mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Aucun changement en tête même si Montpellier a souffert
LSL: Aucun changement en tête même si Montpellier a souffert
21 Novembre 2018 | France > LNH
Un début de 10ème journée comme prévu, sans grande surprise, si ce n'est la nouvelle déconvenue d'Aix qui se rapproche dangereusement de la zone critique et du sursaut de Montpellier qui s'est sorti d'une situation difficile dans le money-time face à Cesson. Ivry quitte la charrette des condamnés potentiels, Istres et Toulouse n'ont toujours pas gagne le moindre match. 

par Yves MICHEL

La réaction a mis du temps à venir et c'est à l'entrée du money-time que Montpellier a pu enfin se donner de l'air, faire la différence et surtout profiter des erreurs de Cesson. Car jusque-là, les Bretons s'étaient parfaitement accrochés et avaient pu rivaliser dans le sillage de deux hommes déterminants, le gardien roumain Bucataru et le pivot allemand Kalafut. Les Héraultais se sont surtout fait des frayeurs en début de 1ère période, lorsque les joueurs de Christian Gaudin ont parfaitement exploité le manque d'agressivité et les mauvais choix adverses (5-9 à la 15è). Et puis les champions d'Europe sont revenus de belle manière en concrétisant un 6-0 qui va leur permettre de prendre enfin les commandes avec au moins deux longueurs d'avance, ce qu'ils n'avaient pu faire auparavant (11-9). Mais Cesson qui n'avait rien à perdre a remis de l'intensité pour garder le contact (15-14 à la pause). Melvyn Richardson (photo de tête) s'était déjà signalé à son avantage (4/4), il va continuer à le faire en seconde mi-temps (9/10 au total). C'est Jean Jacques Acquevillo qui va sonner la révolte et poser de sérieux problèmes à la défense du MHB. Bucataru va faire les arrêts nécessaires et les Bretons vont reprendre l'avantage (20-23 à la 43è - 26-27 à la 51è). « L'équipe est restée bien soudée, c'est ce qui m'a plu, se satisfait Patrice Canayer. Elle a gardé toute sa concentration, elle ne s'est pas éparpillée. Il n’y a pas eu d’affolement, ce qui nous a permis dans le money time d'être décisifs, chose qu'on n'avait réussi à faire à Tremblay. » En banlieue parisienne, Montpellier avait lâché un point, il était inconcevable qu'il en soit ainsi à Bougnol. La différence s'est faite sur l'équipe qui avait sans doute le plus de fraîcheur et de lucidité au terme d'un combat qui s'est avéré intense. Les Bretons ont craqué sur la fin (34-29) mais ont montré, comme ils l'avaient fait à Nantes, qu'ils ont du potentiel.  

Avant de se déplacer samedi à Szeged pour un match qui pourrait être décisif concernant la 1ère place du groupe B de Ligue des Champions, le PSG se méfiait de Tremblay qui quelques jours plus tôt avaient tenu Montpellier en échec. Si Uwe Gensheimer et Luka Karabatic ont été préservés certainement en prévision du voyage en Hongrie, les Parisiens ne se sont jamais senti en danger même si leurs voisins se sont accrochés dans les 20 premières minutes (10-9). Il a suffit que Mikkel Hansen (10 buts) fasse la démonstration de son talent et que Titi Omeyer assure dans les cages pour que l'écart obtenu peu avant la pause (+4) soit maintenu et même aggravé au buzzer final (30-25).


Elohim Prandi encore une fois déterminant pour Nîmes

A Nîmes, c'est un match engagé, indécis jusque dans les dernières secondes, auquel les (télé)spectateurs ont eu droit. Face à Aix, la confrontation a tenu toutes ses promesses. Mais l'USAM a souffert notamment en 1ère période où le bloc défensif aixois avait largement pris le dessus et Wesley Pardin effectué un peu plus d'arrêts que Rémi Desbonnet. Les hommes de Jérôme Fernandez ont parfaitement abordé le retour des vestiaires (20-23 à la 39è). Ils vont tomber ensuite sur le facteur X de la soirée. L'entrée sur le parquet du gardien Teodor Paul va s'avérer décisive. A lui tout seul, le Slovaque va enflammer le Parnasse et donner de l'allant à ses partenaires notamment à Sanad et Prandi (7 buts chacun). Le portier gardois s'imposera face à l'ultime rush de Jordan Camarero pour le ballon d'égalisation (32-31). Nîmes reste au contact du podium, Pays d'Aix peut avoir quelques regrets.

Ivry a mis un quart d'heure pour prendre la mesure d'Istres après avoir été surpris dès l'entame (1-4 à la 6è) mais en revenant à hauteur des Provençaux (10-10 à la 21è), les Val-de-Marnais ont terminé la 1ère période en roue libre, leur adversaire n'inscrivant qu'un seul but en 9 minutes. Le second acte ne sera qu'une formalité et l'écart en faveur des locaux ne va cesser de s'accroître (29-20 au final). Avec ce qu'elle a montré, il sera bien difficile à l'équipe d'Istres de rester parmi l'élite. Grâce à Mahamadou Keita (8 buts) et un impeccable Mate Sunjic dans les cages (18 arrêts), Ivry respire. 



Istres ne reste pas tout seul en queue de peloton puisque Toulouse et Pontault l'accompagnent. Trop inconstants même si à deux minutes de la fin, ils n'avaient que deux longueurs à remonter, les joueurs du Fénix pourtant sécurisés par Yassine Idrissi (10 parades) se sont inclinés à Nantes (31-27). Le "H" peut remercier Arnaud Siffert (notre photo - 15 arrêts) et le bras de Valero Rivera (10 buts).  

Pontault de son côté a su poser des problèmes à Chambéry durant 31 minutes (12-12). Mais c'est en début de seconde période que les Savoyards ont fait la différence en inscrivant 5 buts consécutifs. Malgré l'exclusion définitive (rouge direct) de Fahrudin Melic, l'actuel leader au classement a maintenu son avance et a pu aligner sa 9ème victoire (22-28) de la saison en championnat. 

LSL   Journée 10
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreMTStats
MontpellierCesson342915-14>>
IvryIstres292015-11>>
NantesToulouse312715-11>>
Pontault-CombaultChambéry222811-11>>
NîmesAix en Provence323115-16>>
ParisTremblay302517-13>>
St RaphaelDunkerquece jeudi  
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Chambéry19109012932563 
2Nantes18109103002662 
3Paris1798012912325 
-Nîmes17108112972734 
5Montpellier1597112562301 
6St Raphael1094322732510 
7Dunkerque99441219212-1 
8Tremblay810352283295-1 
9Cesson710361247267-1 
10Aix en Provence610370276271-3 
11Ivry4102802402701 
12Pontault-Combau.210190236307-27
13Istres210082243296-4-7
-Toulouse210082287315-1 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités