mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : La Slovénie défiera les Bleus
Mondial : La Slovénie défiera les Bleus
24 Janvier 2017 | International > Mondial
Les Slovènes d’un Gasper Marguc impeccable au shoot ont mis fin à la superbe aventure qatarienne. Totalement dépassés en seconde période au point de compter jusqu’à 9 buts de retard, les Qatariens ont réussi à revenir un peu sur la fin face à une Slovénie qui avait un peu la tête à sa demi-finale jeudi soir face à la France. Manque de rotations face à une équipe où tous les joueurs entrés sur le terrain auront marqué, le duo Capote – Roiné ne pouvait pas tout faire tout le temps.

Essorés, les mains sur les genoux comme Bertrand Roiné, les Qatariens sont sortis du Mondial en ayant tout donné. Mardi, face à la Slovénie, ils ont même fini par un 6-0 avec ces dernières forces, mais il était trop tard (32-30). Depuis longtemps déjà, les Slovènes avaient composté leur billet pour la demi-finale face à l'équipe de France, grâce à un jeu maîtrisé, léché même pendant 50 minutes. Une bonne défense, des montées de balle impeccables avec Zarabec à l'initiative (7 passes décisives !) et Marguc à la conclusion (6/6 au tir), un jeu posé bien récité avec toujours le petit génie de Celje à la mène. Bref, du très costaud, à tel point que les Slaves, qui ont pris les commandes d'entrée (2-0), ont toujours mené (10-5, 16-11, 27-18...). « Vous avez vu ? On a fait un très, très bon match. L'équipe est très jeune et s'est un peu relâchée à la fin mais je suis très satisfait », souriait Veselin Vujovic, le sélectionneur.


Parce qu'il a perdu trop de ballons – « On commet trop de fautes et même si on revient sur la fin, c'était devenu trop dur », reconnaissait Bertrand Roiné – le Qatar manque donc ses retrouvailles avec les Bleus, deux ans après la finale organisée à domicile. Sa belle aventure se termine ici, sans que l'on sache ce qu'il advienne par la suite. Quant aux Slovènes, ils attendent avec envie cette deuxième demi-finale mondiale. La première ? C'était il y a quatre ans, en Espagne, et ils avaient terminé à la « place du con », après deux défaites face à la Roja puis à la Croatie. Cette fois, le pays de l'ex-Yougoslavie espère ramener une breloque, qui serait sa deuxième après l'argent à l'Euro 2004, organisé à domicile. « On a deux chances pour ramener une médaille, sait Vujovic. J'espère qu'on fera quelque-chose d'important ici. Oui, la France sera favorite demain, mais on a une chance, je le pense vraiment. » Sur la qualité qu'ils ont montré pendant cinquante minutes, les Slovènes peuvent en effet faire le match.


Jure Dolenec : « Plus que deux matchs pour décrocher un titre »

L'arrière de la Slovénie et de Montpellier ne manque pas d'ambition, alors que son équipe va défier les Bleus jeudi en demi-finale, dans la peau du grand outsider.

Qu'est-ce que vous inspire cette qualification en demi-finale ?
C'est énorme, ça n'arrive pas très souvent. C'est notre deuxième demi-finale mondiale en quatre ans, ça prouve bien qu'on est plutôt présents. On savait qu'on était favoris face au Qatar, qu'en jouant bien on pouvait gagner. Et aujourd'hui, on a réussi un très bon match, surtout pendant les quarante-cinq premières minutes où on fait la différence, car après on s'est relâchés un peu vite... Mais c'était un bon match, on est vraiment contents.

Cette fois, vous voulez ramener une médaille ?
Voilà, il y a une médaille à jouer. Il y a quatre ans on s'était arrêtés là. On est six à avoir connu ça, donc j'espère qu'on a plus d'expérience aujourd'hui. On le savait déjà avant le match, on a parlé avec les les jeunes en leur disant que même si on gagnait le Qatar, il ne fallait pas tomber dans l'euphorie. Il y a encore du boulot à faire. Là on va tout donner pour faire une médaille.

Pensez-vous avoir une chance contre la France ?
Personne ne croyait que le Qatar pourrait battre l'Allemagne, donc tout est possible ! On a pas mal joué contre la France à Toulouse en amical (défaite 27-29), à Montpellier c'était moins bien (26-33)... J'espère qu'on va être capables de faire un bon match, et si on arrive serrés dans le money time, on peut peut-être créer une surprise. Après, c'est sûr qu'on va jouer contre la meilleure équipe de tous les temps pour moi, ils ont gagné tous les titres plusieurs fois donc on n'est pas favoris. Mais on va tout donner.

Vous n'aurez aucune pression ?
On n'a pas de pression mais d'un autre côté, il ne reste plus que deux matchs pour décrocher un titre, et une seule victoire pour faire une médaille, donc on a la pression quand même (sourire).


Le coup de gueule de Youssef Ali

Revenus de loin au point de relancer le suspense en fin de match, les Qatariens l'avaient mauvaise après la rencontre. Tapant (doucement) sur les panneaux, ils criaient scandale au sujet d'un arbitrage qu'ils jugent en faveur de la Slovénie, ce qui n'est pas forcément flagrant. Ce que traduisait à sa manière Youssef Ali, le vaillant pivot (notre photo) vice-champion du monde 2015. « C'est du racisme sportif, ose-t-il. Il ne fallait pas que le Qatar gagne, car la Slovénie a une grande histoire alors que nous non. La presse met la pression sur les arbitres, on est jugés, on ne nous donne pas notre chance parce qu'il ne fallait pas que le Qatar ramène des joueurs professionnels comme il l'a fait. Mais on mérite mieux que ça, on travaille, on a une bonne équipe, des bons jeunes. Après on perd, c'est le sport, il y a des vainqueurs et des battus. Mais laissez-nous au moins notre chance. » Le sélectionneur Valero Rivera est lui paru énervé en conférence de presse, quand il lui a été demandé ce qu'il comptait faire pour ramener le Qatar au top niveau mondial comme il y a deux ans. "Parce que vous trouvez qu'on n'est pas parmi les meilleurs alors qu'on est dans les huit?", a-t-il répondu. Une chose est certaine : avec l'équipe alignée, le pays du Golfe a largement réussi sa compétition, à l'image d'un Bertrand Roiné fringant.

A Paris, Accor Hotel Arena
Le mardi 24 janvier 2017 à 20h45
Slovénie - Qatar : 32 - 30 (Mi-temps : 18-15)

6 573 spectateurs
Arbitres : MM NOVOTNY Jiri et HORACEK Vaclav (Rep. Tchèque)

Evolution du score : 4-2 5°, 8-5 10°, 10-8 15°, 13-10 20°, 16-12 25°, 18-15 MT - 21-17 35°, 26-18 40°, 29-20 45°, 30-24 50°, 32-27 55°, 32-30 FT.

Le Diaporama du match par Jean Yves Lhors



Slovénie - Qatar 32-30
Mondial 2016-2017, 24 Janvier 2017 (20h45), Tour 2 | Phase 1
SlovénieSlovénie
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
G.MARGUC6/60/06/600000618
J.DOLENEC5/60/05/610100514
J.GREBENC3/40/03/420100310
M.GABER3/50/03/50100039
M.ZARABEC1/51/22/77020029
M.BEZJAK1/10/01/13010017
B.BLAGOTINSEK2/20/02/20000026
D.CINGESAR2/20/02/20001024
V.POTEKO2/20/02/20011022
N.HENIGMAN1/10/01/10001011
B.JANC1/20/01/20010010
T.KODRIN0/00/00/00000000
B.MACKOVSEK2/40/02/40020020
V.KAVTICNIK1/30/01/3001001-1
Total30/431/231/4513110303179
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.SKOK9/270/19/281000016
U.LESJAK2/110/22/13000000-6
Total11/380/311/4114110303279
QatarQatar
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
B.ROINE5/103/38/1310200817
M.HASSAB ALLA2/20/02/250100214
Y.BENALI4/70/04/711100411
A.MADADI3/30/03/301000311
R.DA COSTA CAPOTE5/130/05/133011059
H.MABROUK2/20/02/20000026
K.MALLASH3/40/03/41011036
M.ALSALTIALKRAD1/10/01/10100015
A.MURAD1/20/01/20100014
A.ABDELHAK0/00/00/00000000
A.AL KARBI0/00/00/00000000
O.ALSAFADI0/00/00/00000000
B.ALRAYES1/10/01/1001101-1
W.SINEN0/00/00/0001100-4
Total27/453/330/481148403078
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
Y.AL-ABDULLA1/40/01/4000000-3
D.SARIC5/300/15/31000000-16
Total6/340/16/351148403059

Le résumé du match en vidéo

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités