mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro U18M : Ils sont toujours là !
Euro U18M : Ils sont toujours là !
14 Août 2018 | International > Juniors

Un match couperet passé face à la Serbie ! Les Bleuets ont fait le boulot dans le sillage d’un Sadou Ntanzi (photo de tête) toujours aussi indispensable à la bonne santé offensive du groupe tricolore. La victoire 31-26 ne souffre pas trop de contestation, les Bleus ont mené et même parfois largement pendant tout le match. Mais surtout cette fois ils ont su finir la rencontre en boulet de canon pour réussir un +5 qui pourrait peut-être valoir un petit plus en fonction du résultat du match Croatie – Danemark de ce soir.

Ce match entre 2 équipes au parcours un peu identique, sortis du tour préliminaire à la grâce d’une victoire d’une équipe tierce, était couperet. Une des deux devraient dire adieu au dernier carré à l’issue des 60 minutes de jeu. Et ce sont les Bleuets qui vont d’entrée mettre une énorme pression sur la Serbie. Incapables de trouver la faille dans la défense bleue, les Serbes étaient en plus soumis à la réussite offensive des Français. Le début du match était signé du sceau de Drévy Paschal (Photo ci-dessous). Lui l’appelé de dernière minute, celui qui ne doit sa présence qu’à la cascade de blessure sur le poste d’ailier gauche a saisi sa chance à pleine main et est devenu un des éléments moteurs de cette équipe de France en Croatie. Lui, le fils du « Dré » l’Angevin, ou plus officiellement, Yves André Paschal qui a fait les beaux jours d’Angers, enquillait les buts, les interceptions et les 7 mètres convertis au point de voir la France mener 8-2 en à peine 10 minutes. Il fallait se pincer pour y croire et le pire c’est que les Tricolores vont rester sur ce tempo offensif un moment. Mais comme le dira Eric Quintin par la suite « Physiquement on a commencé à piocher en fin de première période. On n’a pas les rotations pour assurer un tel niveau de jeu sur toute la durée d’un match pour le moment. Alors on a des hauts et des bas ». Ce bas dont parle le coach français, il va permettre à la Serbie de sortir la tête de l’eau et petit à petit de se rapprocher des Bleus en finissant même la première période avec un -3 presque inquiétant pour la suite du match.

Heureusement le duo infernal, Sadou Ntanzi – Drévy Paschal va avoir la très bonne idée d’en remettre une bonne couche en début de seconde période et de nouveau au bout de 10 minutes de jeu, les Français avaient retrouvé leur joli matelas de 6 buts. Il fallait maintenant finir le match, ce qui avait par moment pêché dans le tour préliminaire. Et on va avoir un peu peur, il faut bien l’avouer… De moins en moins vivaces et en réussite en attaque, de plus en plus sur le reculoir en défense avec un Petric (photo ci-dessous) qui envoie du lourd depuis son poste d’arrière gauche, les Tricolores vont se faire grignoter petit à petit leur bel avantage et le 26-28 à la 56° faisait peur à tout le monde… Un superbe coup de coaching de Daouda Karaboué pour les gardiens qui relance le Montpelliérain Charles Bolzinger sur la fin de match et qui, coup sur coup, va gagner 3 duels. Yanis Adebigni, le défenseur du MHB, qui se révèle en attaque sur la fin de match en perforant par 3 fois la défense serbe et tout repartait au mieux pour finir par un 7 mètres réussi par Paschal suite un bel arrêt du pied du gardien serbe, mais à 12 mètres de ses buts… Cherry on the cake, un dernier coup de chaud de Ntanzi presque sur le gong offrait ce +5 qui fait le bonheur du clan tricolore.

De l’extérieur, connaissant la cascade de blessures qui est tombée sur ce groupe. Le niveau d’un Euro et le niveau qu’avait cette équipe lors de matches de préparation on se dit que la compétition est déjà bien réussie. Mais ce n’est pas l’avis d’Éric Quintin qui en veut encore plus « Oui on est fiers des joueurs, du travail qu’ils ont fait pour en arriver à ce niveau de jeu. Mais pour nous on a encore des choses à faire, la compétition ne sera réussie que si l’on gagne encore. Demain face à la Croatie on va de nouveau jouer un match énorme. On sait que tout sera encore plus dur mais je crois que les joueurs peuvent rivaliser avec cette énorme équipe de Croatie. Nos cadres comme Jotham (Mandiangu) en défense ou Sadou (Ntanzi) en attaque sont très sollicités, peut-être au-delà de ce qu’il faudrait. Ils vont jouer 3 matches de très haut niveau en 4 jours, Alors que les Pros en jouent 2 en une semaine normalement. On sait que l’usure physique va peut-être nous guetter, mais on ne lâchera rien. » Clairement, le staff ne veut pas se cantonner à un bel Euro, ils savent que si tous les joueurs expriment leur potentiel à fond, il y a une carte à jouer, même contre le pays organisateur. Et l’objectif minimal est aussi chiffré : 7° « Avec notre place dans les 8 on a acquit 3 qualifications, le Mondial 2019 et l’Euro 2020 en U18 et l’Euro 2020 en U20. Reste maintenant à gagner encore un match pour être dans les 7 premiers pour qualifier l’équipe – de 17 pour le FOJE de l’année prochaine. Si on y arrive alors, oui, on pourra dire que l’on a réussi notre Euro. Mais pour le moment, c’est le match de demain face à la Croatie qui nous occupe et on va tout faire pour que celui là soit celui que l’on va gagner » Pour l'objectif maximal, on le connait, les équipes de jeunes tricolores l'ont souvent atteint ces dernières saisons…

A Koprivnica (Croatie), Sports Hall Fran Galovic
Le mardi 14 août à 18h30
Euro U18 Masc. Tour principal
Serbie - France : 26 - 31 (Mi-temps : 12-15)

100 spectateurs
Arbitres : MM Michail Mertinian et Evangelos Syrepisios (Grèce)

Evolution du score :1-3 5°, 4-9 10°, 5-10 15°, 7-12 20°, 10-14 25°, 12-15 MT - 14-18 35°, 17-22 40°, 21-24 45°, 24-27 50°, 25-28 55°, 26-31 FT.

Statistiques du match à suivre…

SERBIE
NOMPrénomButsTirsB.P.AV2mn
STOSICDarko00000
PETRICStefan50000
CAUSEVICDavor00010
ZIVKOVICAleksa00000
MICICIvan00000
VESELINOVICAleksa20000
JELICDimitrije00000
STEFANOVICNikola50000
HORVATIvan20000
CIROVICNikola00001
KOJADINOVICUros40000
RADOVICDanilo30001
JEREMICNikola40000
ANDJELKOVICLazar00000
GOLUBOVICMilan00000
NIKOLICJovica10010
FRANCE
NOMPrénomButsTirsB.P.AV2mn
CABANESHugo00000
TISSOTAntoine40000
MANDIANGUJotham10000
NTANZISadou80000
CHATILLONSebastien00000
JULLIANHugo10001
ADEBIGNIYanis30010
MARTINEZGabin10000
BOLZINGERCharles00000
GUIRAUDOUPaul-Lois20010
THELLIERThibaut20000
SPADYLoick00000
PASCHALDrevy70010
MONARTheo00000
CREPELGautier00000
SALOUMathieu20001


Ils peuvent encore rêver au carré final

Grâce au succès du Danemark sur la Croatie (22-20), les Français ont encore la possibilité d'accrocher le wagon des demi-finales. Pour atteindre cet objectif, ils ne seront pas totalement maîtres de leur destin. Il leur faut espérer un succès des Danois ce mercredi sur la Serbie et à 20h30, dans une arène qui leur sera hostile, ils devront escalader la montagne croate. La tâche est colossale mais très excitante. Le staff tricolore vit avec ces minots-là une aventure inédite. 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités