mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes-PSG: Un sommet à l'accent allemand
Nantes-PSG: Un sommet à l'accent allemand
22 Décembre 2016 | France > LNH

Ce sera une des curiosités du duel au sommet qui oppose ce jeudi, Nantes, le dauphin à Paris, le leader. D’un côté l’Allemand Dominik Klein essaiera de rivaliser sur l’aile gauche avec son compatriote du PSG, Uwe Gensheimer. Les deux hommes qui s’apprécient dans la vie ne se feront aucun cadeau sur le terrain.

par Yves MICHEL

A eux deux, ils ont marqué l’histoire du handball outre-Rhin. A leur façon, à une époque différente, toujours sur le même poste. A presque 30 et 33 ans, Uwe Gensheimer et Dominik Klein n’avaient aucune raison de se remettre en question, de changer leurs habitudes. Et pourtant, ils n’ont pas hésité et ont franchi la frontière pour découvrir le championnat français. « La venue de Dominik, explique François-Xavier Houlet, spécialiste du hand allemand, est circonstancielle parce que la suite de sa carrière est liée à celle d’Isabel, son épouse (handballeuse internationale, elle a signé également à Nantes) et puis, Kiel ne voulait plus le garder. Et quand tu as joué 10 ans dans une telle équipe, autant changer d’air. Pour Uwe, il y a l’attrait PSG même si d’autres clubs étaient sur le coup. » Pour le championnat français, l’arrivée de deux joueurs allemands est une mini-révolution. Dans le passé, seul l’exemple de Volker Michel, au début des années 2000 à Chambéry puis Sélestat avait retenu l’attention. « On savait qu’il y aurait une suite mais d’un coup, voir arriver ces deux pointures, c’est un évènement renchérit le consultant vedette de beIN Sports. » La greffe a très rapidement pris.



Les deux ailiers gauches se sont fondus dans l’environnement de leur formation, Uwe Gensheimer, véritable renard des zones, est devenu meilleur buteur du championnat avec 81 réalisations dont 30 à 7 mètres, Dominik lui, marque moins le statistiques mais est en quelque sorte le capitaine de route du "H". « Ce sont deux personnes très agréables à vivre, décrit Daniel Narcisse*. Leur investissement dans une équipe dépasse le cadre du terrain. Dominik qui est très ouvert sur l’extérieur, avait envie de voir autre chose. Tout comme Uwe… on sent qu’il est content d’être ici, qu’il veut vivre une belle année, il est parfaitement installé avec sa famille. Il a vite compris comment fonctionnait le club, ce qu’on attendait de lui et quelles seraient ses responsabilités. » Chacun a fait d’énormes progrès pour s’intégrer. Récemment le Parisien a participé avec tous ses partenaires du PSG retenus sur le prochain championnat du Monde à une longue séance d’interview. Il ne s’est pas dérobé et a tenu à répondre à toutes les questions en français. « Je me suis nourri de beaucoup de choses. A Paris, je suis plus dans l’anonymat, je peux prendre le métro sans être reconnu. La pression existe mais je peux mieux m’exprimer car je joue avec les meilleurs. » Outre le fait d’occuper le même poste, le destin des deux monstres sacrés du hand allemand semble lié. Uwe Gensheimer a succédé à son aîné de 3 ans au sein de la Mannschaft et leur longévité dans le même club (13 ans pour Gensheimer à Rhein Neckar Löwen, 10 pour Klein à Kiel) est un modèle du genre. « Ils sont assez semblables en effet, relève FX Houlet. Dans leur jeune carrière, ils ont évolué tous les deux sur le poste de demi-centre, ce sont de très bons finisseurs, de très bons joueurs de contre-attaque. Uwe, à la différence du Nantais qui ne tire plus les 7 mètres, est capable de gestes techniques dont lui seul a le secret.  A contrario, le palmarès de Dominik est bien plus étoffé (avec 3 Ligues des Champions, 8 titres en Bundesliga, l’or au Mondial 2007) que celui de Uwe (une coupe EHF, 1 titre en Bundesliga la saison passée, le bronze aux derniers J.O). »

* le capitaine parisien a évolué à Kiel avec Klein entre 2009 et 2013 et partage le quotidien sportif de Gensheimer à Paris depuis cet été.



Ce jeudi, les revoir opposés (comme cela avait été le cas en septembre lors du Trophée des Champions) sera une curiosité. Les deux hommes ont beaucoup de respect l’un pour l’autre. « Je pense que c’est une coïncidence d’arriver en même temps en France, ajoute Gensheimer. Dominik est un joueur d’expérience et j’ai du attendre quelques années avant de prendre sa place en équipe nationale (sourires). Les joueurs allemands n’ont pas trop l’habitude d’évoluer autre part qu’en Bundesliga mais le niveau du championnat français pourrait en attirer d’autres. Au PSG, j’ai vraiment trouvé ce que je cherchais. » Et ce 1er sommet de la saison chez le dauphin sent déjà la poudre. Les Nantais n’ont d’ailleurs pas lésiné sur les moyens puisqu’ils quitteront leur nid douillet de la Trocardière pour les grands espaces de la salle XXL, là où dès le 13 janvier, les Bleus disputeront leurs quatre matches de phase de poules. Paris vainqueur, l’écart serait (sans doute irrémédiablement) fait au classement. Si cela tourne en faveur de Nantes, tout serait relancé. « Là où il y a une évolution, souligne FX Houlet, c’est qu’on se prend à croire que Nantes peut battre Paris. Nantes est vraiment l’équipe la plus étonnante de ce début de saison. En Ligue des Champions par exemple, avec trois clubs français, on a dit que le PSG et Montpellier avaient l’habitude et que Nantes, novice dans la compétition, allait avoir du mal. Fin décembre, la formation qui me parait la moins fatiguée des trois, c’est largement Nantes. » Qui gagnera cette confrontation dans cet œuf où plus de 11 000 personnes ont prévu de s’entasser ? Qui de Uwe Gensheimer ou de Dominik Klein prendra le meilleur l’un sur l’autre ? «Au niveau des stats, Uwe a un avantage. Après, celui qui sera le plus heureux, au-delà des buts inscrits, c’est celui qui gagnera le match. » L’analyse est aussi simple que juste. Non vraiment, un duel au sommet à l'accent allemand, ça a vraiment de la gueule !

HBC NANTES - PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL

Pronostic : PSG Handball                                  à suivre sur beIN Sports 1

Arbitres: MM Thierry Dentz et Denis Reibel
Date et Heure :  22/12/2016 A 20:45:00
Lieu :  HALL XXL - ExpoNantes - Route de St-Joseph de Port - NANTES
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Le Caraty
en live avec Handvision