mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Montpellier aime les semaines qui finissent bien
LSL: Montpellier aime les semaines qui finissent bien
13 Novembre 2016 | France > LSL

Après Skopje... Créteil. Montpellier a parfaitement rempli la double mission qui lui était attribuée. En clôture de la 7ème journée de Lidl Star Ligue, les Cristoliens ont été sévèrement punis 24-32. Plus que jamais, le PSG est en tête au classement mais derrière, ça se resserre entre Nantes, St Raphaël et... Montpellier.

par Yves MICHEL


Ils étaient venus à Créteil pour cela et c'est avec le sourire et la satisfaction du travail accompli qu'ils en sont repartis. Après leur succès jeudi en Ligue des Champions à Skopjé, les Héraultais ont bien négocié leur crochet par le Val-de-Marne. Mis d'entrée en confiance par leur gardien Nikola Portner qui survolera la 1ère période (11 arrêts à 50%), ils vont imposer leur tempo et faire très rapidement l'écart (2-5 à la 10ème). Créteil a tenté de rivaliser mais le manque de rigueur et de lucidité, la trop grande suffisance parfois ont été fatals aux joueurs de Christophe Mazel qui après avoir recollé au score (9-9  à la 21ème), ont pris la foudre et ont totalement sombré. « On fait des erreurs grossières sur les fins de montée de balle, peste l’entraîneur cristolien. On prend des contres et face à une équipe bien plus forte que nous comme Montpellier, cela ne pardonne pas. On a eu trop d’échecs au tir (à peine 48% d’efficacité avec des joueurs comme Castro, Cardinal et Csepreghi totalement à la dérive), il nous a aussi manqué la volonté d’y croire. Croire qu’on pouvait les bousculer. On n'aurait pas gagné le match mais quand on était en train de réduire l'écart, il y a des comportements de la part de certains de mes joueurs qui m'ont chagriné. Certains ne se sont pas bagarré jusqu'au bout.» Avec huit buts à remonter (14-22 à la 38ème) alors que tout avait basculé en un quart d’heure, Créteil partait de vraiment très loin et n'a jamais été en mesure d'inquiéter son adversaire. L'équipe montpelliéraine s'offrira même un petit temps faible (alors qu'elle menait largement au score) suite à des tirs précipités bien stoppés par Sunjic. "Quelques péchés de gourmandise" dira même Patrice Canayer mais l'essentiel a été tout le temps préservé. C'est un MHB solidaire et complémentaire où tout le monde s'est mis au diapason qui a battu Créteil et clôturé de belle manière une semaine qui pouvait être de tous les dangers. « C’est le 5ème match consécutif qu’on gagne, se satisfait Jure Dolenec (notre photo de tête - principal réalisateur du match). Ce qui est intéressant c’est que notre niveau de jeu monte en puissance. Ça fait du bien après un début de saison difficile. Aujourd’hui et comme aurait dû l’être celui à Ivry, c’est le genre de match que tu ne dois pas perdre, surtout si tu veux finir au moins 2ème du championnat. On a déjà utilisé tous nos jokers donc là, c’est important d’enchaîner les victoires. » Pour Montpellier, Créteil et Skopje sont déjà dans le rétroviseur, la suite se fera face à Saran puis à Presov en Slovaquie et on sera déjà sur le déplacement à Paris. Dans l'Hérault, on a pris l'habitude depuis longtemps de ces cadences infernales.

US CRETEIL - MONTPELLIER HANDBALL         24 - 32   (MT: 12-16)
Statistiques du match

Le diaporama de Créteil - Montpellier par Lorie Couvillers



Ceux qui l'auraient oublié, la 7ème journée du championnat de France de 1ère division masculine avait débuté mercredi dernier et le PSG avait mis les horloges sur son propre méridien en corrigeant Ivry et comme un jour plus tard, St Raphaël en ayant été dominé une bonne partie de la 1ère mi-temps, avait eu la bonne idée (ou pas) de freiner la progression de Nantes, les Parisiens ont désormais une confortable avance et semblent promis à une voie royale jusqu'en juin prochain.

De son côté, Chambéry a bien réagi après son élimination en coupe de la Ligue. Laminés par Billère, deux semaines auparavant, les Savoyards ont retrouvé des vertus pour aller s'imposer à Aix. Après une 1ère période démarrée en trombe (2-5 après 7') et très serrée par la suite (10-10 à la 22è), les coéquipiers de Melvynn Richardson (qui avec 10 buts a été l'homme du match) ont fait pris de l'avance juste avant la pause et fait cavalier seul après la pause. Yann Genty (16 arrêts) et Fahrudin Melic (7/9) ont été également déterminants dans le succès de leur équipe. Les Provençaux notamment défaillants en défense qui mercredi prochain se déplacent à Ivry, accusent le coup mais restent en milieu de classement. Chambéry y voit un peu plus clair, surtout avant d'accueillir l'équipe en forme du moment, St Raphaël.  



Si en coupe de la Ligue, Dunkerque avait entrevu une éclaircie en se qualifiant aux dépens d'Ivry, le quotidien de la Lidl Star Ligue est revenu au galop pour mettre encore en relief les faiblesses et les manquements nordistes. Avec une cinquième défaite consécutive, la 6ème de la saison, cela commence à devenir inquiétant pour les hommes de Patrick Cazal. Au Parnasse, privés de leur capitaine et gardien n°1 William Annotel, ils sont certes tombés sur une équipe de Nîmes qui récupérait Gallego, Salou et Hallgrimsson (auparavant blessés) et où Rémi Desbonnet (notre photo - 12 arrêts) a été déterminant mais cela n'explique pas tout. Encore une fois, leur entame de match a été catastrophique (8-3 dès le 1er quart d'heure) et ils vont courir après le score pendant presque toute la rencontre. A l'amorce du second acte, le trou était béant et quasiment impossible à combler (-9). Pourtant, l'USDK, piquée au vif, va changer de visage et le groupe qui jusque-là avait subi, va véritablement se révolter. Les Nordistes, souvent sanctionnés vont montrer un peu plus d'agressivité dans tous les secteurs du jeu. Petit à petit, l'écart va se réduire (25-23 à la 55ème) mais les parades de Rezar qui avait remplacé Desbonnet dans les cages gardoises permettront à Nîmes de préserver son avance (26-23).



Les responsabilités donnent des ailes à Jeff Lettens. Investi gardien n°1 de Cesson après la blessure de Kévin Bonnefoi, le Belge n'a pas raté son entrée avec son nouveau costume. Face à Toulouse, il émarge à 13 arrêts mais cela n'a pas suffit pour que son équipe sorte victorieuse de la confrontation. Si Toulouse en début de rencontre a cru pouvoir prendre ses aises (3-6 à la 8è) grâce notamment au Solé-Sala (notre photo) - Sevaljevic, l'équilibre a été très vite rétabli par les Bretons qui vont devoir attendre la 39ème minute pour enfin passer en tête (19-18). Le jeu du chat et de la souris va se poursuivre jusqu'au buzzer final, les deux gardiens Lettens et Idrissi se mettant en évidence pour préserver le point du match nul.  

Non Sélestat ne connaîtra pas le syndrome Billère (26 défaites en 26 matches) ! Les Alsaciens dans le sillage de Thomas Gaudin aussi adroit sur le champ qu'à 7 mètres (8 buts au total) ont arraché un nul très équitable à Saran. Très équitable car les deux équipes ne se sont pas quittées d'une semelle, chacun exploitant à tour de rôle, le jeu sur le champ à 7 contre 6. Et chez les locaux, c'est un autre ailier gauche, Arnaud Lamazaa-Parry qui va s'illustrer (7/7). Les Loiretains ne se sont toujours pas imposés à domicile, Sélestat devar encore attendre un peu pour le faire puisque la semaine prochaine, ils se déplacent à Toulouse. Pour Saran, cela risque de singulièrement se compliquer avec une visite à Montpellier.


    Malgré un 5/7, le Cessonnais Maxime Derbier n'a pu éviter le partage des points face à Toulouse

CESSON RENNES - FENIX TOULOUSE      26 - 26  (MT: 14-15)
Statistiques du match

*****************************    

PAYS AIX UCCHAMBERY SAVOIE        25 - 32  (MT: 12-15)
Statistiques du match

*****************************

PSG HANDBALL - US IVRY HANDBALL     40 - 26 (MT: 21-14)
Statistiques du match

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - HBC NANTES       23 - 21 (MT: 11-11)
Statistiques du match

*****************************

USM SARAN HBSELESTAT ALSACE       28 - 28  (MT: 12-13) 
Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - DUNKERQUE HGL     26 - 23  (MT: 17-9)
Statistiques du match

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités