mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro F : Les sourires sont Bataves…
Euro F : Les sourires sont Bataves…
8 Décembre 2016 | International > Euro
Royales pendant 30 minutes, les Bleues ont totalement déjoué en seconde période pour au final s’incliner d’une toute petite unité (18-17) face aux Pays-Bas. Les Tricolores ne peuvent s’en prendre qu’à elles même si elles ne partent pas avec 4 points au deuxième tour. Même si le match nul entre la Suède et la Serbie met à peu près tout le monde sur le même pied pour le tour principal, il est clair que pour le moment il va falloir digérer la déception issue de cette seconde période totalement ratée en attaque. Les Bleues n'ont pas su enlever les sourires des têtes blondes bataves, c'était pourtant leur objectif.



Et pourtant, on a longtemps cru que ce serait champagne pour les Bleues à la fin de la rencontre. La première période a été une démonstration de défense et avec une Estelle Nze Minko encore une fois étincelante, la France s’offrait un récital qui ne plaisait guère au clan batave. Laura Glauser y rajoutait tout son talent, elle qui savait qu’Amandine Leynaud touchée face à l’Allemagne serait logiquement économisée, elle a lâché les chevaux ! Une défense qui ne laisse rien de facile, une gardienne qui vous arrête tout ce qui arrive à son niveau, alors logiquement, c’était la panique totale en attaque pour les Oranje. Au point de rester muettes pendant 19 minutes ! 19 minutes pendant lesquelles la coach suédoise des Pays Bas va épuiser ses temps morts. Faire toutes les rotations possibles et même tenter de jouer un jeu en supériorité numérique. Et rien de tout cela ne va marcher et seuls 7 petits buts vont être concédés par la France. A l’autre bout du terrain, les Bleues étaient sur de bonnes bases. Pas fantastiques avec des pivots qui ne voyaient toujours pas trop le jour, et des ailières un peu dans le rouge sur ce match, mais entre Estelle Nze Minko qui réussissait tout ce qu’elle tentait, Gnonsiane Niombla qui lâchait bien son bras et Alexandra Lacrabère qui avait quelques jolies fulgurances, cela suffisait pour en passer 12 à cette 6-0 qui a si souvent mis les Bleues sur le reculoir. +5 à la pause, le sentiment que les Hollandaises pouvaient tourner un bon moment autour du bloc bleu sans trouver la faille et une attaque qui arrivait à trouver régulièrement la faille, on se disait que tout allait dérouler au mieux sur les 30 dernières minutes.



Hélas, si le talent ne manque pas chez les Françaises. Si l’envie est toujours présente et si la défense est toujours la poutre sur laquelle appuyer la maison France quand tout vacille un peu, il est un trait de caractère que l’on a trop souvent vu, c’est de complètement disjoncter en attaque ! Et le « pétage de plomb offensif » des Bleues dans ce match de l’Euro face aux Pays-Bas va sans doute rester longtemps dans les annales du handball tricolore. 5 Buts marqués et une gabegie de balles perdues, de zone, de passages en force, de tirs ratés et bien évidemment tout cela allait remettre complètement Tess Wester dans le match alors que sa première mi-temps avait été pour le moins indigente. Même si Laura Glauser et la défense allaient retarder l’échéance le plus possible, à force de ne pas marquer, ce qui devait arriver arriva avec les Pays-Bas qui repassent devant à la grâce d’un but d’Estevana Polman. Revenues de nulle part, les Bataves ne vont plus rien lâcher et même si les Bleues vont y croire jusqu’à la fin, un nième « patouillage » sur la dernière attaque va priver la France d’un joli matelas pour le second tour.

19 tirs ratés, 18 pertes de balles pour 17 buts marqués, un ratio de moins de 30% d’efficacité en attaque, les chiffres sont impitoyables. C’est avec cela qu’il va falloir aller défier la Serbie, l’Espagne et la Suède. Bon pour contrebalancer un peu tout cela, il faut aussi noter que les résultats des futures adversaires de la France n’ont pas été trop linéaires. Au point que si la Serbie et la Suède auront 3 points, tous les autres hormis l’Espagne seront sur la même ligne avec 2 points au départ de cette poule finale.



A Kristianstad, Kristianstad Arena
Le jeudi 8 décembre 2016 à 20h45
3° journée de l'Euro Féminin Poule B
Pays-Bas - France : 18 - 17 (Mi-temps : 7-12)

800 spectateurs
Arbitres : MMES ARNTSEN Kjersti et ROEN Guro (Norvège)

Evolution du score : 1-3 5°, 4-5 10°, 4-6 15°, 4-9 20°, 5-10 25°, 7-12 MT - 8-13 35°, 10-14 40°, 13-15 45°, 16-15 50°, 17-17 55°, 18-17 FT.

Les réactions (avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz (entraîneur) : Nous avions le match en main. Lorsqu’on ne marque plus de buts. La défense reste stable avec une gardienne exceptionnelle. Le résultats est logique. On a pris 18 buts et seulement marqué 17. Autant nous avons fait preuve d’aisance en 1e mi-temps autant nous avons bafouillé en seconde. Le bilan du 1e tour est mitigé avec des points positifs mais on a déraillé sur cette 2e mi-temps en attaque. En jouant très mal en 2e mi-temps, les Pays-Bas gagnent tout juste.

Gnonsiane Niombla : Forcément je suis déçue car nous avons perdu alors que nous avions le match en main. Il y a beaucoup de déception. Nous devons revoir le match. Nous avons eu des solutions. C’est dur de perdre comme cela. Franchement nous préférons être chasseur que chassé.

Allison Pineau : Nous avons bafouillé notre Handball. Nous marquons seulement 5 buts. Au début de la 2e période, nous conservons l’écart puis nous perdons 3 ballons d’affilée. Nous avons laissé passé une chance, c’est dommage.

Siraba Dembélé (capitaine) : Cette défaite coûte cher. On aurait pu se faciliter le 2e tour d’autant plus que les résultats de l’autre poule nous compliquent la tâche. Le peu d’occasions que nous avons eu, nous les avons manquées.



Pays Bas F - France F 18-17
Euro Poule B 2016-2017, 8 Décembre 2016 (20h45), Journée 3
Pays Bas FPays Bas F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.VISSER3/52/25/70020059
C.GROOT4/90/04/93031045
E.POLMAN2/50/02/52010025
Y.BROCH0/00/00/01000002
K.DULFER0/00/00/00100002
M.GOOS1/20/01/20000012
L.KNIPPENBORG1/20/01/20000012
J.KRAMER0/00/00/00000000
A.MALESTEIN0/10/00/1000000-1
D.BONT1/20/01/2014001-2
D.SNELDER1/30/01/3001101-3
L.VAN DER HEIJDEN3/70/03/7004003-3
L.ABBINGH0/20/00/2001000-4
S.VAN OLPHEN0/20/00/2001000-4
Total16/402/218/426217201810
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.WESTER14/300/114/3120000022
J.JANKOVIC0/00/00/00000000
Total14/300/114/318217201832
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
E.NZE MINKO5/70/05/711100515
G.NIOMBLA3/90/03/92110039
C.AYGLON-SAURINA1/30/01/32000015
A.LACRABERE3/61/14/70030043
L.FLIPPES1/10/01/10001011
S.DEMBELE2/20/02/20030020
T.HORACEK0/00/00/00000000
L.LANDRE1/20/01/20010010
A.KOLCZYNSKI0/10/00/1000000-1
G.ZAADI-DEUNA0/10/00/1101000-1
M.GNABOUYOU0/20/00/2000000-2
M.HOUETTE0/00/00/0001100-4
A.PINEAU0/10/00/1103000-5
B.EDWIGE0/00/00/0004100-8
Total16/351/117/367218301712
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
L.GLAUSER13/290/213/3100100010
A.LEYNAUD0/00/00/00000000
Total13/290/213/317219301722



Classement final Groupe B
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Allemagne FPologne F232208/12>>
Pays Bas FFrance F181708/12>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1France F432107060-11
2Allemagne F43210737111
3Pays Bas F4321075682-2
4Pologne F030306584-3 


Le Groupe I
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Pays Bas FFrance F181708/12 
Suède FSerbie F303008/12 
Prochaine Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Espagne FAllemagne F 10/12 
Suède FPays Bas F 10/12 
Serbie FFrance F 10/12 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Suède F3210155490 
-Serbie F3210155530 
3France F221103938-11
4Allemagne F221105049-11
5Pays Bas F2211045471-2
6Espagne F020204250-2 



© François Dasriaux
Partager
Du vieux avec des jeunes
emmanuel clerc | Vendredi 9 Décembre 2016 (16h34)
Cette défaite, c'est avant tout celle du coach français : au coeur du coup de mou de son équipe, il laisse sur le terrain Lacrabère, qui coûte à elle seule 6 pertes de balles, voulant prendre le jeu à son compte, driblant systématiquement après ses prises de balles, sabotant la circulation et les courses de Ze Minko, tirant sur la gardienne ou dans le mur néerlandais... Très mauvais match de l'arrière droite, qui devrait peut-être dégonfler son melon...
Coaching également défaillant sur les rotations, trop nombreuses et inadaptées : Aiglon qui n'entre pas alors qu'elle conseille dans un temps mort "de faire circuler plus vite et moins longtemps", trop longue présence de Pineau, clairement à la rue, qui ne prend aucun shoot même en situation hyper-favorable, sortie de Dembele qui vient de marquer un but, entrée de Gnabouyou clairement pas au niveau, bref, une cata...
Sans oublier les 60mn de Glauser, clairement en difficulté sur les tirs de loin bataves, comme si l'EdF n'avait pas dans ses rangs une autre gardienne de top niveau !...
Décidément, le retour de Krumbholz, l'ex-pestiféré truqué en sauveur, n'est pas sans nous rappeler de mauvais souvenirs... Du vieux avec des jeunes...
Lacrabère et Pineau pas au niveau, et la deuxième voulant absolument prendre le jeu à son compte... Un manque de solutions flagrant sur les combinaisons dès que la circulation de balle est ralentie, heurtée, avec des joueuses qui veulent sauver la patrie toutes seules, et une défaillance technique au shoot ahurissante... La 1ère mi-temps avait pourtant montré que les Pays-Bas étaient friables sur les attaques écartées et lancées, en subissant des un-contre-un sur les appuis, les tirs dans les espaces, les passes sur les ailes décalées... Si les filles ne se reprennent pas sérieusement, si le coach n'arrive pas à leur ré-expliquer ce que signifie "un collectif", elles peuvent préparer leurs valises... Et les Jeux n'auront été qu'une illusion cruelle...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision