mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EuroTournoi : Montpellier, chef 4 étoiles en Alsace
EuroTournoi : Montpellier, chef 4 étoiles en Alsace
27 Août 2017 | France > Eurotournoi

Même si Elverum a rendu les choses compliquées avec sa qualité de jeu pendant un long moment. Même si la chaleur était elle aussi un sacré adversaire, Montpellier a décroché son 4° titre à l’EuroTournoi avec autorité et brio. Elverum aura lutté jusqu’au bout de ses forces, mais son manque de rotations sur la base arrière et sur les ailes lui auront plombé ses rêves de titre.



C’est sous l’impulsion d’un Michael Guigou, qui en plus d’être le leader de ce MHB va être élu meilleur joueur du tournoi, que Montpellier va prendre les choses en main d’emblée. Et il le fallait, parce qu’avec toute leur fraîcheur encore intacte, avec des ailiers qui partaient comme des flèches, Elverum ne tardait pas à revenir quasi à hauteur, mettant Montpellier dans l’obligation de donner encore plus. Alors on va voir les nouveaux et les revenants à l’œuvre. Tout d’abord Mohamed Soussi, qui avait la confiance de Patrice Canayer dès l’entame de match et qui rendre une copie très propre offensivement. Puis le revenant Vid Kavtcnik qui, hormis au jet de 7 mètres va faire forte impression dans le jeu en démontrant que sa longue indisponibilité ne l’avait pas privée de son bras énorme. Même avec tout cela et un Ludovic Fabregas en mode monstre et un Vincent Gérard qui visiblement à des affinités réelles avec le handball norvégien, cela ne suffisait pas à faire rendre gorge à ces diables de nordiques.

Même une grosse accélération dès le retour des vestiaires ne va pas vraiment tuer la rencontre. Mika Guigou avait beau livrer caviar sur caviar, Melvyn Richardson enrhumer tout ce qui se présentait sur son côté droit en défense, cela s’accrochait encore avant que Vincent Gérard ne mette le coup de grâce en réussissant une série d’arrêts qui va cette fois faire plier les Vikings. A -8 à un quart d’heure de la fin du match, on sentait que cet écart en était trop pour les hommes de Michael Appelgren. Les 3 matches en 3 jours faisaient leur œuvre et beaucoup de têtes blondes regardaient plus souvent le sol du Rhenus que les buts du MHB. Il était temps pour Patrice Canayer de lancer un peu sa jeune garde en la personne du tout jeune gardien Maxime Savonne qui pourrait bien être le 3° de la rotation dans la saison. Elverum va en profiter un peu pour s’offrir un 4-0 qui ramenait l’écart à des proportions beaucoup plus en phase avec ce qu’il avait proposé tout au long de cet EuroTournoi version 2017. Pour Montpellier, ce 4° titre signe la fin des matches de préparation. Dès la semaine prochaine, les choses de la LNH vont revenir au-devant de la scène avec le Trophée des Champions à Rouen vendredi et samedi prochain....


Au Rhenus Sport
Le dimanche 27 août 2017 à 17h00
Finale
Montpellier HB - Elverum : 30 - 25 (Mi-temps : 14-13)

4 225 Spectateurs
Arbitres : MM. Dentz et Reibel.

MONTPELLIER : Portner, Gérard (12 arrêts dont 2/6 pen.) et Savonne (1 arrêt) au but. Caussé 6/7, Truchanovicius 0/2, Toumi 3/6, Guigou 4/5 dont 2/2 pen., Richardson 5/7, Kavticnik 3/5 dont 0/2 pen., Bonnefond 0/1, Faustin 0/3, Fabregas 4/6, Bingo, Afgour 2/2, Soussi 3/6.

ELVERUM : Nergaard (9 arrêts), Bakken Oien (3 arrêts dont 1 pen.) et Kehri Imsgard au but. Linderud 5/5, Thorsteinsson 0/1, Orri Jonsson, Borresen 1/1, Mehl 1/1, Lindboe 4/6 dont 4/5 pen., Krag Orsted, Burud 4/7, Brattvold Ekren 2/4, Poklar 1/6, Fredriken 2/5, Hanisch 5/7 dont 1/2 Pen., Guliksen.

Diaporama du match par Fabien Jordhery


Chambéry joli en costume de 3°


Pas trop de rancœurs côté Chambéry ! Jouer la finale face à Montpellier alors que dans 10 jours, ce sera l’affiche de la 1° journée de championnat de LSL, n’était pas forcément le plus apprécié. Alors le CSH a fait très proprement le boulot face à une équipe de Moscou où le duo Santalov – Kotov (Kiril) semble vraiment indispensable à la bonne santé du jeu collectif.


D’entrée c’était Moscou qui menait le bal… Trop timorés en attaque, les Chambériens voyaient les balles repartir vitesse grand V vers leurs buts et cela faisait mouche quasi à tout coup. Le -3 qui s’en suivait allait mettre le CSH dans le dur pour 20 bonnes minutes. Plus solides défensivement avec un Yann Genty qui signait quelques superbes arrêts, les Savoyards à leur tour montaient les ballons et entre Queido Traoré qui faisait parler les jambes et Quentin Minel qui lui misait sur sa puissance, le match était sur la fin de première période très équilibré. L’entame de seconde période allait être beaucoup plus payante pour les Français avec un Julien Meyer vigilant et une défense de plus en plus hermétique. Alors petit à petit Moscou se faisait décramponner, surtout que le duo Santalov – Kotov devait légitimement souffler et que leurs remplaçant avaient du mal à se mettre au niveau. Pierre Paturel pouvait avoir de beaux ballons en pivot, Romain Briffe montrait toute sa hauteur et sa vitesse et le jeune Chazalet montrait même un joli brin de talent en signant un doublé au relais d’un Melic plus à la peine à la finition. Seule ombre au tableau, l’entorse au pied gauche de Sandro Obranovic qui devait laisser ses néo coéquipiers finir la rencontre sans lui. Si l’arrière croate sortait en grimaçant, il semblerait d’après les premiers examens, que cela ne soit pas trop handicapant pour jouer rapidement, même si la suite des pronostics étaient plus pessimistes face à la douleur du Croate. Même Amine Bannour arrivait enfin dans cet EuroTournoi à montrer un peu de talent. Moscou ne pouvait rivaliser même si un quadruplé de Santalov ramenait son équipe à 2 buts à la 25°. Pierre Paturel et Romain Briffe se chargeaient de finir proprement le travail alsacien avant de reprendre la route vers les sommets de la Savoie.


Au Rhenus Sport
Le dimanche 27 août 2017 à 15h00
Finale 3-4
Chambéry SH - Medvedi Tchekhov : 25 - 22 (Mi-temps : 11-11)

4 225 Spectateurs
Arbitres : MM. Bounouara et Sami.

CHAMBÉRY : Genty (5 arrêts) et Meyer (5 arrêts) au but. Traoré 3/5, Tritta 1/3, Chazallet 2/2, E. Dentz, B. Gille, Obranovic 1/1, R. Briffe 6/7, Paturel 5/7, Q. Minel 3/8, Malfondet 2/3 dont 2/2 pen., Melic 0/2, Mindegia 0/2, Bannour 2/8.

MOSCOU : Pavlenko (13 arrêts), Stelmakh et Grushko au but. Bolotin, Santalov 6/10, Dzemin, Kornev 1/2, K. Kotov 2/4, Andreev 3/3, Sharkov, Kuretkov 4/4 dont 2/2 pen., A. Kotov 1/2, Ostashchenko 2/3, Karlov 1/4, Vasilev 0/1, Furstev 2/4, Prokopyev.

Diaporama du match par Fabien Jordhery


Logroño Up, Zagreb Down



Les courbes se sont croisées pour Zagreb et Logroño dans l’EuroTournoi. Alors que le premier avait tenu la dragée haute à Chambéry le premier match et que le second avait totalement déjoué face à Elverum. Leur affrontement dans la finale 5-6 de l’EuroTournoi a largement penché côté ibère.

On avait déjà vu un Nature House la Rioja bien mieux dans ses baskets face à Montpellier, cette fois la démonstration offensive a été pleine et entière et Zagreb n’aura mené et espéré que sur les 15 premières minutes. Après ce fut une longue agonie dans le jeu. Une défense aux abois, une attaque qui lâche les ballons que la cavalerie espagnole monte au galop et la fin de match sera même épique pour les Croates avec un 9-3 sur les 10 dernières minutes qui va donner une belle allure de raclée à cette défaite. Il faut espérer que pour les club champion de Croatie, il y ait du mieux rapidement, sinon la saison dans le groupe A de la Champion’s League risque d’être très, très longue…


Au Rhenus Sport
Le dimanche 27 août 2017 à 13h00
Finale 5-6
Nature House La Rioja - RK Zagreb : 33 - 24 (Mi-temps : 16-11)

4 225 Spectateurs
Arbitres : MM. Christmann et Iltis.

LA RIOJA : Aguinagalde (7 arrêts) et Krupa (6 arrêts) au but. Sanchez-Migallon 2/2, Montoro, Kusan 2/2, Castro 2/3 dont 1/1 pen., Munoz 4/6 dont 2/2 pen., Chiuffa 6/9 dont 2/2 pen., Garabaya 2/3, Kukic 1/2, Paredes 2/4, Del Arco 0/2, Fernandez 4/5, Caballero 2/2, Garciandia 6/9.

ZAGREB : Kastelic (7 arrêts), Skok (2 arrêts) et Jovic au but. Eres, Kontrec 1/1, Vori 4/4, Markovic 0/4, Horvat 4/6 dont 3/3 pen., Susnja 0/1, J. Valcic, T. Valcic, Mandalinic 4/13, Ravnic 1/2, Hrstic 2/2, Vuglac 6/10, Pavlovic 2/4.

Diaporama du match par Fabien Jordhery

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités