mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Nice apprend la patience
LFH : Nice apprend la patience
15 Novembre 2016 | France > LBE

Après deux années d’échecs malgré une équipe constituée de stars, l’OGCN a tout changé cet été. Mais sans victoire depuis un mois et demi, les Azuréennes traînent en queue de peloton. « On a une équipe de combattantes et on va se battre », promet l’arrière gauche Hadja Cissé.

Dans une saison qui a livré pas mal d'autres surprises depuis, Nice a créé la première. C’était le 14 septembre, à Brest. Une défense de forçat, une volonté de fer, et les Azuréennes s’imposaient chez un des favoris au titre (22-21). Depuis ? Six matchs et un seul succès. « Cette victoire imprévue nous a peut-être rendus très optimistes en début de saison, estime aujourd’hui Marjan Kolev, l’entraîneur, qui vit sa première saison sur le banc d’un club pro (photo ci-dessous). On a très vite oublié que tout était nouveau, l’effectif, le staff. Et surtout, à partir de là, on a été attendus par les autres. » Et ce qui devait arriver arriva. Car il faut du temps quand on est l’équipe qui a le plus bougé à l’intersaison – avec Fleury. Dix départs, neuf arrivées, de jeunes joueuses pour la plupart ou des éléments arrivés de D2 et de l’étranger. « Il faut que ça prenne, sait Hadja Cissé, l’arrière gauche débarquée de Fleury (photo de tête). On a bien travaillé pendant la prépa donc on a pu avoir de bons résultats. Mais les matchs se sont enchaînés depuis et on n’a pas réussir à maintenir notre niveau collectif. Au niveau du jeu de passes, de l’engagement, des petits coups qu’on essaie de jouer à deux ou trois, on n’est pas encore rodées. Et comme on n’a pas d’individualité qui arrive et tire à dix mètres, on doit travailler. »

Après deux mois de compétitions, la demi-centre Jane Schumacher, plus buteuse qu’organisatrice, l’ailière droite Mathilde Nicollet et Hadja Cissé font partie des satisfactions. Mais les autres peinent encore à s’exprimer, la défense manque de régularité comme la paire de gardiennes Colic-Sako, néanmoins prometteuse. Tout cela explique en partie les points perdus à Toulon ou face à Dijon (après avoir mené de six buts), qui ont instillé le doute dans les jeunes têtes sudistes. « Je n’ai pas l’habitude de demander du temps pour avoir des résultats, reprend Kolev. Mais la réalité est là : on a besoin de temps et, surtout, de récupérer la confiance depuis notre défaite à domicile contre Dijon. Depuis ce match, on est allés à Nantes et à Metz, là on reçoit Issy qui est une équipe expérimentée, ce n’est pas facile… » « On ne s’inquiète pas, promet Cissé. On a beaucoup bossé mais on savait que ce coup de mou allait arriver. Ce match d’Issy, on va tout faire pour le gagner, puis la trêve va nous permettre de bosser encore mieux. »

Si les Parisiennes font bien respecter la logique en l’emportant à Nice, l’OGCN passera néanmoins l’hiver à une 9e place assez loin de ses ambitions de play-offs. Même si les dirigeants, après deux saisons à disputer des demi-finales sans les gagner en dépit d’une équipe quatre étoiles (Darleux, Lacrabère, Rocha, Edwige…), ont fait le choix de tout changer, cela pourrait faire un peu tousser. « On vise les play-offs, Nice a toujours eu un objectif élevé, maintient le coach. Mais il est évident que ça va être difficile si on n’obtient pas de résultats lors des prochains matchs. Le club a conscience de cette problématique et on ne ressent aucune pression de l’intérieur. Et il y a encore beaucoup de place pour progresser. » Si elle rappelle que le nouveau projet est « basé sur trois à cinq ans », Hadja Cissé ne dit pas le contraire : « Le but, c’est les play-offs ! On ne se dit pas qu’on est une petite équipe et qu’on va rester à notre place. On est une équipe de combattantes et on va se battre. »

Les autres matchs : Metz peut basculer en tête

Champion de France en titre, Metz réussit une première moitié de saison sérieuse et peut le confirmer ce mercredi à Celles-sur-Belle, encore jamais vainqueur cette saison et qui poursuit son apprentissage. Oui, les Lorraines ont toutes les armes en main pour s’imposer dans les Deux-Sèvres. Mais comment réagiront-elles, cinq jours après leur superbe performance face à Buducnost et, surtout, avant d’aller à Thüringer dimanche pour un match capital pour la suite ? Si les filles d’Emmanuel Mayonnade manquent d’investissement, les Celloises pourraient se faire un plaisir de leur jouer un très mauvais tour…

Un faux-pas et Nantes pourrait en profiter. Après quatre victoires de rang, les Ligériennes visent la passe de cinq en déplacement à Toulon où ce ne sera pas simple, d’autant qu’il faut gérer la fatigue ramenée des Pays-Bas. Mais avant un dernier match européen qu’elles pourront gérer tranquillement avant la trêve, les filles de Jan Basny peuvent clairement mettre la priorité sur ce déplacement. En se méfiant de Toulonnaises qui récupèrent Hanna Fogelström et comptent confirmer leur retour en première partie de tableau.

Face à Besançon, Brest doit se rattraper de sa défaite à Chambray lors de la dernière journée. Les Bretonnes ont depuis montré autre chose en Coupe d’Europe lors de leur victoire à Bera Bera. Elles doivent conclure une première partie de saison encourageante par un succès pour conforter leur place dans le haut du panier. Mais Besançon, 6e, a l'occasion d’enfin accrocher un gros. Metz (26-25 en Franche-Comté) et Issy-Paris (26-25 à domicile) ont eu chaud. Les Brestoises vont-elles tomber ?

Enfin, Fleury accueille Chambray pour un premier derby en élite entre ces deux équipes. L’occasion pour les deux sœurs Baudouin, Paule chez les locales et Stella chez les visiteuses, de s’affronter dans un match importantissime. Les Chambraisiennes, décoincées par leur succès face à Brest, espèrent enchaîner avec un deuxième bon résultat qui pourrait leur permettre de regarder vers le haut. Les Fleuryssoises, qui glissent doucement au classement, doivent absolument gagner pour ne pas s’enliser en fond de cale. Cela promet.

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - ISSY PARIS HAND

Pronostic : Issy-Paris

Arbitres / Délégué (D) :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE
Date et Heure :
Le 16/11/2016 A 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155 , route de Grenoble
NICE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

Pronostic : Match nul

Arbitres / Délégué (D) :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF
Date et Heure :
Le 16/11/2016 A 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BREST BRETAGNE HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

Pronostic : Brest

Arbitres / Délégué (D) :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID
Date et Heure :
Le 16/11/2016 A 20:30:00
Lieu :
BREST ARENA
140 Boulevard de Plymouth
BREST

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

FLEURY LOIRET HANDBALL - CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL

Pronostic : Fleury

Arbitres / Délégué (D) :
KLEIN FREDERIC
ROLLAND JEROME
Date et Heure :
Le 16/11/2016 A 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports
Rue Eugène Vignat
ORLEANS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CELLES SUR BELLE - METZ HANDBALL

Pronostic : Metz

Arbitres / Délégué (D) :
BLANCHET DAMIEN
FITOUSSI MICKAEL
Date et Heure :
Le 16/11/2016 A 20:45:00
Lieu :
SALLE JAUNE
PARC DE LA BOISSIERE
CELLES SUR BELLE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités