mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Rodrigo Corralès magnifie le PSG
LDC M: Rodrigo Corralès magnifie le PSG
17 Février 2018 | Europe > Champion's League

Le PSG était disposé à définitivement consolider sa place en tête du groupe B de Ligue des Champions et surtout à brûler l'étape des 8èmes de finale à deux journées de la fin. Grâce à un Rodrigo Corralès stratosphérique dans ses cages, les Parisiens ont véritablement humilié les Allemands de Flensburg (29-21). Les partenaires de Kentin Mahé n'ont rien montré à leur avantage malgré une 2ème période où Paris a fait preuve de quelques largesses..  

par Yves MICHEL


Cinq minutes, c’est le temps qu’il a fallu à la défense parisienne pour trouver le bon ajustement et prendre le match totalement à son compte. Ce bloc que Kentin Mahé a essayé de titiller, n’a jamais faibli et le Français qui sur une position initiale d’arrière gauche avait placé les 1ères banderilles, va vite rentrer dans le rang. Ce samedi, les Allemands ont montré leurs limites et comme le faisait remarquer François-Xavier Houlet à l’issue de la rencontre, « je ne suis pas sûr qu’ils puissent faire mieux que ce qu’ils ont produit. ». A l’image de l’arrière vétéran Holger Glandorf, 11 buts jeudi en Bundesliga face à Melsungen et d’un mutisme affligeant à Coubertin. Même privé de Mikkel Hansen toujours en délicatesse avec un genou, Paris n’a rien laissé au hasard et a fait déjouer son adversaire qui en dix minutes, n’existait déjà plus. « En fait, on a retenu les leçons du match aller où on avait eu quelques problèmes en défense, confesse Daniel Narcisse, notamment sur les duels et leur faculté à écarter. On a réussi cette fois à régler le problème. » Et de quelle manière ! Comme un château de sable balayé par le vent, le jeu de Flensburg s’est progressivement délité et les tirs allemands ont été mis en échec par les contres parisiens et surtout un Rodrigo Corralès en très grande forme (4 arrêts en 12 minutes). Ensuite, ses partenaires n’ont eu qu’à dérouler. « Ils ont été surpris par nos impacts et notre agressivité, poursuit le capitaine parisien. En 1ère mi-temps, on a beaucoup galopé, notre jeu vers l’avant a été monstrueux et notre défense n’a rien lâché. » Alors que la pause arrivait et que Paris déployait son jeu tout en mouvement, Flensburg était victime d’une grosse indigestion. Une perméabilité en défense et une grosse apathie en attaque accompagnée d’un flot de maladresses en tout genre. En fait, la démonstration de Daniel Narcisse et ses partenaires a annihilé le moindre suspense (19-10 à la mi-temps).


Ceux qui attendaient un sursaut d’orgueil de la part des Allemands vont être déçus. Privés eux, de Jeppsson et à l’échauffement de Zachariassen, ils ont aussi manqué d’une certaine fraîcheur. Même quand en seconde période, Paris éprouvait quelques difficultés dans la finition et vendangeait quelques ballons, Flensburg n’a jamais répondu présent pour exploiter les manques et l’imprécision adverses. De toute façon, "El Euro Campeon" veillait au grain devant ses cages. Rodrigo Corralés (22 arrêts recensés) est resté sur le parquet de la 1ère à la dernière minute, Titi Omeyer ne faisant son apparition qu’en fin de 1er acte pour un 7 mètres que Kentin Mahé ne ratera pas. « Rodrigo est sur le nuage qu’il n’a pas quitté depuis la victoire de l’Espagne en finale de l’Euro, s’amuse Daniel Narcisse. On connait les qualités qu’il a, il se sent bien dans le groupe. Quand il est arrivé à Paris, il parlait beaucoup… maintenant, il parle toujours autant mais en plus, il fait des parades (rires) donc c’est hyper intéressant pour nous. C’est important d’avoir deux gardiens de grande classe dans l’équipe car il ne faut pas oublier que Titi a été monstrueux en 1ère partie de saison. » Si en championnat, le PSG a manqué quelques rendez-vous importants, en Ligue des Champions, le ticket pour la suite est validé avant même le terme de la 1ère phase. Les Parisiens ont gagné plus qu’une qualification pour le Top 8. Ils se sont offerts deux week-ends de repos supplémentaires dans un calendrier démentiel et le droit de recevoir au match retour. « C’est très important de savoir contre qui on va tomber, conçoit Luc Abalo. En tout cas, ça fait plaisir de terminer 1ers du groupe, d’atteindre les quarts mais on ne s’enflamme pas trop. Par expérience, on connait la difficulté pour gravir les dernières marches. Mais c’est sûr que ça fait du bien dans la tête. On va souffler, avoir un peu de répit, c’est important. J’ai compté que depuis l’Euro, on n’a eu véritablement qu’un jour de repos. » Paris peut donc voir son avenir européen avec sérénité. Il lui reste deux matches à négocier (chez les Biélorusses de Brest dans une semaine et face à Kiel, le dimanche suivant). Entre temps, il faudra revenir à des considérations un peu plus domestiques en championnat avec un déplacement à Dunkerque et surtout la réception de Montpellier. 


                                           
A Paris, Stade Pierre de Coubertin, samedi 17 février 2018 à 17h30
Ligue des Champions - phase de groupe
Paris St Germain Handball - SG Flensburg     29 - 21  (MT: 19-10)


Arbitres:
Vaidas Mazeika & Mindaugas Gatelis (Lituanie)
Spectateurs: 2500

Evolution du score: 1-0 (1)  4-4 (5) 8-4 (11) 11-5 (15) 14-8 (21) 16-9 (25) 19-9 (29) 19-10 (MT) 20-12 (35) 23-13 (39) 25-15 (42) 27-17 (49)  27-18 (50) 29-21 (FIN)   

ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
U.GENSHEIMER3/42/25/600000514
L.KARABATIC4/50/04/500000411
N.KARABATIC5/70/05/70020059
L.ABALO3/40/03/40000038
N.REMILI4/60/04/60011046
A.KEITA2/20/02/20001024
B.KOUNKOUD1/10/01/10000013
S.SAGOSEN1/41/12/50000023
D.NARCISSE1/30/01/30000011
J.DAMJANOVIC0/00/00/00000000
H.MOLLGAARD JENSEN0/00/00/00000000
J.NIELSEN0/00/00/00000000
L.STEPANCIC2/50/02/5001102-1
Total26/413/329/44004302958
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
R.CORRALES RODAL20/392/322/4200000037
T.OMEYER0/00/10/1000000-1
Total20/392/422/43004302994
FlensburgFlensburg
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.ABELVIK RÖD5/70/05/700000513
H.TOFT-HANSEN4/60/04/600000410
T.MOGENSEN4/80/04/80010046
K.MAHÉ4/142/36/170010063
L.SVAN HANSEN1/20/01/20000012
A.ZACHARIASSEN0/00/00/00000000
H.GLANDORF0/10/00/1000000-1
J.GOTTFRIDSSON0/30/00/3000000-3
M.STEINHAUSER0/30/00/3000000-3
T.KARLSSON0/00/00/0000200-4
R.SCHMIDT-LAUGE1/60/01/6001001-4
H.WANNE0/10/10/2000000-4
Total19/512/421/55003202115
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.ANDERSSON0/00/00/00000000
K.MOLLER0/00/00/00000000
Total0/00/00/0003202115


Dernière Journée | Journée 12
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
KielceCelje373117/02>>
VeszpremMeshkov Brest342217/02>>
ParisFlensburg292117/02>>
AalborgKiel 18/02 
Prochaine Journée | Journée 13
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
KielKielce 24/02 
Meshkov BrestParis 24/02 
CeljeAalborg 24/02 
FlensburgVeszprem 25/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris221211103673219 
2Veszprem151274134732511
3Flensburg1512633348336-1-1
4Kiel13116412812824 
5Kielce11124533553511 
6Meshkov Brest812372317345-1 
7Aalborg51128129331502
8Celje512291344377-5-2


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités