mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF F : la situation Bisontine se complique
EHF F : la situation Bisontine se complique
12 Janvier 2019 | Europe

Deux défaites en deux matchs dans son groupe d'EHF Cup, l'ES Besançon n'a pas vu le jour ce samedi après-midi au Danemark. Défaite logique d'Amanda Kolczynski et ses partenaires sur le parquet du favori de la poule, Viborg. La situation se tend singulièrement, il faudra désormais faire carton plein à domicile tout en réalisant au moins un exploit hors de ses bases…  la seconde place du groupe et la qualification de l'ESBf pour les quarts de finale sont à ce prix.

Pas de quoi donner des sources de motivation aux Bisontines tant la carte de visite de son hôte est prestigieuse. Vainqueur de trois Ligues des Champions entre 2006 et 2010, victorieux à Larvik dernièrement et aspirant tout désigné à la victoire finale dans cette EHF Cup… le Viborg de Line Haugsted se doit de respecter son rang à domicile. Et la défense haute proposée d’entrée par le duo Tervel – Delerce n’effraie en aucune façon la formation Danoise. Pour preuve, ce début de match tonitruant de Viborg. Carin Stromberg en force signe un 3-0 inaugural… et l’ESBf en échec aux tirs doit déjà suivre son adversaire à distance (5-1, 9’). Depuis la mi-décembre, le collectif Bisontin avait tendance à rater ses débuts de mi-temps… et la tendance se reproduit fatalement. Il faut donc arrêter l’hémorragie, Raphael Tervel pose alors un temps mort à la 13ème minute. Car pour l’heure, Rikke Poulsen est solide dans sa cage… et stoppe bon nombre d’initiatives Franc-Comtoises. Il y aura tout de même du mieux au sortir de ce premier quart d’heure de jeu… la défense rouge retrouve des couleurs et Roxanne Frank, à l’image de son match convaincant cette semaine face à Dijon, se met peu à peu en lumière. Besançon revient ainsi dans la partie lorsque Lara Gonzalez plante le 8ème but de son équipe… -1 encourageant aux alentours de la 18ème minute (9-8). Mais cet éclair dans la grisaille est de courte durée… et Viborg a bien saisi l’avertissement. Remise au point du coach Danois et la formation locale remet de l’ardeur au travail au beau milieu de cette première mi-temps. Les contre-attaques se multiplient et Moa Hoghdahl redonne une avance conséquente à son équipe (11-8, 24’). La fin du premier acte est un calvaire pour les joueuses Françaises, Viborg profite d’un nouveau temps faible adverse pour enfoncer le clou… résultat sans concession à la pause, Line Jensen (4 buts avant le repos) et ses coéquipières ont frappé fort pour rentrer aux vestiaires avec un avantage conséquent (15-10, 30’).

Cinq buts de retard… Besançon réaliserait un énorme exploit s’il revenait dans la partie. Et pour tenter de secouer le cocotier, c’est Zeljana Stojak qui prend place dans la cage Doubiste au retour des vestiaires. Les Bisontines combinent de belle manière avec Maria Nunez à la conclusion (16-12, 33’). De quoi faire naître un maigre espoir de come-back. Initiative aussitôt douchée par une équipe Danoise autrement plus expérimentée et surtout précise sur la moindre de ses actions de jeu. La nouvelle perte de balle Bisontine fait mal à la 36ème minute, Viborg s’échappe une nouvelle fois au tableau d’affichage par l’inévitable Hansen qui marque le but du +6. En face, les penalties sont trop souvent ratés, Marine Dupuis manquant d’inspiration dans ses tentatives. Et surtout, la candeur de l’ESBf conjuguée à une quantité de ballons perdus font craindre le pire aux abords du dernier quart d’heure (23-16, 42’). Le second temps mort Bisontin posé à cet instant précis ne changera rien à l’issue du match. Besançon est noyé face à la volontiers de bien faire côté Danois. Attention à ne pas prendre la marée ce samedi en terre Scandinave… d’autant que le goal-average peut avoir une incidence lors du décompte final. Mais à voir les imprécisions Franc-Comtoises durant cette seconde période, l’issue d’une victoire ample des joueuses locales semble inéluctable (26-19, 49’). Et si la demi-centre Alizée Frécon se démène pour trouver ses coéquipières, il faut s’avouer vaincu face à un hôte tout simplement trop fort en ce samedi après-midi. Tout à tour, Stine Andersen, Line Haugsted et l’impeccable Amilie Hansen (7/7 aux tirs) châtient les approximations de l’arrière-garde Bisontine (30-20, 54’). La fin de match est anecdotique… même si elle permet à Lindsay Burlet de se mettre quelque peu en évidence. Il faut dire que Viborg gère intelligemment le dernier quart d’heure… clôturant la marquant par un séduisant +9. Constat implacable, Besançon n’a pas existé sur le parquet Danois. Une issue attendue et logique… il s’agit désormais de redresser la barre prochainement lors de la double confrontation avec Larvik, un rival Norvégien plus abordable… avant de tenter un authentique exploit du côté de Kuban début février.

A Viborg, Vibocold Arena
Le samedi 12 janvier 2019 à 16h00
Viborg HK - ES Besançon F : 35 - 26 (Mi-temps : 15-10)

2.863 spectateurs
Arbitres :
Mmes Ioanna CHRISTIDI & Ioanna PAPAMATTHEOU (Grèce)
Délégué EHF :
M. Marek ZABCZYNSKI (Pologne)

Viborg :
Gardiennes : Poulsen, Daglund, J. Olsen
Joueuses de champ : Hogdahl (3/7), Andersen (4/5), Stromberg (4/7), Nielsen (2/3), Jorgensen (0/2), Haugsted (6/9), Hansen (7/7), Norgaard Osterballe (3/4 dont 2/2 pen.), Dahl (2/2), Hykkeljerg (0/1), Sorensen, Frandsen, Jensen (4/6).

Besançon :
Gardiennes : Frank, Stoljak.
Joueuses de champ : Bouquet (3/5), Frecon (2/4), Kolczynski (0/3), Dupuis (2/4 dont 2/4 pen.), Kieffer, Robert (1/1), Gonzalez Ortega (2/5), Granier (0/1), Rajnohova (3/3), Touré (1/2), Kouyaté (3/8), Burlet (4/6), Nunez (2/2), Levêque (3/6 dont 1/2 pen.).

Evolution du score : 2-0 (6'), 5-2 (10'), 8-3 (14'), 9-8 (18'), 11-8 (24'), 14-10 (28'), 16-10 (31'), 20-15 (38'), 23-16 (42'), 26-19 (49'), 30-20 (54'), 33-25 (59').

GROUP PHASE
GROUP A
TEAMSPTSDIFFGOALSMATCHES
▼ MATCHES
GROUP B
▼ MATCHES
GROUP C
▼ MATCHES
GROUP D


▼ MATCHES


© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Coupe de France en Live
avec Handvision