mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Chambéry maître du chrono face à St Raphaël
LSL: Chambéry maître du chrono face à St Raphaël
18 Octobre 2018 | France > LNH

Chambéry a conservé son invincibilité mais a perdu son 1er point de la saison, permettant à Nantes de s’emparer en solitaire du siège de leader. A domicile, les Savoyards ont concédé le nul (31-31) face à St Raphaël. Un dérèglement de chronomètre dans la salle a perturbé la seconde période et notamment la fin du match.

par Yves MICHEL

Le chrono sur le panneau d’affichage du Phare a donné des signes de faiblesse au plus mauvais moment et surtout personne au niveau de la maintenance de la salle chambérienne n’a été capable de réparer la défaillance. Si une des deux équipes s’était imposée par un écart conséquent, cette péripétie aurait été rangée au rayon des anecdotes et personne n’aurait insisté. Seulement voilà, entre la 35ème et la 60ème minute, le score sans basculer en faveur des locaux, a fluctué et à quelques secondes de la fin, les deux formations se sont retrouvées à égalité (31-31). Dans le camp varois, après un temps mort, aucun des acteurs ne savait exactement le temps qui restait à jouer. 5, 10, 15 secondes ? La dernière possession a été négociée dans la précipitation et la tentative de kung-fu a été mise en échec par un incroyable Julien Meyer (notre photo de tête), sauveur des Savoyards avec une 13ème parade quasiment sur le gong alors que son vis à vis Popescu n'avait pas été en reste avec 11 arrêts. « C’est super dommageable pour nous, peste Adrien Dipanda (photo ci-dessous) au micro de beIN Sports car on arrive sur une dernière action où il restait 14 secondes et on n’avait aucun repère. On jette un ballon à la fin parce qu’on ne sait pas où on en est, je ne trouve pas cela acceptable et respectueux vis-à-vis de nous après le combat qu’on a livré. C’est vrai, c’est un fait de jeu mais cela ne devrait pas arriver. Surtout à ce niveau. »  Si on peut comprendre la frustration de l’arrière droit varois, elle ne doit pas se circonscrire qu’à ce problème technique. A un quart d’heure du terme, son équipe menait de quatre longueurs (22-26). Les Chambériens avaient perdu pas mal de ballons et s'étaient faits punir en contre-attaques. Ils ont du s'employer à courir constamment après le score et ne sont revenus à égalité qu’à la 52ème minute (28-28). Pourtant à l’entrée du money-time, ils étaient repassés derrière (28-30) malgré deux parades magistrales de leur gardien.

Privé de Traoré et Minel, Chambéry était loin de l’organisation déployée une semaine plus tôt à Nîmes. Erick Mathé a du revoir ses plans et surtout ses rotations, connaissant les limites de son banc avec des jeunes éléments comme Brouzet et Léger qui ont souvent montré une certaine inexpérience. Saint Raphaël a mis l’intensité qu’il fallait, ce qui peut expliquer sa maîtrise durant trois bons quarts d’heure. Le succès a tendu les bras aux hommes de Da Silva, ils ne l’ont pas saisi, la suite leur dira s’ils doivent avoir de véritables regrets. « C’est sûr qu’on a eu des ballons pour tuer le match, poursuit Adrien Dipanda, après c’est une équipe qui est en pleine confiance et qui n’a rien lâché, il faudra apprendre de ça mais on peut être satisfait du visage qu’on a montré, le groupe est en progrès. » C’est donc un coup d’arrêt pour Chambéry qui conserve son invincibilité mais qui laisse le champ libre au HBC Nantes, seul en tête du classement de l'élite. Pour autant, ce qui a changé en Savoie et le constat est récurrent depuis le début de la préparation estivale, c’est certainement l’état d’esprit et la bonne ambiance qui règnent entre les joueurs mais surtout dans la relation avec le staff. « La saison passée, ce genre de match, surtout quand on était mené de 4 buts, on l’aurait perdu, atteste le pivot Johannes Marescot. On se serait même fait enterrer, on en aurait pris 10 ! On a montré qu’on avait du caractère pour arracher le nul, il faut continuer comme ça. » Après un week-end de coupe de la Ligue (voir plus bas), les internationaux rejoindront leur sélection nationale, les autres se retrouveront à l’entraînement pour préparer la 8ème journée programmée le 7 novembre. Pratiquement trois semaines pour se remettre les idées en place et pour certaines équipes, récupérer ceux qui jusque-là, occupaient l’infirmerie.

Au Phare de Chambéry, jeudi 18 octobre 2018
Chambéry Savoie Mt Blanc HB - St Raphaël Var HB       31-31  (MT: 16-17)

Arbitres: MM Olivier Buy & Sébastien Duclos

Statistiques de la rencontre



La Coupe de la Ligue au menu du week-end

Avant la trêve internationale et les matches de l’équipe de France A qualificatifs à l’Euro 2020, les clubs encore engagés dans la compétition disputeront ce week-end les 8èmes de finale de la coupe de la Ligue.

Quatre formations de Proligue (PL) ont survécu au 1er tour, en particulier Nice qui en septembre, avait sorti Pays d’Aix (35-34) et qui peut croire en ses chances en se déplaçant à Ivry qui est en crise de confiance et dont les performances en championnat ne sont pas très convaincantes. Limoges, une des valeurs sûres de l’étage inférieur passera un vrai test d’aptitude face à Chambéry, tout comme Massy en déplacement à St Raphaël. Chartres devra attendre encore quelques jours avant de se frotter à Montpellier, les Héraultais terminent leur tournée d’exportation au Qatar avec le Super Globe qu’ils ne remporteront pas après leur défaite face au FC Barcelone.

Parmi les autres affiches, deux classiques au sommet entre PSG et Dunkerque ou le remake d’une des demi-finales de l’an passé et Nîmes-Nantes (notre photo), rappelant le croquignolesque quart de finale de coupe de France dont dix minutes devaient être rejouées à cause du laxisme et la désinvolture des arbitres et de la table de marque et qui ne l’a pas été, le "H" ayant renoncé à participer à la farce de rattrapage.

Les deux derniers de l’élite Pontault et Toulouse accueilleront Tremblay et Cesson, les Toulousains qui ont complètement raté leur début de saison se rappelleront sans doute qu’en mars dernier, ils participaient à la finale de l’épreuve, battus par le PSG.

Le programme des 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue

samedi 20 octobre

17h00

Paris St Germain HB

Dunkerque HBGL

17h15

USAM Nîmes

HBC Nantes

18h00

US Ivry HB

Cavigal Nice HB (PL)

20h30

UMS Pontault Combault

Tremblay en F. HB

dimanche 21 octobre

16h00

Limoges Hand 87 (PL)

Chambéry SMBHB

16h00

Fenix Toulouse HB

Cesson Rennes MHB

17h00

St Raphaël VHB

Massy Essonne HB (PL)

mercredi 31 octobre

20h00

Chartres MHB (PL)

Montpellier HB


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités