mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Le Paris St Germain a éteint la Flens Arena
LDC M: Le Paris St Germain a éteint la Flens Arena
14 Novembre 2018 | Europe > Champion's League
N'ayons pas peur des mots... C'est un véritable exploit qu'est allé réaliser le Paris St Germain en déplacement à Flensburg. Dominateurs de bout en bout, les Parisiens se sont largement imposés dans le nord de l'Allemagne (20-27). Un succès collectif bien étayé par le travail préparatoire d'un Thierry Omeyer monumental en 1ère période. Les joueurs de Raul Gonzalez conservent seuls leur fauteuil de leaders et peuvent envisager la suite avec encore un peu plus de sérénité. 


par Yves MICHEL 

Par moments, on aurait pu croire que le match se tenait à huis clos, tant les spectateurs ne trouvaient pas la force de s'enflammer dans une Flens Arena d’habitude si bruyante. Rapidement, les inconditionnels des champions d’Allemagne ont du se rendre à l’évidence que le Paris St Germain n’avait pas fait un si long déplacement pour subir. Pourtant rien ne laissait présager que cette domination serait si pressante, insolente parfois, du début à la fin. La veille, au cours de l’entraînement, Thierry Omeyer avait mal pris un missile lancé par Kim Ekdahl du Rietz et on avait même redouté que le gardien français se soit fracturé la main. Plus de peur que de mal mais quand même, "Titi" avait hérité d’une entorse à l’index gauche. Bien strappé, il n’avait pas d'autre choix que de tenir sa place puisque Rodrigo Corrales victime d’une entorse… à la cheville, samedi lors du match aller, était resté logiquement à la maison.


Nullement contrarié par cette péripétie, Thierry Omeyer sera l’homme du 1er acte. C’est lui qui dès les 1ères minutes, va annihiler les tentatives du grand Jeppsson et va surtout mettre en confiance sa défense. Rien ne marchera comme Maik Machulla l’avait espéré. L’entraîneur de Flensburg comptait sur le jeu rapide de son équipe pour asphyxier Paris. Il n’en sera rien, le bloc défensif bien regroupé autour de Viran Morros sera aussi solide que discipliné. Les Allemands poussés dans leurs derniers retranchements, à la limite du refus de jeu vont perdre des ballons, manquer de lucidité et le PSG va en profiter. En attaque, Raul Gonzalez avait fait confiance à une base arrière remodelée dans son positionnement. Avec notamment Nedim Remili à la mène et la titularisation d’entrée de Luka Stepancic sur le côté droit. Une option payante sur le plan comptable pour le grand Croate. En face, seul Benjamin Buric s’était mis en évidence dans ses cages, en s’interposant face notamment à Uwe Gensheimer. Les parades du gardien bosnien de Flensburg vont réveiller sporadiquement l’assistance mais sans plus. "Titi" et l’attaque parisienne prenant le soin de plomber l’ambiance. Neuf buts à peine inscrits par Flensburg à l’issue de la demi-heure et 12 encaissés, les défenses avaient fait leur boulot mais les Allemands réputés pour leur jeu "tout feu, tout flamme" étaient loin du compte. Paris avait imposé son rythme et n’avait connu aucun temps faible.


Qu’allait-il advenir après la pause ? A croire que les Allemands avaient pris collectivement un coup de massue sur la tête tant leurs travers vont refaire surface. Les Parisiens commettaient eux aussi des erreurs d’appréciation, précipitaient un peu trop certains mouvements mais comme en face, personne n’en tirait véritablement bénéfice, l’écart se stabilisait. Paris va jouer juste et rester concentré dans le sillage de Nedim Remili excellent dans ce rôle inhabituel de demi-centre. L’activité défensive parisienne ne connaîtra aucun fléchissement, Flensburg va d’ailleurs passer plus de 8 minutes sans inscrire le moindre but. Pendant ce temps, le PSG avait déployé son artillerie lourde pour affoler le tableau d’affichage. Henrik Toft Hansen ancien locataire des lieux mais surtout son compatriote Mikkel Hansen vont se mettre en évidence. Le score va atteindre des proportions frisant l’humiliation pour Flensburg (- 8 à la 57ème). Paris ne va rien lâcher, même quand Thierry Omeyer passera le relais à Gauthier Ivah. Le jeune portier du centre de formation réussira à s’illustrer en mettant successivement en échec Jeppsson (totalement transparent ce mercredi, lui qui avait si présent samedi) et Baijens.

Flensburg ne s’attendait certainement pas à subir une telle foudre (20-27) face à une équipe du PSG qui évolue depuis un mois sans Nikola Karabatic. Les joueurs de la capitale conservent leur invincibilité en Ligue des Champions (8 victoires en autant de confrontations). Dans dix jours, ils iront prêcher la bonne parole dans l’antre de Szeged, les Hongrois étant apparemment les seuls à pouvoir désormais les empêcher de terminer 1ers du groupe B.  


A la Flens Arena de Flensburg (All), mercredi 14 novembre 2018 à 18h45
Phase de groupe B de la Ligue des Champions 

SG Flensburg Handewitt - Paris St Germain HB        20 - 27  (MT: 9-12)

Arbitres: Vaclav Horacek & Jiri Novotny (Rép. Tchèque)
Spectateurs: 5223

Evolution du score: 1-0 (1) 1-1 (5) 1-3 (8) 3-4 (10) 3-7 (15) 4-8 (18) 6-8 (21) 8-10 (26) 9-12 (MT) 10-14 (31) 12-17 (36) 13-18 (39) 13-20 (44) 14-22 (47) 16-22 (50) 19-25 (55) 20-27 (FIN)

FlensburgFlensburg
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
L.SVAN HANSEN4/60/04/600000410
R.SCHMIDT-LAUGE4/60/04/60010048
H.WANNE4/60/14/70000047
H.GLANDORF3/60/03/60010034
D.BAIJENS1/20/01/20000012
J.GOTTFRIDSSON0/00/00/00000000
M.JONDAL0/01/21/20000010
T.KARLSSON0/00/00/00000000
M.STEINHAUSER0/00/00/00000000
A.ZACHARIASSEN0/00/00/00000000
G.SOGARD JOHANNESSEN2/50/02/5002002-1
J.GOLLA0/00/00/0000100-2
S.JEPPSSON1/60/01/6001001-4
S.JENSEN0/10/00/1001100-6
Total19/381/320/41006202018
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
B.BURIC14/391/115/4000000014
T.SITTRUP BERGERUD2/40/02/40000003
Total16/431/117/44006202035
ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.HANSEN6/80/06/800000616
U.GENSHEIMER5/70/15/800000510
H.TOFT-HANSEN4/50/04/50020047
L.ABALO2/40/02/40000024
S.SAGOSEN3/70/03/70001033
L.STEPANCIC3/70/03/70010033
N.REMILI2/60/02/60000022
L.KARABATIC1/10/01/10001011
A.KEITA0/00/00/00000000
B.KOUNKOUD0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
K.EKDAHL DU RIETZ1/30/01/3001001-1
Total27/480/127/49004202745
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.OMEYER12/301/213/3200000014
G.IVAH1/20/01/20000002
Total13/321/214/34004202761


Dernière Journée | Journée 8
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesZaporoshye 18/11 
CeljeZagreb 18/11 
SzegedSkjern 18/11 
FlensburgParis202714/11>>
Prochaine Journée | Journée 9
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SkjernFlensburg 24/11 
SzegedParis 24/11 
ZaporoshyeCelje 24/11 
ZagrebNantes 24/11 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris1688002502088 
2Szeged1276102091931 
3Nantes773312192030 
4Flensburg68350216217-2 
5Skjern57241194206-3 
-Zagreb572411771961 
7Celje47250176203-1 
8Zaporoshye371512102250 

Le résumé du match


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités