mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : trente minutes de mieux et puis plus rien
EDF F : trente minutes de mieux et puis plus rien
26 Novembre 2016 | International

Le deuxième match de l’équipe de France n’a pas vraiment rassuré. Très bien pendant la première période, les Bleues ont ensuite connu un trou noir face à la Norvège (20-29), ne marquant qu’une fois en 19 minutes. Rien d’alarmant à une semaine de l’Euro mais il reste du boulot.

Cela a beau être un match amical, en prendre neuf face à la Norvège (20-29) n’a rien de plaisant. C’est pourtant ce qu’a subi l’équipe de France ce samedi face aux Scandinaves, largement dominatrices dans la seconde partie de la rencontre. L’écart fait mal mais il ne faut pas tout jeter dans la prestation des joueuses d’Olivier Krumholz, et les optimistes pourront trouver des arguments dans la première période. Mal rentrées dans le match (0-2 après deux pertes de balles transformées en deux contres par les Norvégiennes), les Françaises ont ensuite montré de très bonnes choses. Une défense bien en place, et en 1-5, système que le sélectionneur tente de travailler, tout en sachant que la 0-6 reste une valeur sûre. Avec Allison Pineau ou Estelle Nze Minko en avancé, les vice-championnes olympiques perturbaient le jeu adverse et Amandine Leynaud réussissait quelques parades spectaculaires derrière.

En place en défense, les Bleues se trouvaient bien en attaque. Surtout Laurisa Landre, disponible et efficace en pivot. Puis Siraba Dembélé et Pineau, pour un premier break français (7-5, 12e). Les arrières prenaient leur temps avant de se lancer et faisaient mouche presque à chaque fois (deux petits arrêts en 30 minutes pour la Parisienne Silje Solberg). L’entrée de Laura Flippes confirmait la tendance : la gauchère messine marquait deux fois à l’aile et osait même une course qui la replaçait en arrière pour tirer et marquer. Nze Minko manquait néanmoins le +4 et la Norvège mourait à un but au repos (13-14), à l’issue de trente minutes où chaque équipe montrait de belles choses sans trop se dévoiler non plus…

Mais voilà, la pause allait comme endormir les Françaises. « Vous avez perdu votre ambition dans le jeu, vous êtes satisfaites de ce que vous avez fait pendant 30 minutes, vous vous faîtes avoir à tous les coups ! », ne manquait pas de râler Olivier Krumbholz, contraint de poser ses deux temps morts en quelques minutes. Moins à l’aise dans le jeu, ses filles butaient surtout sur Kari Grimsbo et ne marquaient qu’une petite fois en… 19 minutes ! A l’inverse, les Scandinaves trouvaient des solutions dans la 1-5 adverse et malgré la belle entrée de Julie Foggea (8 arrêts), l’écart se creusait (de 15-15 à 15-22, 49e). Le passage en 0-6, combiné à un relâchement norvégien et à la prestation parfaite de Laura Flippes (5/5 et beaucoup de points marqués en vue de sa sélection pour l’Euro), permettait de limiter la casse mais le match était joué depuis longtemps. Les visages à la fin de la rencontre n’avaient rien de tendus et à raison, car ces rencontres demeurent une simple préparation. Mais cela prouve qu’il reste encore pas mal de travail, individuellement surtout. Et il ne reste que deux rencontres pour corriger tout cela.

A Stavanger, DnB Arena
Le samedi 26 novembre 2016 à 18h15
Golden League Féminine
France - Norvège : 20 - 29 (Mi-temps : 14-13)

Arbitres : MM Jurinovic et Mrvica (CRO).

France
Gardiennes : Leynaud (30 min, 4 arrêts) et Foggea (30 min, 8 arrêts).
Joueuses : C. Lassource, Ayglon (1/1), Pineau (3/7 dt 1/1 pen), Landre (3/3), Prouvensier, Houette, Kolczynski, Dembele (2/2), N’Gouan, Flippes (5/5), Horacek (0/1), Edwige, Nze Minko (1/4), Gnabouyou, Niombla (0/2), Lacrabere (5/7 dt 2/3 pen).
Sélectionneur : O. Krumbholz.

Norvège
Gardiennes : Si. Solberg (30 min, 2 arrêts), Grimsbo (30 min, 5 arrêts).
Joueuses : Arntzen (4/7), Kristiansen (5/10 dt 1/1 pen), Skogrand (1/3), Ingstad (2/2), N. Mork (2/5 dt 1/1 pen), S. Oftedal (6/8 dt 1/1 pen), Aune (1/3), Frafjord (3/5), Waade, Solas, A. Kurtovic (0/1)à, Herrem (3/4), Sa. Solberg (2/2), Tomac.
Sélectionneur : T. Hergeirsson.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LBE en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision