature est composée d'anciens de l'élite comme Samuel Honrubia, "Duggie" Bojinovic, Alexandre Tomas, Erwan Siakam ou un certain Patrice Annonay (notre photo de tête) promu gardien n°1 et capitaine de l'équipe séquanodionysienne.

Patrice, après 11 ans à Paris, c’est un réel changement pour toi ?
Si les objectifs sont différents, j’ai trouvé un club familial avec des gens assez compétents, à l’écoute et puis, je savais où je débarquais. En plus, je connaissais la plupart des joueurs. C’est un groupe très homogène avec des joueurs qui ont envie de se racheter, de montrer qu’ils ont toujours leur place en D1.

Tu as aussi changé de statut avec de nouvelles responsabilités…
Je suis arrivé à Tremblay comme gardien n°1, ensuite, j’ai hérité du brassard. Au début, cela m’a paru un peu bizarre car j’étais nouveau dans le club. Ça me fait du bien aussi, j’ai un peu plus de temps de jeu qu’au PSG et je m’investis encore un peu plus dans mes nouvelles missions.

Tu partages les cages avec un jeune de 26 ans, l’Allemand Dresrüsse…
Et c’est très enrichissant. Dans ma carrière, j’ai toujours connu la concurrence et c’est quelque chose de motivant. On s’entend très bien car on est très complémentaires et on apprend beaucoup l’un de l’autre. En plus, comme il vient d’un des plus gros championnats étrangers, il apporte une certaine nouveauté.

Les débuts en Proligue sont parfaits. 7 matches, 7 victoires.
C’est conforme aux prévisions même si on doit encore rencontrer des concurrents directs à la montée comme Chartres, Istres ou Billère. Depuis 2-3 ans, la D2 s’est densifiée et chaque week-end, il y a des pièges. Il va donc falloir qu’on soit très solides.

                        "Une faute professionnelle si on ne remontait pas"

Tremblay est désigné pour remonter directement parmi l’élite…
Effectivement. Ce serait même une faute professionnelle si on ne remontait pas à la fin de la saison. Le club a vraiment mis les moyens (plus gros budget de Proligue avec plus de 3,5 millions d’euros) pour qu’on puisse y arriver. Le recrutement a été plutôt intelligent mais la vérité, comme toujours, vient du terrain.  

A ton arrivée, as-tu senti un traumatisme post-relégation ?
A titre personnel, j’ai vécu la descente avec Paris et lorsque ça arrive, forcément il y a un traumatisme. Et c’est normal car c’est reçu comme un échec. Il faut se servir des erreurs du passé mais aller tout de suite de l’avant.

Nantes comme adversaire samedi, c’est une aubaine pour vous jauger ?
C’est assez proche, on va dire de ce qu’on veut retrouver la saison prochaine. C’est vrai que Nantes est très costaud mais comme on veut aller loin en coupe, il faudra les battre. On sait que certains vont tirer des enseignements après cette rencontre, nous, on va jouer sans trop se poser de questions. Cela va aussi nous permettre de bien préparer les grosses échéances qui nous attendent en Proligue.

Tu as signé jusqu’en 2018, tu auras 39 ans, c’est la limite que tu as fixée ?
Pas du tout. Le corps commandera mais comme j’ai toujours une vision positive des choses, je n’ai pas beaucoup joué ces dernières saisons au PSG donc j’en ai gardé un petit peu sous la pédale (sourires). 


                           Vasja Furlan et Ivry vont-ils une nouvelle fois étriller Dunkerque ? 

Autre confrontation dans l'espace francilien et seul duel entre équipes de l'élite entre Ivry et Dunkerque. La semaine dernière, les Nordistes qui se sont un peu plus enfoncés depuis, avaient été laminés par des Val-de-Marnais à qui tout avait réussi. Le scénario va-t-il se reproduire ? Le staff de l'USDK aura-t-il eu assez de trois jours pour remobiliser un groupe qui semble en perdition ? Les Ivryens restent sur une défaite à domicile face à St Raphaël, leur adversaire lui, s'est incliné face à Saran, un des promus.

Toujours samedi, en ouverture de programme, Montpellier qui reste sur deux succès consécutifs (en Ligue des Champions et championnat) et qui pointe à la 4ème place au classement, accueille Chartres, relégué à l'étage inférieur en juin dernier et qui aspire à remonter. Seulement voilà, le début de saison des Euréliens n'est pas très régulier avec déjà trois défaites en sept matches. Côté héraultais, Patrice Canayer devra à nouveau se passer de Michaël Guigou victime d'une commotion cérébrale depuis un choc lors du match contre Chekhov en Ligue des Champions. L'international a même déclaré forfait pour le rassemblement avec les Bleus programmé la semaine prochaine avant les deux matches de qualification à l'Euro 2018 face à la Lituanie et la Belgique. 



Quatre matches samedi, quatre dimanche. Limoges (7ème de Proligue) qui a obtenu sa qualification sur tapis vert face à Aix en Provence (lire ICI) reçoit Créteil. Les Val-de-Marnais décimés par une série de blessures sont dans le doute. Ils restent sur deux défaites en déplacement à Cesson et Toulouse. Les porcelainiers dont le parcours en Proligue est conforme à leur niveau (3 des 4 défaites face aux équipes du Top 3) ont conscience que l'exploit est possible.

Le derby sudiste concernera Istres et St Raphaël. Jusque-là, les Istréens ont fait en championnat, un parcours conforme à leurs ambitions. Seul bémol, la défaite à domicile face à Valence (dont c'est d'ailleurs le seul succès en 7 rencontres). Les Raphaélois eux, ont cafouillé face à Saran et à Cesson mais se sont repris face à Montpellier et Ivry. « Peut-être que certains nous croyaient déjà morts, peut-être que j’étais en danger, ironise Joël Da Silva (notre photo) mais peu importe, nous nous sommes réfugiés dans le travail et on a montré qu’on ne lâchait rien. Nous aborderons ce match avec beaucoup de respect car on a envie d’aller loin dans les coupes, cette année.» Depuis trois saisons, Billère tente de remonter parmi l'élite. Celle-ci sera-t-elle la bonne ? Les prétendants sont encore nombreux. En attendant, les Béarnais se frotteront à Chambéry qui éliminé de l'EHF, se verrait bien faire un bout de chemin dans les coupes nationales. 


                         Florian Dessertenne et les Vikings de Caen s'attaquent à la montagne PSG 

Le choc des extrêmes

Gardons pour la fin, l'opposition la plus disproportionnée où le budget de l'un est 17 fois supérieur à celui de l'autre. Les plus riches sont leaders de la Lidl Star Ligue, les autres sont 9èmes de Proligue, en Nationale 1 la saison dernière et en Nationale 3, il y a six ans. Mais l'affiche va attirer plus de 5000 personnes (guichets fermés) à la Kindarena de Rouen. Les Vikings de Caen ont mis les petits plats dans les grands pour recevoir... le PSG ! « C’est un véritable évènement pour l’ensemble du club, reconnait Benoit Gruau, le président caennais, et je dois dire que le PSG a été très coopératif pour que le match se déroule à Rouen. La mairie de Caen a aussi accepté cette délocalisation, tout le monde a joué le jeu. L’engouement a été tel que les places se sont vendues en 4 heures. Tomber contre Paris, pour nous, c’est inespéré. » S’il reconnait qu’il n’est pas issu du monde du handball, le grand patron du centre Leclerc de Caen, principal partenaire des Vikings depuis de longues années, s’est véritablement pris au jeu depuis deux ans et demi. « J’ai un vice président, Thomas Lamora et des bénévoles extraordinaires qui depuis le tirage me persuadent que ce qu’on est en train de vivre est un vrai bonheur.  Même au tour précédent contre Sélestat, on a vécu ça intensément.»  Au-delà de l’euphorie populaire et de la venue des stars du PSG, il y aura un match à disputer. David contre Goliath et un rapport de forces totalement déséquilibré. « On va leur montrer de quoi on est capable ! (rires) Je connais la profondeur de leur banc. D’ailleurs quels joueurs vont-ils mettre sur la feuille de match ? Le seul hic de notre côté, c’est que notre gardien n°1 Stanko (Abadzic) est toujours blessé. C’est un réel handicap. Quel que soit le résultat, je pense que le seul fait de créer cet évènement et que les spectateurs répondent présents, est déjà une victoire. Après, si déjà on arrive à tenir… allez, un quart d’heure, ça serait très bien.» A Caen, personne n’oublie qu’en toile de fond, la saison en Proligue est la priorité. Mais le temps d’un week end, les Vikings auront eu le droit de s’évader sur une autre planète.


                           Chartres et Robin Molinié ont-ils les moyens de renverser Montpellier ?

MONTPELLIER HANDBALL - CHARTRES METROPOLE HAND 28
Pronostic : Montpellier

Date et Heure : 29/10/2016 A 15:30:00
Lieu :  Gymnase Rene Bougnol - Avenue du Val de Montferrand - MONTPELLIER
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

US IVRY HANDBALL - DUNKERQUE HGL
Pronostic : Ivry

Date et Heure : 29/10/2016 A 18:00:00
Lieu : Gymnase Auguste Delaune - 16 rue Robespierre - IVRY SUR SEINE
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - HBC NANTES
Pronostic : Nantes                                                     sur beIN SPORTS MAX 9

Date et Heure :  29/10/2016 A 20:00:00
Lieu : PALAIS DES SPORTS - RUE JULES FERRY - TREMBLAY EN FRANCE
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

UMS PONTAULT-COMBAULT - FENIX TOULOUSE HANDBALL
Pronostic : Pontault Combault

Date et Heure :  29/10/2016 A 20:30:00
Lieu : ROGER BOISRAME - 89 AVENUE CHARLES ROUXEL - PONTAULT COMBAULT
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

LIMOGES HAND 87 - US CRETEIL HANDBALL
Pronostic : Créteil

Date et Heure : 30/10/2016 A 15:00:00
Lieu :  Henri NORMAND - 3 Allée du Maréchal Franchet d'Esperey - LIMOGES
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

ISTRES PROVENCE HANDBALL - ST RAPHAEL VAR HB
Pronostic : Saint Raphaël

Date et Heure : 30/10/2016 A 16:00:00
Lieu :  HALLE POLYVALENTE - Quartier de la Pyramide - ISTRES
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

CAEN HANDBALL - PSG HANDBALL
Pronostic : PSG handball

Date et Heure : 30/10/2016 A 16:30:00
Lieu :  KINDARENA - Rue de Lillebonne - ROUEN
Lien Google Maps vers la salle

*********************************

BILLERE HANDBALL PAU PYRENEES - CHAMBERY SAVOIE MONT BLANC
Pronostic : Chambéry

Date et Heure : 30/10/2016 A 18:00:00
Lieu : SPORTING d'ESTE - Avenue St John Perse - BILLERE
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La Golden League
    à Clermont-Ferrand et Boulazac
    en live avec Handvision