mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Paris s'adjuge la belle
LFH : Paris s'adjuge la belle
1 Novembre 2018 | France > LFH
Suite et fin de la neuvième journée, ce mercredi. Victorieuses de Nantes en Coupe EHF dix jours plus tôt, Crina Pintea et les Parisiennes ont récidivé sur terrain adverse (24-26). De retour sur le podium, elles suivent toujours le duo Metz / Brest, malmené respectivement à Fleury-les-Aubrais et Chambray-les-Tours. Avec le succès de Besançon sur Toulon, les quatre Européens squattent les quatre premières places.


Le duel franco-français de Coupe EHF - une victoire à domicile partout - s’est prolongé en championnat. Dans la continuité de sa qualification pour l’antichambre des poules, au bénéfice des buts à l’extérieur (26-31, 23-18), Paris 92 a dominé Nantes une seconde fois en dix jours. « C'était un match différent, dans un contexte complètement différent », selon Déborah Lassource, au cours duquel son équipe n’a jamais couru derrière le score. L’adresse de Crina Pintea (8/9, dont 3 penaltys) a été sa meilleure garantie.

Distancé de quatre longueurs en fin de première période (9-13, 27ème), Nantes a tout de même réussi à faire la jonction (16-16, 45’ puis 19-19, 49’). Pas à profiter de sa supériorité numérique à 2’18’’ du terme. Paule Baudouin a échoué au jet de 7 m, contrairement à Pintea (22-25, 58’ puis 24-26, 60’). « On n’a pas paniqué lorsqu’elles sont revenues, avance Lassource (4/7). Même si on a eu de longues minutes sans marquer aussi, on est restées concentrées en défense. C’est ce qui nous a permis de rester dans le match. » Donc de le gagner.

Alors que le dossier des six points de pénalité est loin d’être clos (conciliation demandée au CNOSF), Paris récupère la troisième place, occupée depuis le 19 octobre par Nice, vainqueur ce jour-là de Bourg-de-Péage (27-22). En concédant leur cinquième défaite en LFH, les Nantaises sont sixièmes ex aequo avec Chambray. A noter les deux premiers buts de la demi-centre Gordana Mitrovic, joker médical d’Alexandrina Cabral Barbosa (pouce, un trimestre d’arrêt) au NAH.

Brest juste à temps, Metz à mi-temps

Prochain adversaire des Ligériennes, dimanche à Beaulieu, Chambray-les-Tours, a fait frissonner Brest. Le contexte d’Halloween, allez savoir… Alors que le premier quart d’heure suggérait que le vice-champion de France ne ferait qu’une bouchée du nouveau club de Mariama Signaté (1-8, 13'), Planeta, Asperges et Nadia Bellakhdar ont rééquilibré les débats (12-14'). Rebelote au retour du vestiaire : les Finistériennes sont parties très fort (15-21, 39’), puis ont fléchi. Mises en difficulté, aussi, par le jeu sans gardienne régulièrement proposé par le CTHB. Mouna Chebbah en a profité pour électriser une Fontaine-Blanche à guichets fermés (24-24, 55’). Haletant, le dénouement a été favorable aux visiteuses, tirées d’affaire par Elodie Manach (25-27, 60’).


D’autres secousses ont été ressenties au Palais des Sports d’Orléans. Metz a été mené la quasi-totalité de la première mi-temps par Fleury-les-Aubrais. De peu, certes (10-7, 19’ puis 14-13, 30’), mais assez pour faire tanguer l’escouade incomplète d’Emmanuel Mayonnade (Maubon forfait). La réaction du leader a été brutale : un 6-0 pour raisonner les Loirétaines (14-12, 29’ puis 14-18, 37’), réduire l'influence d'Alexandra Lacrabère (cinq réalisations dans le premier acte, une dans le second), et cueillir un neuvième succès consécutif (21-33). Metz peut pleinement se consacrer à son prochain challenge en Ligue des Champions : battre enfin Buducnost Podgorica chez lui, dimanche (19 h). Quatre heures plus tôt, Brest tentera d'accéder au tour principal contre Sävehof.

La seule victoire à domicile de la soirée est bisontine. Grâce au duo Chloé Bouquet / Alizée Frécon (6 buts chacune) et aux 13 arrêts de Roxanne Frank, l’une des cinq gardiennes présélectionnées pour l’Euro (photo ci-dessous), l’ESBF a disposé de Toulon (34-28). Les Franc-Comtoises se maintiennent en quatrième position avant d’être reçues par Metz, mercredi prochain. Les Varoises de Siraba Dembélé (9/12) sont huitièmes, avec un point d’avance sur le premier non-qualifié en play-off.

Le diaporama de Nantes - Paris 92 par Philippe Padioleau



Dernière Journée | Journée 9
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ChambrayBrest252731/10>>
NantesParis 92242631/10>>
BesançonToulon St-Cyr342831/10>>
St Amand les EauxDijon261821/10>>
Fleury les AubraisMetz213331/10>>
NiceBourg de Péage272219/10>>
Prochaine Journée | Journée 10
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesChambray 04/11 
Toulon St-CyrBrest 03/11 
Paris 92St Amand les Eaux 03/11 
MetzBesançon 03/11 
DijonNice 02/11 
Bourg de PéageFleury les Aubrais 03/11 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz2799002982039 
2Brest2698012862021 
3Besançon2496032602021 
4Nice2095312282171 
5Nantes179450211227-1 
-Chambray179342229245-2 
-Paris 921795401912334 
8Toulon St-Cyr159360229237-11
9Fleury les Aubr.159360231235-6-1
10Dijon149261205252-3 
11Bourg de Péage119180224265-15
12St Amand les Ea.1191801982721-5


© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités