mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : Rien à signaler. Ou presque.
Proligue : Rien à signaler. Ou presque.
22 Décembre 2018 | France > ProLigue
Résumé de la 13° journée de Proligue.
 Dicton du jour : à l'impossible, nul n'est tenu. Pour Cherbourg à Chartres, Nice à Limoges, Grenoble face à Nancy ou encore pour Vernon à Saran ou Caen opposé à Strasbourg, la supériorité hiérarchique n'a pas pu être remise en cause. Maintenant, place aux vacances de Noël et au delà, le prochain rendez vous avec la Proligue ayant été fixé le 1er février.

Comme prévu, la situation dans le top 6 n'a pas bougé d'un iota à l'issue de la dernière journée de la phase aller. Tout juste notera t'on la troisième défaite consécutive de Massy, battu logiquement par Créteil dominateur d'un bout à l'autre du match, chichement mais sûrement. Créteil (Sissoko 9/12) conforte sa place sur le podium. Quant aux essonniens (Cramoisy 5/5), septième, malgré la grosse perf de Poirier (15 arrêts à 39%), ils ratent l'occasion de recoller au top 6. Mais ils ne perdent qu'un point sur le sixième, Dijon, tenu en échec à Sélestat (Camara 8/8). Ce match, les collègues de Pierrick Naudin (8/11) l'ont passé devant une quarantaine de minutes (2-6 / 9-11 / 11-15 / 16-17, 41ème). Avant que Sélestat au pied du mur après neuf matches sans victoires (7 défaites et 2 nuls) ne finisse par trouver un second souffle. Et ne prenne un bon point malgré tout.

Sinon, rien à signaler pour les autres pensionnaires du top 6. Chartres n'a pas eu à s'employer pour venir à bout de Cherbourg. Débarqués en Eure et Loir sans leur maître à jouer (Guillard) ni leur artilleur ukrainien (Gunko) et leur pivot principal (Bordier), les normands (Manebard 9/12) n'avaient pas beaucoup d'arguments à opposer au leader (Benali 5/7). Chartres a entamé son match à cent à l'heure (7-1, 10ème) avant de se contenter de gérer en père peinard. Et d'assurer son onzième succès de la saison et la place de leader. Le dauphin des chartrains, Nancy (Feuchtmann 8/10) a un petit peu plus souffert à Grenoble (Jourdan 11/15), prenant l'avantage juste avant la pause (10-12), l'accentuant tout au long de la deuxième période (12-16 / 15-20 / 19-27, 52ème) jusqu'à la conclusion, logique. Limoges, cinquième, a dû attendre l'après pause (14-14) pour éloigner Nice longtemps collé à ses stabil (0-2 / 4-7 / 7-9 / 11-14, 27ème). Venus en Limousin en petit comité (9 joueurs et 2 gardiens), privés aux trois quarts du match de Deumal (rouge) et de Amigo (3 fois 2 minutes), les azuréens (Tourraton 7/7) ont fini par lâcher l'affaire, laissant Limoges (Dude 7/7) s'envoler vers un large succès. Juste devant Limoges, Saran a souffert le martyr pour battre Vernon. Une victoire arrachée par Ramond au buzzer, concrétisant la domination un tantinet chaotique des loirétains. Chaotique et même remise en cause dans le money time, Boe (9/10) et Tike (6/6) donnant deux buts d'avance aux normands (30-32, 58ème). Insuffisant pour faire douter durablement les hommes de Fabien Courtial. Sierra stoppe Indjic et Muyembo l'ex de la maison orléanaise, Kolle (9/12) frappe deux fois et Ramond (photo ci dessous, contre Sélestat) file planter la dernière banderille.

Vernon reste premier non reléguable mais voit revenir Strasbourg à sa hauteur. A Caen, les alsaciens ont fait la course en tête de l'entrée du second quart d'heure (8-9, 17ème) à moins de quatre minutes de la fin (28-29, 56ème). Allais, impeccable (8/8) remet les vikings en position de remporter un second succès (30-29, 58ème). Une joie de courte durée, Robyns (7/11) marque et malgré l'infériorité numérique, Strasbourg résiste et prend un point bienvenu. Une catastrophe une de plus pour un drakkar viking tout près d'être envoyé par le fond.

Dernière Journée | Journée 13
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CaenStrasbourg303020/12>>
ChartresCherbourg322720/12>>
Grenoble SMHNancy253020/12>>
LimogesNice342520/12>>
MassyCréteil222420/12>>
SaranSt Marcel Vernon333220/12>>
SélestatDijon252520/12>>
Prochaine Journée | Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CherbourgCaen 01/02 
DijonSaran 01/02 
Grenoble SMHLimoges 01/02 
NancyChartres 01/02 
NiceSélestat 01/02 
StrasbourgCréteil 01/02 
St Marcel VernonMassy 01/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Chartres231311113953483 
2Nancy211310213683347 
3Créteil191382335833324
4Saran19139313913761-4
5Limoges17138413663363 
6Dijon16137423693470 
7Massy1413652353342-3 
8Cherbourg1013364351379-3 
9Sélestat9133733353430 
10Grenoble SMH813382331354-46
11Strasbourg8133823814050-2
12St Marcel Verno.813382317350-1-4
13Nice713175363394-2 
14Caen31311113523890 

Buteurs Journée 13
PlJoueurStats
1.Yannis JOURDAN (Grenoble SMH)11
2.Corentin BOE (St Marcel Vernon)9
 Japhet-romuald KOLLE (Saran)9
 Williams MANEBARD (Cherbourg)9
 Boïba SISSOKO (Créteil)9
6.Jordan ALLAIS (Caen)8
 Nathy CAMARA-MANGIN (Sélestat)8
 Youenn CARDINAL (Cherbourg)8
 Emil FEUCHTMANN PEREZ (Nancy)8
 Pierrick NAUDIN (Dijon)8
Yannis JOURDAN

Arrêts Gardiens Journée 13
PlJoueurStats
1.Luka ARSENIC (Caen)16
2.Ricardo CANDEIAS (Chartres)15
 Alexis POIRIER (Massy)15
4.Wassim HELAL (Dijon)13
 Obrad IVEZIC (Nancy)13
6.Vladimir PERISIC (Sélestat)10
7.Yvan CLOT (Grenoble SMH)9
 Mickael ROBIN (Créteil)9
9.William ANNOTEL (Limoges)8
 Denis SERDAREVIC (Limoges)8
Luka ARSENIC
© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités