mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Raphaël Caucheteux et St Raphaël à l'assaut de Chambéry
LSL: Raphaël Caucheteux et St Raphaël à l'assaut de Chambéry
18 Octobre 2018 | France > LNH

Si Nantes a réussi à garder son fauteuil de leader en s’imposant difficilement à Istres (32-35), le comportement de Chambéry ce jeudi soir face à St Raphaël sera attentivement observé tant les Varois, dans le sillage de leur buteur Raphaël Caucheteux peuvent perturber le sans faute des Savoyards depuis le début de la saison. A l’issue de cette 1ère partie de la 7ème journée, Pontault et Toulouse sont toujours à la recherche d’un 1er succès, Cesson se donne de l’air en écartant Ivry.

par Yves MICHEL

Le mano a mano entre Nantes et Chambéry en tête du championnat va-t-il survivre à cette 7ème journée ? En s’imposant avec peine à Istres (voir plus bas), les joueurs de Loire-Atlantique restent bien calés dans le fauteuil de leader, en attendant le résultat du match entre une équipe de Chambéry, elle aussi invaincue et St Raphaël qui compte bien renouveler la performance de la saison passée où elle s’était imposée au Phare (24-28). Ce soir-là, Raphaël Caucheteux avait encore une fois été parmi les plus déterminants en réalisant un 7/8 dont un sans faute (4/4) à 7 mètres.  Depuis qu’il est arrivé dans le Var, il y a 12 ans, le Montpelliérain de naissance n’a fait que progresser. Au point de terminer en mai dernier, meilleur buteur du championnat et surtout d’avoir honoré à 32 ans, quelques mois plus tôt, sa 1ère sélection en équipe de France.

Après une entame décousue (3 défaites précédant 3 victoires), Saint Raphaël semble avoir trouvé le bon tempo. C’est donc un vrai test que les Varois passent en Savoie.

Raphaël, que penser de ce début de saison du SRVHB ?
C’était un peu poussif, c’est vrai mais après 6 journées, on a le même nombre de points que l’an dernier. Il n’y a pas de quoi s’inquiéter. Il y a eu quelques changements dans l’effectif et il faut un peu de temps pour que tout se mette en place. En plus, on a commencé par des gros adversaires.

Depuis l’arrêt de Hmam, la défense manque encore de repères…
S’il faut comparer Wissem Hmam à Jérémy Toto, au niveau de l’expérience, ce n’est pas la même chose. Wissem avait cette capacité à anticiper les actions des adversaires parce qu’il faisait énormément de vidéo, Jérémy a besoin de temps, il vient de Proligue, c’est un bon joueur qui va bien progresser.

En revanche, l’attaque est très performante
L’arrivée de Vadim (Gayduchenko) est très importante. Il nous amène de la vitesse dans le jeu, il s’entend très bien avec Dani Sarmiento. C’est vrai ensuite, dans les rotations on a un peu moins d’expérience avec beaucoup de jeunes mais il ne faut pas oublier qu’il nous manque Simicu (soucis à l’épaule), on va le récupérer début décembre au plus tard et ce sera un gros plus pour les tirs de loin. C’est ce qui nous manque aujourd’hui.

Ce jeudi, gros test à Chambéry. Es-tu surpris par leur entame ?  
Bien entendu ! Surtout sur la prestation à Nîmes. Costoya sur le poste d’arrière gauche m'a vraiment impressionné, de même que leur défense. C’est la nuit et le jour avec la saison dernière. L’arrivée d’Erick Mathé leur fait le plus grand bien.

Dans quel état d’esprit allez-vous là-bas ?
On ne sera pas favori et cela va être très dur de s’imposer mais on y va avec l’idée de prendre des points, en maintenant la pression.

Juste après, il y aura la coupe de la Ligue (réception de Massy) et ensuite la trêve internationale…
A vrai dire, j’attendais ça avec impatience. C’est une source de motivation, je m’y prépare depuis le début de la saison. J’ai hâte de retrouver les copains, ce maillot, il y a les championnats du Monde en janvier et j’espère y participer.

Tu as une carte à jouer sur un poste où le sélectionneur compte sur toi…
Il y a également Kentin Mahé qui évolue sur le même poste, la concurrence est vraiment saine, on n’est pas là pour se tirer dans les pattes. Le titulaire n°1 reste "Micka" (Guigou) que je respecte énormément. Le plus important, c’est la réussite du groupe. Peu importe mon utilisation, je donnerai le meilleur de moi-même.

Est-ce que des choses ont changé depuis un an ?
Peut-être que je travaille un peu plus à l’entraînement, notamment au niveau de la musculation car je veux être vraiment au top et ne pas louper les échéances qui arrivent avec France A. Je me remets en question en permanence.

Tu n’es quand même pas un jeune débutant, il t’a fallu attendre 32 ans pour être appelé…
C’est vrai qu’à la fin je n’y croyais plus mais depuis que Didier Dinart a pris les commandes et qu’il me sélectionne, j’ai encore plus envie de me surpasser.

La stabilité, c’est aussi ce qui te caractérise.  6 saisons à Montpellier, tu entames ta 12ème à St Raphaël…
Et c’est quelque chose dont je suis fier. J’ai failli partir plusieurs fois dans d’autres clubs, à l’étranger, j’ai plutôt privilégié le choix familial en restant au même endroit, je suis en fin de contrat la saison prochaine (2020) donc on verra ce que sera la suite. J’aurais peut-être d’autres opportunités, je suis bien à St Raphaël, je m’investis en entraînant les jeunes du pôle espoirs, j’ai eu mon D.E l’an passé.

La voie est tracée… tu resteras dans le hand pour entraîner.
Oui dans le futur mais pas tout de suite (rires). Je veux continuer à jouer encore quelques années. Mais ce que je fais auprès des jeunes, cela me sert beaucoup. Transmettre, c’est aussi apprendre.


Le diaporama de Tremblay - Nîmes par Stéphane Lebègue


A Tremblay, c'est en 2ème période que Nîmes a fait le nécessaire pour s'imposer (29-25) et renouer du même coup avec le succès. Si les deux équipes s'étaient neutralisées durant les 30 premières minutes, les partenaires de Julien Rebichon ont fait la différence dès la reprise en profitant des maladresses et du manque de lucidité adverses. Un 0-3 encaissé d'entrée par les Franciliens leur sera fatal par la suite et la facture s'alourdira au fil des minutes grâce à Rémi Desbonnet dans les cages de l'USAM et malgré la prestation du Monténégrin Sevaljevic (8 réalisations) dans les rangs tremblaysiens. Nîmes s'est montré plus efficace dans ses intentions avec près de 69% de réussite au tir.

A Aix, l'affaire a été pliée en... 7 minutes, le temps pour les hommes de Jérôme Fernandez d'infliger un 4-0 à la lanterne rouge, Pontault-Combault. A la pause, l'hémorragie n'était pas encore conséquente mais une voie d'eau diluvienne va s'ouvrir dans le second acte. Démission collective, abandon de postes, faiblesse dans tous les compartiments de jeu, Pontault est un promu de Proligue qui en a gardé le niveau malgré un gardien, Robin Cantagrel qui était bien trop seul pour colmater les brèches. Les Aixois qui ont perdu autant de ballons que leur adversaire du soir (13 contre 14) sont parvenus à se balader et ont soigné leurs statistiques (35-18).

Non loin de là, à Istres, Nantes a bien cru revivre le scénario de la semaine passée face à Cesson où les hommes de Thierry Anti n'avaient assuré leur succès que dans les dernières minutes. Sur les bords de l'étang de Berre, ils ont certes fait la course en tête du début à la fin, atteignant la pause avec cinq longueurs d'avance grâce notamment à l'excellente prestation de Nicolas Tournat (5/6). Ils ont maintenu leur pression au retour des vestiaires mais les Provençaux secoués par leur pivot Thomas Tricaud et sécurisés par un excellent Mehdi Harbaoui dans les cages vont se rapprocher au point de semer le doute dans les rangs du "H" (30-32 à la 57è). C'est l'incontournable Nicolas Tournat (9 buts au total) qui remettra ses partenaires sur le droit chemin en assurant le gain de la rencontre (32-35).


                                 
Une des bonnes opérations de la soirée est à mettre au crédit de Cesson qui décroche deux précieux points face à Ivry, un concurrent direct pour le maintien. Grâce au précieux Jean-Jacques Acquevillo (notre photo - 11 buts dont 7 en 1ère mi-temps), les Bretons se sont détachés peu avant la pause (+3) et ont gardé cet avantage jusqu'à l'entrée du money-time. Et ce malgré un rendement des deux gardiens qui reste assez faible. A trois minutes du terme, les Val-de-Marnais avaient ramené leur retard à une longueur (23-22). Le suspense était total et surtout très éprouvant pour les spectateurs du palais des sports de la Valette. Les Cessonnais vont trouver par deux fois le poteau adverse mais vont préserver leur avance (26-23).

A Toulouse, les vieux démons n'ont toujours pas quitté l'environnement du Fenix. Comment faire la course en tête lorsque sur la seule 1ère période, 12 pertes de balle ont été recensées ? Soit deux fois plus que Dunkerque, l'adversaire du jour. Trois buts à remonter à la pause, les Toulousains vont s'accrocher, se montrer plus agressifs, plus concentrés et plus solidaires, sans être en mesure de tirer parti de ce net changement d'attitude. Pourtant, après un exploit du gardien Kévin Bonnefoi sur un tir du Nordiste Taboada, Pierrick Chelle partait en contre-attaque et parvenait contre toute attente à égaliser (30-30). Il restait moins de 10 secondes au chrono. Le temps pour les hommes de Patrick Cazal d'obtenir un pénalty que l'incontournable Baptiste Butto (9 buts au total dont 4/4 à 7m) se faisait un plaisir de transformer victorieusement. Dunkerque est véritablement la bête noire de Toulouse. C'est la 4ème fois d'affilée en championnat que les Nordistes viennent s'imposer dans la ville rose.


Résultats - JOURNEE 7 - LSL

mercredi 17 octobre

Score

Mi-Temps

Pays d'Aix UC

UMS Pontault Combault

35-18

17-11

Istres Provence HB

HBC Nantes

32-35

16-21

Cesson Rennes MHB

US Ivry

26-23

16-13

Fenix Toulouse

Dunkerque HBGL

30-31

13-16

Tremblay en F. HB

USAM Nîmes

29-35

15-15

jeudi 18 octobre

Chambéry SMBHB

St Raphaël VHB

20h45

dimanche 9 décembre

Montpellier HB

Paris St Germain HB

N.C

Le classement

PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Nantes1477002111817 
2Chambéry1266001771516 
3Paris1165012031572 
-Nîmes1175112051891 
5Montpellier1065101761602 
6Dunkerque773311711682 
-Tremblay77331205208-1 
8Aix en Provence6734019317912
9St Raphael663301801623-2
10Cesson572411791911 
11Ivry27160171204-5 
-Istres27052178211-1 
13Toulouse17061201222-4 
14Pontault-Combau.07070168235-7 


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités