mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Paris s'impose dans la douleur
LDC M: Paris s'impose dans la douleur
4 Novembre 2018 | Europe > Champion's League
Jusqu'au buzzer final, le PSG est resté sous la menace de Pick Szeged qui s'est incliné les armes à la main (33-31). Les Hongrois venus à Paris dans l'espoir de réaliser un résultat, ont buté sur Rodrigo Corrales et ne sont pas arrivés à museler un Uwe Gensheimer intenable (9 buts). Grâce à ce succès, les Parisiens orphelins de Nikola Karabatic, conservent seuls la tête du groupe B de la Ligue des Champions. 

par Yves MICHEL à Coubertin 

On ne va pas jouer les rabat-joies et se mettre dans le camp de ceux qui pensaient qu'affronter Szeged même à Coubertin, serait une formalité et que le PSG même privé de Nikola Karabatic passerait une fin de dimanche en toute quiétude. 1er argument de poids; l'équipe hongroise est une des rares à avoir déjà partagé les points (30-30 en quarts de finale retour de la LDC en avril 2017) dans la série des 32 matches invaincus qu'a aligné Paris à domicile depuis le 16 novembre 2014 dans la compétition européenne. 2ème élément marquant, la saison dernière, cette même formation est devenue championne de Hongrie en s'offrant Veszprém qu'elle vient d'ailleurs de battre une nouvelle fois, il y a trois semaines. Ses joueurs sont expérimentés, son entraîneur, Juan Carlos Pastor, ce qui se fait de mieux sur la planète handball. La prédiction d'un match tendu répondait donc, à une certaine logique. Et en la matière, personne n'a été étonné. 

A la fin de cette opposition, le sentiment des Hongrois était mitigé. Déçus d'avoir perdu (33-31) et par la même occasion, abandonné la place de leader à leur adversaire du jour (Paris est d'ailleurs la seule des 16 équipes des poules hautes à avoir réalisé un carton plein de 6 succès en autant de matches) mais aussi, la satisfaction d'avoir livré le combat qu'il fallait. Le regret de ne pas avoir ramené au moins un point de ce déplacement, existait. S'appuyant sur une défense très mobile et agressive sur le porteur du ballon, Szeged a posé d'entrée des problèmes au PSG, en panne de solutions et qui a du attendre un bon quart d'heure pour passer enfin en tête. Seul Sander Sagosen semblait disposer des clés pour créer le danger. En l'absence de Nikola Karabatic, le Norvégien est parfaitement entré dans le costume du joueur qui doit se responsabiliser un peu plus, autant sur le front de l'attaque, qu'en défense. Et il n'a pas déçu. Rodrigo Corrales a également honoré le rendez-vous. Le portier espagnol qui rivalisait en face avec le Croate Marin Sego, s'est souvent montré à son avantage et les Parisiens qui avaient eu besoin de ce coup de main de leur portier ont profité aussi de quelques approximations hongroises pour affoler le tableau d'affichage (12-8). Totalement décomplexé, Szeged ne s'est pas affolé et a refait sans peine, une grande partie de son retard. La seconde période sera du même tonneau. Le score restera donc très serré entre les deux équipes pendant... un quart d'heure avant que Uwe Gensheimer, très alerte sur son côté gauche, ne déverrouille la situation. L'Allemand terminera meilleur buteur de la rencontre avec 9 réalisations. Cela aurait pu suffire d'autant qu'à l'entrée du money-time, le PSG menait de cinq longueurs. Mais une série d'approximations, de passes mal assurés, d'inattentions vont remettre Szeged sur les rails. « Nous étions fatigués sur la fin, témoigne Sander Sagosen. Szeged a proposé un  défi physique dès le début et il a fallu beaucoup se dépenser pour pouvoir tenir le rythme. Nous n’avons jamais perdu confiance, même si quelquefois et donc dans ces dernières minutes, nous avons commis des erreurs stupides. Szeged en a profité mais on a su quoi faire pour garder le gain du match. » Lorsqu'en effet à 29 secondes du terme, après un temps mort intelligemment posé par Pastor, Zhitnikov a ramené son équipe à un but d'écart, la dernière possession parisienne est soudain devenue... capitale. Et c'est Nedim Remili jusque-là peu mis en évidence sur le plan offensif qui s'est acquitté de la tâche. 

Cette victoire (33-31) est un gage de confiance pour les Parisiens mais aussi une bonne opération au classement. Uniques leaders de la poule, ils peuvent envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité. Même s’ils devront affronter les Allemands de Flensburg (en retard de six longueurs) à deux reprises en quatre jours (match aller à Coubertin, samedi prochain et le retour,le mercredi suivant), aller à Szeged (dans un environnement réputé hostile) la dernière semaine de novembre et recevoir les Danois de Skjern. Et toujours sans Nikola Karabatic. 

Le diaporama du match PSG - SZEGED par Lorie Couvillers 

A Paris, stade Pierre de Coubertin, dimanche 4 novembre à 17h00
Phase de groupe de la Ligue des Champions - Groupe B 

Paris Saint Germain HB - MOL Pick Szeged        33 - 31 (MT: 15-14)

Spectateurs: 2575
Arbitres: Lars Geipel & Marcus Helbig (Allemagne)

Evolution du score: 0-2 (1) 3-3 (8) 7-6 (16) 9-7 (20) 11-7 (21) 13-10 (24) 14-13 (28) 15-14 (MT) 15-15 (31) 19-20 (37) 25-23 (43) 29-26 (49) 32-27 (55) 32-30 (57) 32-31 (59) 33-31 (Fin)


ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
U.GENSHEIMER6/83/39/1100000925
S.SAGOSEN8/120/08/1200000820
M.HANSEN5/80/05/800000512
H.TOFT-HANSEN2/20/02/20000026
N.REMILI3/50/03/50001035
L.STEPANCIC2/30/02/30000025
L.ABALO1/10/01/10000013
K.EKDAHL DU RIETZ1/10/01/10000013
B.KOUNKOUD2/30/02/30001023
R.DOURTE0/00/00/00000000
A.KEITA0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
L.KARABATIC0/10/00/1000000-1
Total30/443/333/47000203381
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
R.CORRALES RODAL15/430/215/450000008
T.OMEYER0/00/10/1000000-1
Total15/430/315/46000203388
SzegedSzeged
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
R.BODO7/110/07/1100000717
M.SOSTARIC5/60/05/600000514
Z.BALOGH4/60/04/600000410
S.SIGURMANNSSON0/03/33/30000039
B.BANHIDI3/40/03/40000038
J.MAQUEDA PEÑO3/60/03/60000036
D.BOMBAC2/40/02/40000024
J.KALLMAN2/20/02/20001024
D.ZHITNIKOV1/10/01/10000013
M.GABER0/00/00/00000000
N.HENIGMAN0/00/00/00000000
S.KASPAREK0/10/00/1000000-1
A.BLAZEVIC0/00/00/0000100-2
J.CAÑELLAS REIXACH1/40/01/4000101-2
Total28/453/331/48000303170
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.ALILOVIC10/320/110/330000002
M.SEGO1/90/21/11000000-8
Total11/410/311/44000303164




Les réactions parisiennes 

Benoit Kounkoud, ailier droit du PSG : « Face à une équipe qui a le même style de jeu que nous, on savait que cela allait être compliqué. Mais à la maison, on se doit de montrer notre force. C’était bien aussi d’envoyer un message à tout le monde… avec ou sans Nikola, même si évidemment il nous manque, on a les arguments nécessaires pour être très dangereux. On a eu des moments difficiles mais on les a bien gérés. Après, c’est vrai, tu ne remplaces pas Niko comme ça. C’est un monstre qui peut à lui tout seul faire basculer un match. Il n’est pas là, il faut trouver d’autres solutions.»

Luka Karabatic, pivot du PSG : « Il faut assumer l’absence de Niko mais on sait qu’on a dans l’équipe, des joueurs qui peuvent très bien pallier le manque. Il faut rester concentrés, très impliqués. On va avoir un enchaînement très important. Rien ne sera définitif et tout peut se passer. Même en haut de tableau, les équipes peuvent perdre des points. A nous d’éviter au maximum les pièges mais personne n’est à l’abri.»


Dernière Journée | Journée 6
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
FlensburgSkjern262204/11>>
ParisSzeged333104/11>>
CeljeZaporoshye332804/11>>
NantesZagreb232003/11>>
Prochaine Journée | Journée 7
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesZaporoshye 10/11 
ZagrebCelje 10/11 
SkjernSzeged 10/11 
ParisFlensburg 10/11 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris1266001941606 
2Szeged106510180167-1 
3Flensburg6633016816113
4Nantes663301891732-3
5Skjern56231168177-2 
6Celje462401541791 
7Zagreb36141153174-2 
8Zaporoshye26150180195-1 
© Yves Michel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités