mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La poisse accompagne encore Mathieu Grébille
La poisse accompagne encore Mathieu Grébille
6 Décembre 2016 | France > LNH

Victime d'une lésion au genou droit, Mathieu Grébille est indisponible pour une durée de trois mois. C'est un coup dur pour Montpellier mais aussi pour l'équipe de France en vue du Mondial 2017.

Touché au ménisque externe du genou droit samedi dernier en Ligue des Champions face à Chekhov, Mathieu Grébille a été opéré ce mardi dans une clinique montpelliéraine et sera indisponible pour au moins trois mois.

C'est un réel coup dur pour Montpellier mais également pour la sélection nationale avant le prochain championnat du Monde en France. D'autant que l'arrière international était dans une forme ascendante avec des prestations de grande qualité (10/14 face aux Espagnols de Logrono, il y a deux semaines et 9/13 face à Dunkerque, cinq jours plus tard).

Depuis qu'il évolue au plus haut niveau, Mathieu Grébille n'a pas été épargné par les blessures. Ce qui lui a souvent fait rater des échéances importantes. En janvier 2015, en demi-finale du Mondial contre l'Espagne, il est victime d'une luxation acromio-claviculaire de l'épaule gauche. Il ratera la finale face au Qatar. Opéré en février de la même année, il reprend en mai avec le club et termine la saison. Les problèmes ne sont pas pour autant résolus. En fin de prépa avec Montpellier, pendant l'Eurotournoi à Strasbourg contre les Hongrois de Veszprém, il est cette fois touché au genou gauche (rupture du ligament croisé antérieur). Retour à la case hôpital, ce qui lui vaut de louper l'Euro polonais. La poisse ne l'abandonne pas pour autant. En mars, de retour à la compétition, en demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Nantes, c'est cette fois le genou droit qui prend un coup. Le mal est moins important que précédemment, une entorse est diagnostiqué. Son retour, il le signe de belle façon avec notamment une victoire en finale de coupe de France face au PSG. A l'occasion, il inscrira 8 buts. Le voilà enfin redevenu opérationnel. Juste avant les Jeux de Rio. Sur un poste où subsistaient quelques interrogations et pas mal de concurrence. Voilà plus d'un an qu'il est sevré de médailles internationales et Rio lui offre une occasion de briller. Mais là aussi, le sort s'acharne sur lui. Comme au Qatar en janvier 2015, la finale (cette fois) olympique contre le Danemark lui passe sous le nez à cause d'une aponévrosite plantaire. Les 3 et 6 novembre derniers, il avait participé aux deux premiers succès de l'équipe de France en qualification à l'Euro 2018.

Il aurait été à coup sûr dans le groupe que le tandem Dinart-Gille envisage de retenir pour préparer le Mondial français. Comme d'habitude, il aurait été en concurrence avec William Acccambray, Timothey N'Guessan et Olivier Nyokas. Le Mondial, il le suivra malheureusement depuis les tribunes ou devant son écran de télévision.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Golden League
à Clermont-Ferrand et Boulazac
en live avec Handvision