mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EuroTournoi : Une journée en Bleu, Blanc, Rouge.
EuroTournoi : Une journée en Bleu, Blanc, Rouge.
24 Août 2017 | France > Eurotournoi

Belle journée pour les deux clubs français engagés dans l’EuroTournoi. Chambéry s’est défait, certes difficilement, de Zagreb. Montpellier a lui déroulé après une entame de match compliquée face à Moscou ou le Medvedi Tchekhov. Deux belles victoires qui pourraient emmener les deux clubs de LNH se frotter l’un à l’autre dans la grande finale de dimanche pour un bis de celle des Masters de Grenoble en cas de nouvelle victoire samedi face à, respectivement, Elverum et Nature House la Rioja.

Pourtant pour Chambéry, rien a été simple ! Totalement dominés sur le début de match, rapidement les Savoyards se sont heurtés à quelques joueurs bien dans leur match comme Igor Vori ou Zlatko Horvat et surtout à une défense qui ne va pas attendre trop longtemps avant d’entamer la série des agaceries et autres câlineries en tout genre. Et pourtant à ce petit jeu, les Croates vont y perdre leur belle assurance de début de match. Yann Genty commençait à bien lire les trajectoires et ne mettait pas longtemps à mettre Mario Vuglac au supplice. Pour le gaucher Croate, c’était Pastis, glaçons, olives et amuse-gueules, la totale servie bien fraiche par le gardien du CSH. Alors du – 4 initial on va vite passer à un 8 partout beaucoup plus intéressant pour les actions françaises. On entrait alors dans un vrai match ou l’intensité et l’engagement montaient d’un cran pour finir les 30 premières minutes sur un 11 partout qui laissait tout ouvert.

Emmenés par un duo Melic – Paturel impeccable en attaque, les Chambériens semblaient prendre leurs aises dès le retour des vestiaires. Sauf que logiquement il fallait qu’Ivica Obrvan fassent un peu tourner et là les choses vont un peu se gâcher. D’abord avec l’entrée d’Amine Bannour qui va entamer un long calvaire qui va se terminer par un rouge sec sur un jet de 7 mètres mis en pleine face de Kastelic. Entre pertes de balles, mauvais choix offensifs et tirs forcés le gaucher tunisien qui visiblement doit se reconstruire un physique va mettre le feu dans ses propres rangs. Zagreb va en profiter pour recoller vitesse grand V avec un joli show de l’ancien de la maison Savoie Damir Bicanic. Un nouveau coup de chaud savoyard signé notamment de très belle manière par Sandro Obranovic qui était, il y a seulement 5 jours, dans les rangs de l’équipe de Zagreb et le CSH semblait cette fois avoir gain de cause de façon définitive. Mais entre le 7 mètre en plein nez de Kastelic signé Bannour et quelques échecs face à ce même Kastelic, Chambéry va encore se mettre dans le dur avant que Romain Briffe ne signe un doublé enfin libérateur. Le CSH a sans doute fait un pas déterminant vers la finale de dimanche. Il lui reste a être solide et efficace samedi face à Elverum.

Le diaporama du match par Fabien Jordhery


Au Rhenus Sport
Le jeudi 24 août 2017 à 18h15
Chambéry SH - RK Zagreb : 25 - 24 (Mi-temps : 11-11)

3 152 spectateurs.
Arbitres : MM. T. Dentz et Reibel.

CHAMBÉRY : Genty (9 arrêts, 0/1 au tir) et Meyer au but. Traoré 1/1, Tritta 1/3, Chazallet, E. Dentz, B. Gille, Obranovic 3/3, Briffe 4/7, Paturel 5/5, Q. Minel 2/7, Malfondet 3/4 dont 2/3 pen., Melic 4/7 dont 0/1 pen., Mindegia 1/2, Bannour 1/3 dont 1/2 pen.

ZAGREB : Skok (5 arrêts dont 1 pen.) et Kastelic (9 arrêts dont 2 pen.) au but. Eres 1/1 pen., Kontrec 0/4, Vori 1/1, Markovic 3/4, Horvat 3/4 dont 2/2 pen., Susnja 1/2, J. Valcic 1/2, T. Valcic, Mandalinic 1/5, Miklavic, Ravnic 2/2, Hrstic 2/2, Jovic, Vuglac 2/8, Bicanic 6/6, Pavlovic 1/2.


Montpellier a sans doute mangé son pain blanc au contraire de Chambéry ! Certes le début de match fût un peu compliqué face à des Russes en pleine réussite, mais tout cela ne va pas durer… Menés 1 – 5, les Héraultais vont mettre la surmultipliée pour infliger un 12 – 2 à un Moscou devenu totalement aphone. Michael Guigou accélérait comme bon lui semblait ! Melvyn Richardson planait sur le côté droit de l’attaque du MHB. Baptiste Bonnefond percutait comme à ses plus belles heures et malgré les absences de Diego Simonet et Valentin Porte touchés tous les deux, l’avalanche ne faisait que tomber sur les têtes russes sans que rien ne semble pouvoir s’y opposer, surtout pas les joueurs de Vladimir Maximov. Certes la fin de première période va être un peu plus équilibrée, et le trou ne va pas tout de suite se transformer en gouffre. Mais Moscou avait quand même un débours de 7 unités à combler en seconde période, ce qui semblait déjà hors de ses capacités.

Et on va vite s’en rendre compte dès la reprise du jeu. Hormis Dimitry Kornev sur son aile droite et Kiril Kotov sur la base arrière, c’était le désert absolu en attaque côté russe. Cela hésitait dans tous les coins, loupait des trous parfois plus qu’évidents et pour finir quand il y avait enfin une bonne opportunité de marquer, Vincent Gérard leur assommait le moral ! Bien évidemment toute cette gabegie offensive était aussitôt transformée en buts sonnant et trébuchant par une montée de balle montpelliéraine déjà bien au point. Les Causse, Bingo, Afgour se gavaient de ballons faciles et l’addition montait tellement vite que le match y perdait quasiment toute saveur. Montpellier était deux crans voire trois au-dessus de Moscou et la fin de match était un vrai calvaire pour les Russes qui finissaient avec un -15 bien cinglant. La très bonne nouvelle en plus de la démonstration de ses joueurs, le MHB va avoir le plaisir de revoir Vid Kavticnik sur un terrain, le gaucher slovène signant même un joli doublé sur 7 mètres pour fêter son retour dans la rotation héraultaise. Reste maintenant à être aussi consistant samedi face au Nature House la Rioja. Et ça cela ne sera pas forcément une sinécure…

Le diaporama du match par Fabien Jordhery

Au Rhenus Sport
Le jeudi 24 août 2017 à 20h30
Montpellier HB - Moscou : 39 - 24 (Mi-temps : 19-12)

3 152 spectateurs.
Arbitres : MM. Carmaux et Mursch.

MONTPELLIER : Gérard (10 arrêts dont 1 pen.), Portner (3 arrêts dont 1 pen.) et Savonne au but. Caussé 4/4, Truchanovicius 5/9, Toumi 1/1, Guigou 2/3, Richardson 8/10, Kavticnik 2/2 pen., Bonnefond 3/4, Faustin 4/7 dont 2/2 pen., Fabregas 1/1, Bingo 3/5, Afgour 5/8, Soussi 1/1.

MOSCOU : Pavlenko (5 arrêts), Grushko (2 arrêts) et Stelmakh (4 arrêts) au but. Bolotin, Santalov 5/11, Dzemin, Kornev 6/7, K. Kotov 4/7 dont 1/2 pen., Andreev 3/4, Sharkov 1/1, Kuretkov 1/2, A. Kotov 0/3, Ostashchenko 1/2, Karlov 1/4 dont 1/2 pen., Vasilev 1/3, Furstev 1/1, Prokopyev.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités