mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe de la Ligue M: Main lourde pour le tirage des Quarts !
Coupe de la Ligue M: Main lourde pour le tirage des Quarts !
26 Octobre 2017 | France > Coupe LNH

Le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de la Ligue (13 et 14 décembre prochains) a réservé quelques belles affiches et surtout un remake de la dernière finale... du Trophée des Champions et de cette même Coupe de la Ligue puisque Nantes devra aller se frotter au Paris St Germain.

par Yves MICHEL

Le tirage au sort des quarts de finale (13 et 14 décembre 2017)

FENIX TOULOUSE HB

MONTPELLIER HB

ISTRES PROVENCE HB (Proligue)

PAYS d'AIX UC

DUNKERQUE HGL

SELESTAT AHB (Proligue)

PSG HANDBALL

HBC NANTES

Finalement dans l’histoire, les responsables de beIN SPORTS sont les seuls à garder le sourire. A peine le tirage terminé, ils savaient quelle affiche ils pourraient proposer à leurs abonnés. Mais comme Paris et Nantes se seront déjà croisés à la Trocadière, une semaine plus tôt à l’occasion de la 12ème journée de championnat, Thomas Villechaize et ses amis pourraient choisir une autre affiche. Et en la matière, ils n’auront que l’embarras du choix.

Dunkerque figure parmi les clubs de l’élite les mieux lotis par le tirage en accueillant l’actuel 5ème de Proligue, Sélestat, mais les Alsaciens qui avaient accédé au Final Four de Toulouse en 2013, n'auront rien à perdre.  

Autre grosse affiche de l'élite entre Toulouse qui n'a jamais remporté le trophée mais qui est parvenu en finale en 2015 et Montpellier, 10 fois vainqueur mais qui n'a pas inscrit son nom au palmarès depuis 2016 puisque la saison dernière, les Héraultais sont tombés en quarts à Saint Raphäël.

Et que dire du vrai derby de la Provence qui sent bon la lavande et le chant des cigales entre Istres, l’autre rescapé de Proligue, tombeur de Nîmes et Chambéry aux deux précédents tours face à Pays d’Aix qui réalise un bon début de saison au plus haut niveau. Une cinquantaine de kilomètres, séparent les deux cités et la halle polyvalente d’Istres risque d’être limitée en places pour accueillir tous les spectateurs qui désirent assister au match.

Ceci étant, sur les bords de l’étang de Berre, on apprécie ce tirage à sa juste valeur, à l’image de Robin Cappelle (en photo), le gardien qui avec 16 arrêts dimanche dernier, a été un des héros de la qualification au Phare face à Chambéry et qui a évolué six saisons au PAUC (2010-2016).

Robin, que penser de ce tirage ?
C’est un bon tirage parce que c’est un derby face à des joueurs qu’on connait bien et surtout c’est chez nous, ce qui est très important pour faire plaisir à nos supporters. C’est vrai que si cela avait été à Aix, il n’y avait pas beaucoup de chemin à faire et évoluer à la nouvelle Arena, il y aurait eu une saveur particulière mais rester à la maison, cela augmente les chances de qualification. Ou du moins les possibilités de les pousser dans leurs retranchements.

La suprématie régionale est aussi en jeu…
Un peu même si Aix est devenu le club n°1 de la région que ce soit au niveau des structures et au niveau financier. Ceci dit, on n’est pas si loin que cela derrière donc on va essayer de montrer qu’on peut rivaliser avec eux.

Le risque de ce parcours en coupe de la Ligue, c’est de vous pénaliser en championnat…
Oui c’est un point de vue mais le gros avantage, c’est que cela va nous faire prendre de la confiance, de vivre une belle aventure humaine, de souder le groupe. Tant qu’on gagne, c’est tout bénéfice. Les blessés qu’on a eus (à l’issue du match contre Chambéry) devraient être de retour à l’occasion du match à Chartres la semaine prochaine, qui est primordial pour nous car le championnat reste l’objectif n°1.

D’ici le quart de coupe de la Ligue, vous aurez le temps de voir venir
Oui, on verra. Après, d’ici le 13 ou 14 décembre, est ce qu’on sera prêt à mettre 100% de nos forces dans ce match, je n’en sais rien. J’espère mais si on doit faire l’impasse et que c’est le championnat qui doit primer, on le fera.

Même s’il n’y a plus de rescapés de 2009, le souvenir de la victoire à Miami est-il toujours dans les têtes ?
Oui on en parle encore un peu puisque c’est LE titre du club. C’est la référence forte de l’histoire de Istres. Mais de là à penser qu’on peut renouveler cet exploit, avec la qualité des équipes qu’il y a, c’est quasiment impossible. PSG, Montpellier ou Nantes, c’est pour nous, très compliqué. Mais pourquoi pas…


Rappelons que les quatre vainqueurs de ces quarts de finale seront qualifiés pour le Final Four qui aura lieu aux Arènes de Metz, les 17 et 18 mars 2018.

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    Les Finales Coupes
    de France 2019

    en live avec Handvision