mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : Les premiers sont les derniers
Proligue : Les premiers sont les derniers
20 Mai 2018 | France > ProLigue

Résumé des demi-finales des play-offs de Proligue.
 Les demi-finales de play-offs ont livré un verdict sans appel pour les mieux classés de la saison régulière. Exit les second (Chartres) et troisième (Dijon), la finale opposera les quatrième (Pontault) et cinquième (Sélestat) de Proligue.

Chartres est il maudit ? Y a t'il une malédiction qui à l'heure de franchir l'échelon supérieur frappe l'un des plus gros budgets de Proligue, archi favori pour la montée ? Les supporters les plus croyants ou les plus aveugles auront sans doute besoin de trouver des raisons surnaturelles à ce fiasco. Mais plus sûrement c'est du côté du 40x20 qu'il leur faudra chercher une raison à ce qui est et restera un échec cuisant du CMHB 28.

Cet échec s'est évidemment dessiné mardi soir en Alsace. Jamais dans le coup, sans aucun temps fort pouvant bousculer la belle routine sélestadienne - défense / montées de balle -, Chartres où seul Molinié (9/9) a pu surnager est rentré en Eure et Loir avec une valise pleine à ras bord. Ce gros pécule - 8 buts, 36-28 - engrangé par un impeccable trio de buteurs (Seri 9/10, Anquetil 8/11, Savic 8/11), Sélestat va parvenir à ne pas complètement l'étioler au match retour. Par deux fois, le coup est pourtant passé tout près. D'abord à l'entrée du dernier quart d'heure, quand Magalhaes marque le but du +7 (24-17), immédiatement gâché par un mauvais changement et une infériorité numérique que les chartrains vont payer cash (24-19, 48ème). Dix minutes plus tard, Kieffer voyait le ballon du +8 repoussé par Ravensbergen. Et le rêve de D1 s'envoler...

Sélestat, le 5ème de la saison régulière jouera la finale des play-offs contre le 4ème, Pontault. Quatrième contre cinquième, la folie qui prévaut en Proligue a encore frappé. Bilan des deux confrontations entre Pontault et Dijon, deux matches nuls ! Et au bout de 120 minutes d'un intense mano à mano, une qualification pontelloise. Et si les dijonnais peuvent "regretter" la dernière décision du duo arbitral, un refus de jeu sifflé aux bourguignons avant ou après - là est la question... - une faute d'Aman sur Naudin (7/7) et un but "éliminatoire" signé Marie Joseph, ils doivent avant tout regretter de ne pas avoir su tuer le match. Quatre buts d'avance à mi parcours (14-10), toujours quatre aux deux tiers du match (18-14, 41ème), encore deux à une cinquantaine de secondes de la fin (26-24, 59'10), dans cette ultime minute, Dijon a sans doute manqué de maîtrise ou de chance. Une chance dont Pontault (Tchitombi 9/10) a su se saisir pour s'offrir, peut être, une place au firmament du handball hexagonal.

Maintenant place à la finale. L'occasion d'un dernier tour de piste gagnant pour joueurs (les pontellois Aman, Tchitombi et les alsaciens Anquetil, Seri et Ravensbergen) ou entraîneur (Sébastien Quintallet, de Pontault à Ivry) sur le départ.

Mardi 22 mai – Finale aller
Sélestat – Pontault à 20H
CENTRE SPORTIF INTERCOMMUNAL - SÉLESTAT

Vendredi 25 mai - Finale retour
Pontault – Sélestat à 20H45
ESPACE ROGER-BOISRAMÉ - PONTAULT-COMBAULT

Demi finale aller
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SélestatChartres362815/05>>
Pontault-CombaultDijon252515/05>>
Demi finale retour
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
DijonPontault-Combault262618/05>>
ChartresSélestat292418/05>>
Finale aller
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SélestatPontault-Combault 22/05 
Finale retour
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Pontault-CombaultSélestat 25/05 
© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités