mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial: Pour la France, ce sera la Suède en quarts !
Mondial: Pour la France, ce sera la Suède en quarts !
22 Janvier 2017 | International > Mondial

Les Biélorusses ont essayé d'y croire, d'entretenir le suspense le plus longtemps possible mais la Suède était trop forte et mieux armée pour ne pas louper une qualification et pour retrouver la France comme adversaire en quarts . France-Suède, c'est en handball, l'histoire de plusieurs époques mais aussi de joueurs qui se connaissent parfaitement. Comme les demi-centres Kentin Mahé et Jim Gottfridsson et surtout les gardiens Thierry Omeyer et Andreas Palicka.

A Lille, notre envoyé spécial Yves MICHEL

Impuissance et résignation. La Biélorussie déjà bien heureuse d'avoir validé son billet pour le Mondial, qualifiée in extremis en play-off au détriment de la Lettonie, n'a pas fait le poids en 8èmes face à la Suède. Les Nordiques ne vont mettre que dix petites minutes pour prendre un écart conséquent (5-9). La force de pénétration de Jim Gottfridson (8/8), les accélérations de la mobylette Ekberg (7/11) sur son aile droite, l'inspiration d'Appelgren (8 arrêts) puis de Palicka (11 arrêts) dans les cages, ont eu raison d'un adversaire pas assez armé pour rivaliser à ce niveau. La Biélorussie qui a tourné depuis l'an passé, la page Siarhei Rutenka, sa tête de gondole, n'a eu que de timides réactions grâce à la base arrière avec son meilleur buteur, le néo Raphaélois Artsem Karalek (7/10). Matskevich et Saldatsenka, deux gardiens biélorusses à la rue (à peine 7 arrêts à eux deux), des Suédois qui ont fait tourner leur banc, les spectateurs du stade Pierre Mauroy ont assisté à un bel entraînement (score final: 22-41), une belle mise en bouche des futurs adversaires des Français. En seconde période, Kristjan Andresson a multiplié les associations mais il a maintenu sous pression ses cadres. Le technicien islandais pensait très certainement à l'affrontement qui attend ses joueurs ce mardi en quarts de finale.


La Suède sur la voie du renouveau ?

C’est une page conséquente que la Suède a tourné après ses échecs aux Jeux de Rio (avant dernière après n’avoir remporté qu’une seule rencontre sur cinq dans la phase préliminaire), à l’Euro 2016 (8ème) et au Mondial au Qatar en 2015 (10ème), le tandem d’entraîneurs Ola Lindgren et Staffan Olsson a passé la main après être resté huit ans aux commandes et a laissé la place en septembre dernier à l’Islandais Kristjan Andrésson.

Après deux larges succès en qualification à l’Euro 2018 (Monténégro et Slovaquie), la sélection suédoise a préparé le Mondial en France, sans se fixer un objectif bien précis. Dans un groupe considérablement rajeuni (moins de 25 ans de moyenne), l’inamovible ailier droit de Kiel Niclas Ekberg (28 ans) qui a pris entre temps le brassard de capitaine et Andreas Palicka, le gardien des Rhein Neckar Löwen (30 ans) font figure d’anciens. Parmi les autres valeurs sûres, le demi-centre Jim Gottfridsson (photo ci-dessus), coéquipier de Kentin Mahé à Flensburg, l’arrière droit Albin Lagergren et les trois pivots, Andreas Nilsson (26 ans – Veszprém) et surtout les deux qui cette saison, sont arrivés dans le championnat français, Jesper Nielsen (PSG – 27 ans) et moins utilisé, Fredric Pettersson (Toulouse – 27 ans).

En France depuis le 1er match du groupe D, le parcours de la Suède a été quasi sans faute, le seul faux-pas a été enregistré face au Danemark champion olympique. A Paris, les coéquipiers de Mikkel Hansen pensaient avoir tué le match en menant (14-8 après 29’), c’était sans compter sur une réaction suédoise peu avant la pause et en début de second acte dans le sillage d’Ekberg (7 buts) et Lagergren (5 buts). Ce jour-là, les Danois peuvent remercier « Mikki » (8 réalisations) et surtout leur gardien Niklas Landin (23 arrêts).

Parmi les dernières confrontations face à la France, un match au couteau en fin de tour préliminaire au Mondial 2015 au Qatar (victoire des Bleus 27-25), un succès suédois à l’Euro 2014 au Tour principal (28-30) sans oublier les deux confrontations aux Jeux de Londres et les deux victoires françaises (en tour préliminaire 29-26 et surtout en finale olympique, 22-21).

Le 7 de départ + changement attaque/défense (configuration 1ère période contre la Biélorussie)
Gardien: Appelgren (Palicka en 2ème MT) -  Arrière gauche: Nilsson Lukas  -  Demi-centre: Gottfridsson  -  Arrière droit: Lagergren  -  Ailier gauche: Tollbring  -  Pivots: Nilsson Andreas - Nielsen  -  Ailier droit: Ekberg



Kentin Mahé, le plus "suédois" des joueurs tricolores

Kentin Mahé a un lien particulier avec ce pays qui en matière de handball a une histoire bien tourmentée avec la France. Des liens sportifs mais aussi familiaux. Sa grand-mère est suédoise et le demi-centre de l'équipe de France évolue à Flensburg, sur les bords de la Baltique, non loin du Danemark et... de la Suède. « A l’âge de 17 ans, j'ai passé 4 mois là-bas à l'occasion d'un échange scolaire, je parle un peu la langue, j'ai une affinité scandinave, ma grand-mère est suédoise, ma mère l'est un peu aussi et mon père a souvent joué contre eux à une époque où la Suède dominait le handball. » Kentin Mahé retrouvera sur son chemin, son partenaire en club depuis deux saisons, demi-centre comme lui, Jim Gottfridsson. A Flensburg, l'émulation est vive entre les deux joueurs. « Jim fait un beau mondial, il a de la réussite au shoot et pas mal de passes décisives, il évolue en défense et a un volume physique important. C'est un mec que j'apprécie et qui a acquis une solide expérience parce que ce n'est pas son 1er grand championnat.» Pour autant, les deux hommes qui s'apprécient même si à Flensburg sur la base arrière, la concurrence est rude, ne se feront aucun cadeau. D'ailleurs, le demi-centre/ailier tricolore ne s'attend pas à une partie de plaisir. « Je pense que cette équipe est jeune mais très audacieuse. Ils sont super costauds sur les montées de balle et sur le jeu rapide. C'est comme ça qu'ils inscrivent beaucoup de buts. Ils sont un petit peu plus en difficulté sur attaque placée parce qu'ils manquent peut-être un peu d'expérience mais c'est une équipe à prendre très au sérieux. » Et le contraire n'est vraiment pas du genre de la maison bleue. Avant d'aller s'entraîner dans une salle habituellement occupée par les talentueuses basketteuses de Villeneuve d'Ascq, les Tricolores ont pris la peine d'assister à la 1ère mi-temps de Suède-Biélorussie. Ils ont zappé sans grande conséquence, les trente minutes suivantes.


Andreas Palicka: "Titi", le meilleur professeur au Monde  (exclu Handzone)

On attendait Andreas Palicka, c'est finalement Mikkael Appelgren (27 ans) que Kristjan Andresson a fait débuter face à la Biélorussie, l'aîné (30 ans) a fait son apparition dans le second acte. Une saine émulation existe entre les deux gardiens de la sélection, émulation qu'ils vivent tout au long de la saison puisqu'ils appartiennent au même club, Rhein Neckar Löwen.  et en équipe nationale, ils se posent en successeurs de la légende Mattias Andersson qui en septembre dernier a mis fin à sa carrière internationale, à 38 ans passés, après 18 saisons au plus haut niveau. Andreas Palicka connait très bien les Tricolores, lui qui a évolué avec Niko, Daniel et... "Titi" lorsqu'il était à Kiel.

Andreas, vous allez retrouver Thierry Omeyer. Vous avez évolué ensemble cinq saisons à Kiel.
Oui, cinq années où j'étais derrière le meilleur professeur au monde ! Pour moi, Thierry est une légende, j'ai eu la chance, la fantastique opportunité de jouer avec lui, j'ai beaucoup appris de lui, notamment sur le plan mental.

Quelles sont ses principales qualités ?
Il a une faculté incroyable de se bonifier dans les moments les plus importants. Sincèrement, peu de gardiens lui ressemblent sur ce plan là.

A lui tout seul, peut-il faire peur à toute une équipe ?
Je ne sais pas s'il peut inspirer de la peur, en tout cas, vous savez, quel que soit la physionomie du match, bonne ou mauvaise, "Titi" parvient à construire un mur et plus rien ne passe. Il a des qualités que bien d'autres n'ont pas. Il a 40 ans, j'ai un profond respect pour l'homme et pour le joueur. Je suis admiratif par rapport à cette longévité.

En sélection mais aussi en club, vous évoluez avec Appelgren, est-ce un avantage ?
Quand on joue autant de matches en club et en sélection, c'est bien déjà de se connaître parfaitement et surtout d'avoir une totale confiance l'un en l'autre. Pour moi, c'est très positif. En plus, c'est un gars délicieux.

Contre la France, cela s'annonce grandiose ?
Il n'y a pas d'adjectifs appropriés... Ce sera énorme dans une Arena pleine. Je dois dire d'ailleurs que ce tournoi organisé en France est fantastique. Nous verrons ce que nous sommes capables de faire contre eux.

Le Danemark vient d'être éliminé, c'est la 1ère grosse surprise de ce Mondial, y'en aura-t-il une 2ème ce mardi ?
Oh... (sourires) la Hongrie (vainqueur des Danois) a une bonne équipe. Et si nous parvenons à éliminer la France, ce sera une plus grosse surprise !

Le diaporama de Biélorussie - Suède par Céline Dély

Biélorussie - Suède 22-41
Mondial 2016-2017, 22 Janvier 2017 (16h00), Tour 1 | Phase 1
BiélorussieBiélorussie
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.KARALEK7/100/07/1020200718
B.PUKHOUSKI2/52/24/740000417
M.BARANAU2/30/02/30000025
A.PADSHYVALAU2/50/02/51000025
A.YURYNOK2/30/02/30000025
I.BROUKA2/20/02/20001024
V.GAYDUCHENKO0/00/00/01001000
A.ASTRASHAPKIN1/30/01/3001001-1
D.RUTENKA0/10/00/1000000-1
A.TSITOU0/10/00/1000000-1
V.SHUMAK0/00/00/0000100-2
V.KULESH2/80/02/8305002-4
S.SHYLOVICH0/40/00/4213000-4
A.SHYNKEL0/40/00/4001100-8
Total20/492/222/5113112402233
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
I.MATSKEVICH2/170/12/18010000-9
V.SALDATSENKA5/280/15/29000000-14
Total7/450/27/4713212402210
SuèdeSuède
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
N.EKBERG5/92/27/1145000735
J.GOTTFRIDSSON8/80/08/820100826
A.LAGERGREN4/50/04/570000425
L.NILSSON4/50/04/520100413
J.TOLLBRING4/40/04/410100412
J.KONRADSSON3/40/03/410000310
E.FREND-ÖFORS3/30/03/30000039
A.NILSSON3/40/03/40000038
M.ZACHRISSON2/50/02/51100027
J.NIELSEN1/30/01/31100015
F.PETTERSSON1/20/01/20101012
P.STENMALM0/10/00/11000001
S.JEPPSSON1/40/01/41010010
M.DARJ0/00/00/0000200-4
Total39/572/241/5921843041149
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.PALICKA11/220/011/2210000016
M.APPELGREN8/170/28/1901000011
Total19/390/219/4122943041176


Le Résumé du match en vidéo

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision