mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EuroTournoi : Elverum emporte tout
EuroTournoi : Elverum emporte tout
26 Août 2017 | France > Eurotournoi

Impériaux et plus que surprenants pendant l’EuroTournoi, les champions de Norvège défieront Montpellier demain la grande finale de la version 2017. Chambéry aura manqué de justesse, de vitesse et régularité pour arracher la décision pour rejoindre un MHB travailleur et appliqué qui avait pris le meilleur sur les Espagnols du Nature House la Rioja en ouverture de cette dernière journée de poule. Montpellier a ainsi l’occasion de devenir le seul recordman des victoires dans le mythique tournoi alsacien avec 4 victoires. Une marche devant Chambéry qui restera bloqué à 3 quoi qu’il se passe demain.

Chambéry n’en avait pas assez envie
Ballotés pendant 60 minutes les Savoyards n’ont jamais su trouver la solution au jeu léché et constant d’Elverum pour rejoindre Montpellier dans la finale dominicale. Ce seront les champions de Norvège qui ont fait souffler un grand vent d’air frais sur l’édition 2017 qui tenteront de faire accrocher pour la première fois leur nom dans les cintres du Rhenus. Avec une paire d’ailiers Guliksen – Lindboe intenable. Avec ses 3 tours en contrôle en pivot et sa base arrière qui sait être suffisamment patiente pour provoquer l’erreur du bloc adverse, les Nordiques ont quelques belles armes à faire valoir pour la finale de demain.

L’envie supérieure des joueurs d’Elverum, Chambéry va la subir dès le début du match ! la paire infernale, Lindboe – Guliksen se mettait en marche de suite et les contre-attaques pleuvaient de tous les côtés. Et quand le jeu rapide n’était pas la solution, le jeu placé était bien léché, patient, jusqu’à la faute ou l’oubli chambérien. Résultat malgré quelques flèches de Quentin Minel, le CSH faisait la course bien derrière et le 8-5 après 12 minutes de match. Il fallait l’entrée en jeu de Niko Mindegia (photo ci-dessous)pour que Chambéry retrouve des couleurs en attaque. Percutant et surtout mettant enfin les mouvements dans le bon tempo, le demi-centre espagnol permettait au CSH de revenir à hauteur à 10 partout avec un Baptiste Malfondet en totale réussite à la finition alors que beaucoup de ses partenaires subissaient la loi d’un Morten Nergaard encore un fois bien chaud dans les buts. Ce retour à parité va être le premier d’une longue série de décrochages, puis de retour aux forceps pour les Savoyards. A chaque fois, que l’on pensait la machine offensive enfin partie, profitant des arrêts de Julien Meyer, tout retombait aussitôt dans le compliqué et le pénible. Même parfois sanctionnée durement, même en butte au talent de Julien Meyer, Elverum restait concentré sur son projet de jeu et ne s’affolait jamais à l’image d’un Michael Appelgren gérant plus que parfaitement les deux dernières minutes rendues un peu folles par une cascade d’exclusion en tout genre. De la lucidité, de l’envie, il n’en fallait pas plus pour que Nikolaj Mehl  crucifie le CSH sur la dernière attaque des Norvégiens avant que Morten Nergaard finisse le boulot en s’interposant sur le dernier soubresaut chambérien.

Le CSH ne défiera pas le MHB pour savoir qui sera le seul recordman des victoires à l’EuroTournoi, au lieu de cela, il devra affronter un Moscou très attentif à ce qu’a produit Chambéry face à Elverum.

Au Rhenus Sport
Le samedi 26 août 2017 à 20h30
Chambéry SH - Elverum : 23 - 24 (Mi-temps : 11-13)

3 624 spectateurs.
Arbitres : MM. Christmann et Iltis.

CHAMBÉRY : Meyer (10 arrêts) et Genty au but. Traoré, Tritta 0/1, Chazallet, E. Dentz 0/1, B. Gille, Obranovic 0/2, Briffe 1/3, Paturel 3/3, Q. Minel 5/9, Malfondet 9/10 dont 4/5 pen., Melic 0/3, Mindegia 4/6 dont 2/2 pen., Bannour 1/4.

ELVERUM : Nergaard (14 arrêts dont 1 pen.), Bakken Oien et Kehri Imsgard au but. Linderud, Thorsteinsson, Orri Jonsson, Borresen 3/5, Mehl 2/4, Lindboe 8/9 dont 3/3 pen., Krag Orsted 1/2, Burud 1/2, Brattvold Ekren 0/2, Poklar 0/1, Fredriken 1/3, Hanisch 2/5, Guliksen 6/10.

Le diaporama du match par Fabien Jordhery

Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ChambéryElverum232426/08 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Elverum3210152511 
2Chambéry221104848-1 
3Zagreb1201152530 


Montpellier au travail
Quasi qualifié avant le match, sauf à encaisser une déroute de 11 buts, le MHB a très bien profité de ce dernier match du groupe B pour travailler sur bien des points qui ne sont pas forcément l’apanage de Montpellier. Face à un Nature House la Rioja beaucoup plus saignant et entreprenant que face à Moscou, le match aura été d’un très bon standing avec au final un 34 – 29 pour les Héraultais.

Mais pour faire un bon match il faut être deux, et la prestation offerte aux spectateurs du Rhenus par Logroño a été d’un tout autre calibre que le piètre match face à Moscou. Déjà au niveau des gardiens ce fut le jour et la nuit en première période. En 10 minutes Krupa avait déjà touché autant de ballons que lui et Aguinagalde en 60 minutes contre Moscou. Et offensivement, on voyait enfin le talent de la base arrière avec un Garcianda enfin percutant, un Cabezon perforant et un Kukic très bon dans la gestion du jeu. Face à cela Montpellier mettait ses forces habituelles en route. Michael Guigou donnait les impulsions à tous les bouts du terrain. Jena Loup Faustin faisait presque oublier l’absence de Diego Simonet et Melvyn Richardson brillait par sa vista, sa relation très fine venue du monde des juniors avec Ludovic Fabregas qui lui emportait tout sur son passage au poste de pivot. Cela ne suffisait pas à faire décrocher un Nature House la Rioja bien décidé à oublier son cauchemar russe. Sans aller jusqu’à faire craindre quoi que ce soit pour la place en finale du MHB, les Espagnols vont quand même bien secouer les certitudes héraultaises. En difficulté sur le poste d’arrière gauche. A tenter et ne pas trop réussir à jouer en supériorité numérique et en piochant parfois sévèrement en défense, Montpellier va même voire la Rioja passer en tête (22-19 39°) avant que logiquement la fatigue de deux matches en deux jours ne rattrape la cohorte ibérique. Les tauliers de retour aux affaires. Vid Katvicnik qui reprend sa place comme de si rien n’était après 8 mois d’absences et la machine MHB ronronnait parfaitement sur la fin de match pour une victoire au final difficile mais incontestable.

Au Rhenus Sport
Le samedi 26 août 2017 à 18h15
Montpellier HB - Nature House la Rioja : 34 - 29 (Mi-temps : 17-13)

3 624 spectateurs.
Arbitres : MM. Bounouara et Sami.

MONTPELLIER : Portner (11 arrêts), Gérard et Savonne au but. Caussé 3/3, Truchanovicius 3/4, Toumi, Guigou 6/8 dont 4/4 pen., Richardson 4/6, Kavticnik 2/2 dont 1/1 pen., Bonnefond 0/4, Faustin 6/6, Fabregas 6/7, Bingo 1/2, Afgour 3/4, Soussi.

LA RIOJA : Krupa (6 arrêts) et Aguinagalde (2 arrêts, 1 but) au but. Sanchez-Migallon 4/7 dont 2/2 pen., Montoro 2/3, Kusan 2/4, Castro 0/2, Munoz 5/7 dont 2/2 pen., Chiuffa 3/4 dont 1/2 pen., Garabaya 2/2, Kukic 2/2, Paredes 1/4, Del Arco 3/5, Fernandez 1/2, Caballero, Garciandia 3/6.

Le diaporama du match par Fabien Jordhery


Dernière Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MontpellierLogrono342926/08 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Montpellier4220073532 
2Moscou2211056671 
3Logrono020205766-2 


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités