mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Nantes se replace avant son escapade turque
LSL: Nantes se replace avant son escapade turque
25 Novembre 2016 | France > LSL

Nantes retrouve la 2ème place du classement grâce à sa victoire logique face au dernier, Sélestat (19-27). Les joueurs de Loire-Atlantique se sont rassurés avant d’aller affronter les Turcs de Besiktas dimanche, en Ligue des Champions.

par Yves MICHEL

A Selestat, même si le bilan n’est pas franchement positif, si l’équipe après neuf journées n’a toujours pas décollé de la queue de classement, si l’ensemble apparait souvent impuissant à livrer un combat d’inégale valeur, l’heure n’est pas à la résignation. Comme le fait remarquer à qui veut l’entendre Christian Gaudin, « on fait avec nos moyens et quand en plus, on déplore quelques blessés, ce n’est pas évident mais il faut faire face. » Et contre Nantes, il aurait fallu que les Alsaciens soient 60 minutes en surrégime et ne commettent aucune erreur. Dix minutes, c’est le temps qu’il a fallu aux visiteurs du soir pour trouver la pleine mesure du promu. Des tirs ratés, un manque évident dans la finition, les parades aussi de Cyril Dumoulin dans les cages nantaises ont très vite assombri le scénario. Dix minutes c’est aussi le temps nécessaire au « H » pour faire la différence. Une large différence puisque les protégés de Christian Gaudin vont encaisser un cinglant 0-7 (6-12). Dès lors, que pouvaient-ils entrevoir, si ce n’est les contours d’une débâcle ? Bien que limité dans ses rotations, manquant souvent d’agressivité en défense, Sélestat ne s’est pas arrêté de jouer. En cette fin de 1er acte, lorsqu’à son tour Jérémie Sargenton s’est illustré, l’écart s’est réduit (13-16).  A la pause, les statistiques étaient pourtant implacables, la réussite au tir était largement en faveur de Nantes, Dumoulin avait côté arrêts pris l’ascendant sur son vis-à-vis.



L’espoir de renaissance et pourquoi pas de remontée que les partenaires de Yanis Lenne (notre photo) avaient eu en fin de 1ère mi-temps, ils vont le retrouver au retour des vestiaires. C’était au tour de Nantes de pécher dans la finition et le manque de précision était tout de suite sanctionné (16-17 à la 35ème). Pour autant, à l’expérience et sur une certaine fraîcheur, le « H » va imposer sa loi, bénéficier des exclusions temporaires et du manque de réussite adverses pour rétablir un écart substantiel (18-24 à la 49ème). Dès lors, le match était plié. En prévision des futures échéances (voir plus bas), Thierry Anti faisait tourner son effectif tout en gardant la maîtrise au tableau d’affichage (19-27).

Nantes récupère sa 2ème place au classement avec toujours 3 points de retard sur le leader parisien mais avec 2 points d’avance sur St Raphaël et 3 sur Montpellier et Chambéry. Ce vendredi matin au départ de Sélestat, direction Paris où le groupe doit s’envoler pour Istanbul. C’est en Turquie que l’attend une confrontation très importante face au Besiktas en Ligue des Champions. Un succès en bordure du Bosphore permettrait au « H »  de terminer a minima 2ème du groupe D et se qualifier pour les barrages en vue des 8èmes. A l’aller, Nantes s’était largement imposé (33-19).

la 9ème journée complète de D1 masculine, c'est ici 

SELESTAT AHB - HBC NANTES    19 - 27   (MT: 13-16)
Statistiques du match

Le diaporama de Sélestat - Nantes par Fabien Jordhery


Le programme européen des équipes masculines françaises :

Ligue des Champions
Groupe A     PSG – Veszprém (Hon)  dimanche à 17h
Groupe C     Montpellier – La Rioja (Esp) samedi à 18h30
Groupe D     Besiktas (Tur) – Nantes  dimanche à 17h

Coupe EHF (3ème tour)
St Raphaël – Minsk (Bie) samedi à 20h30  à l’aller : 28-30

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités