mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
8èmes de CDLL: Dans la logique des choses...
8èmes de CDLL: Dans la logique des choses...
21 Octobre 2018 | France > Coupe LNH

Il n'y a vraiment pas eu de grosses surprises sur les 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue masculine. Nantes a confirmé son bon début de saison en allant se qualifier à Nîmes. Pas de souci pour Chambéry, Toulouse, Paris et St Raphaël. Ivry a souffert face à de valeureux Niçois, Tremblay a rendu les armes à Pontault-Combault. A la fin du mois, Montpellier se déplacera à Chartres. 

par Yves MICHEL


Il a presque à lui tout seul éclipsé l’absence de Nikola Karabatic qui la veille s’était fait opérer du pied et qu’on ne reverra pas sur les parquets d'ici quatre à six mois. Comme souvent, Thierry Omeyer (photo de tête) était dans un bon jour. Et face au PSG, Dunkerque en a fait les frais. 22 arrêts à pile 50% pour le gardien multi-étoilé… que pouvait faire une équipe nordiste qui n’a jamais existé, a été asphyxiée d’entrée (5-0 en moins de 6’) et qui a traîné sa misère pendant toute la rencontre pour lourdement s’incliner (34-23) ? "Titi" était en état d’apesanteur, les Dunkerquois eux, étaient bien patauds ce samedi après-midi !

Si à la fin de la rencontre, les Nîmois ont rappelé qu’ils avaient manqué de rotations avec les absences de Rebichon, Nyateu et Prandi pour pouvoir tenir la distance, Nantes, privé de Lagarde, Nyokas et Gurbindo aurait pu utiliser les mêmes arguments pour motiver ses faiblesses passagères. Les Gardois ont entretenu l’illusion durant la 1ère période, restant au contact, ayant même par deux fois, un ballon de +3 sans pouvoir franchir ce cap. Ce samedi, l’USAM n’avait pas les armes pour inquiéter son adversaire et le retour des vestiaires a été fatal (avec un 1-4 encaissé en 3’). Les partenaires de Rémi Desbonnet ont couru par la suite après le score sans pouvoir recoller et à la fin, le manque de lucidité et de réussite aidant, l’addition est assez salée (30-37). Nantes est dans les compétitions nationales, l’équipe en forme du moment avec un sans faute et un fauteuil de leader unique en championnat et donc cette qualification pour les quarts de Coupe de la Ligue.

A Ivry, Nice a failli renouveler l’exploit du tour précédent lorsque les Azuréens avaient sorti Pays d’Aix. A seulement 8 joueurs de champ et deux gardiens sur la feuille, les avant-derniers de Proligue ont fait preuve d’un courage et d’une volonté exemplaires. Quand notamment, menés de 5 longueurs peu avant le dernier quart d’heure, ils sont revenus à égalité (27-27) et qu’à l’entrée du money-time, ils ont remonté un handicap de 4 buts (35-35). Mais les pertes de balle leur ont été fatales et l’US Ivry s’est imposé sans grand mérite (37-35). Les attaques ont pris le pas sur les défenses et dans ce registre, le Cubain Yosdany Rios pour les locaux et Maël Vandelannoote pour les Niçois se sont illustrés en inscrivant chacun 10 buts.

Le diaporama photos de Ivry-Nice par Lorie Couvillers

A Pontault, il a fallu veiller plus tard que prévu pour connaître le vainqueur dans le duel francilien avec Tremblay. Les dix minutes de la prolongation ont été nécessaires pour que les partenaires de Robin Cantegrel et Ludwig Appolinaire (les deux meilleurs joueurs sur le terrain) se qualifient. Ils sont parfaitement entrés dans la rencontre en faisant le break très tôt et en poursuivant leur travail de sape face à un adversaire bien timoré et en manque d’agressivité (15-7 à la 29è). Et puis, les nombreuses pertes de balle les ont pénalisés. Comme dans ce registre, Tremblay n’a pas été plus inspiré (18 ballons perdus pour chacune des deux formations), il était inévitable qu’à un moment, les deux équipes se retrouvent dos à dos (24-24 à la 57è). C’est même le Pontellois Oussama Hosni qui a arraché la prolongation à 35’’ du terme. Son partenaire Rémi Leventoux (3 buts consécutifs) va se montrer déterminant en moins de 4 minutes et mettre son équipe à l’abri (31-30).

Promenade de santé pour Saint-Raphaël face à Massy (Proligue). En 5 minutes, les Varois ont éteint tout suspense (7-2) et n'ont fait qu'accentuer leur avance par la suite. Les Essonniens avaient oublié le tuba et les palmes et ont coulé à pic, leurs frêles carcasses butant sur un Alexandre Demaille en état de grâce (20 arrêts). Face à une défense très laxiste, Raphaël Caucheteux comme à son habitude a montré la voie (7/7), inspirant les jeunes Alexian Trottet et David Eponouh (6 buts chacun). Massy était trop faible pour espérer briller (33-24).



Dans la série "on craque en 2ème période et surtout, on ne peut rien faire", Cesson a pris une vraie lame de fond à Toulouse. Tout allait à peu près bien jusqu'à la pause et un peu au-delà (14-14 à la 38è). Jusque-là les deux gardiens, Lettens pour les Bretons et Bonnefoi pour le Fenix, s'étaient neutralisés. Cesson a perdu trop de ballons et surtout buté sur une défense 1-5 adverse mieux organisée avec Maxime Gilbert très efficace en pointe. Gaël Tribillon (notre photo) intenable sur son aile et en contre-attaque (8 buts à son actif) a sonné la révolte et Toulouse a passé un rédhibitoire 9-0 en 10 minutes (23-14). Le match était plié et les joueurs de Philippe Gardent ont préservé leur avance jusqu'au buzzer final (31-21). 

Limoges doit-il avoir un quelconque regret ? Débordé par Chambéry dès l'entame, les partenaires de Romain Ternel ont passé leur temps à courir après leur retard. Les Savoyards dans le sillage de Fahrudin Melic (8 buts dont 3 pénaltys) ont intelligemment géré leur avance de 4-5 buts jusqu'à la 58ème minute avant de lâcher du lest, permettant aux joueurs de Proligue de réduire l'écart (26-28). Mais il était trop tard. 

Montpellier qui est à peine rentré de sa tournée au Qatar (Super Globe), disputera son 8ème à Chartres (Proligue), le mercredi 31 octobre (à 20h).



                    Résultats des 8èmes de finale de la Coupe de la Ligue

Score

Mi-temps

Paris St Germain HB

Dunkerque HBGL

34-23

20-12

USAM Nîmes

HBC Nantes

30-37

17-18

US Ivry HB

Cavigal Nice HB (PL)

37-35

23-17

UMS Pontault-Combault

Tremblay en F. HB

31-30 a.p

15-8

Limoges Hand 87 (PL)

Chambéry SMBHB

26-28 

12-6 

Fenix Toulouse HB

Cesson-Rennes MHB

31-21 

10-9 

St Raphaël VHB

Massy Essonne HB (PL)

33-24 

20-11 

Le tirage au sort des 1/4 de finale aura lieu ce mercredi (24/10) à 11h30 à la salle d'Antarès au Mans, là où se déroulera le Final Four de l'épreuve les 16 et 17 mars prochains.

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités