mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CM 2019 : La Norvège en finale, l’Allemagne pour les Bleus
CM 2019 : La Norvège en finale, l’Allemagne pour les Bleus
25 Janvier 2019 | International > Mondial
Les matches de dimanche seront de grandes retrouvailles. En finale le Danemark sera opposé à une Norvège royale qui a sorti l’Allemagne sur ses terres 30-25. Un Sanders Sagosen magique pendant 60 minutes a emmené la Norvège une deuxième fois consécutive en finale d’un championnat du Monde.

Face à une Allemagne sur ses terres et portée par 12 500 spectateurs, la Norvège a fait quasiment le match parfait. Intelligents défensivement, laissant les options de tirs lointains possibles mais risquées, et si Fabian Böhm et Fabian Wiede ont réussi à s’exprimer de loin, le reste a été trop dans le combat, dans le défi et pas assez dans la lecture. A contrario, si on parle lecture de jeu, les Norvégiens ont fait un récital. En premier un Sanders Sagosen qui devient de mois en mois de plus en plus impressionnant. Dans sa première saison à Paris il arrivait à perdre le fil de son jeu, s’énerver et passer à côté. Depuis le début de saison avec Paris et dans ce Mondial avec la Norvège il est devenu un joueur régulier et hors normes. Entre lui et Mikkel Hansen, si ces deux là ne rentrent pas complètement grillés, le Paris SG aura de quoi rêver en grand. Mais avec Sanders Sagosen, il y avait aussi du bon monde. Un Magnus Rod qui a mis la 6-0 Allemande totalement dans le dur avec son bras gauche dévastateur. Un Christian O’sullivan régulateur, cerveau et moteur du jeu norvégien, une paire Jondal - Bjornsen toujours aussi efficace et pour finir le tableau, un Bjarte Myrhol qui a détruit le duo Wiencek – Pekeler au centre de la défense allemande, le pivot norvégien s’offrant à presque 37 ans un match qu’il n’est pas près d’oublier.

Une équipe de Norvège qui joue une partition quasi sans fausses notes, une paire d’arbitres qui fait le boulot parfaitement, sanctionnant les mauvais gestes des deux côtés et arbitrant les phases de jeu de la même façon. L’Allemagne manquait de talents pour renverser cette Norvège là, notamment dans les relations avec leur pivots, 2 buts seulement, cela ne fait pas assez et on voit que la blessure de Martin Strobel dans le domaine a pesé lourd. On aura donc une revanche entre la France et l’Allemagne pour le bronze, en terres danoises, cela promet au moins une belle bataille, enfin on l’espère côté bleu.

Allemagne - Norvège 25-31 (Mi-temps : 12-14)
Mondial 2018-2019, 25 Janvier 2019 (20h30),Demi-finale
Arbitres : MM Horacek Vaclav et Novotny Jiri (CZE)
AllemagneAllemagne
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
U.GENSHEIMER3/44/47/821010724
F.WIEDE5/80/05/860200520
F.BOHM6/70/06/720100619
P.GROETZKI2/20/02/20000026
M.MUSCHE0/01/11/10000013
J.KOHLBACHER1/10/01/11002011
T.SUTON1/30/01/31010011
P.DRUX1/20/01/21011010
F.LEMKE0/00/00/00000000
S.WEINHOLD0/00/00/00000000
P.WIENCEK0/00/00/01010000
K.HAFNER0/30/00/3000000-3
S.FATH0/40/00/4101000-4
H.PEKELER1/20/01/2002311-18
Total20/365/525/411519712549
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.WOLFF4/180/14/19000000-5
S.HEINEVETTER2/160/22/18100000-9
Total6/340/36/371619712535
NorvègeNorvège
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
S.SAGOSEN6/70/06/7100400629
M.ROD7/100/07/1020100720
B.MYRHOL6/90/06/920000619
K.BJORNSEN3/50/03/502000311
M.JONDAL1/33/34/600000410
G.SOGARD JOHANNESSEN2/30/02/31010025
E.TANGEN1/20/01/21000014
M.GULLERUD1/10/01/11001013
C.O'SULLIVAN1/10/01/10000013
A.BLONZ0/00/00/00000000
H.JAKOBSEN0/00/00/00000000
H.REINKIND0/00/00/00000000
E.HANSEN0/00/00/0000100-2
P.OVERBY0/00/00/0000100-2
Total28/413/331/4417263031100
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.SITTRUP BERGERUD7/220/37/25100000-1
E.CHRISTENSEN0/50/20/7000000-7
Total7/270/57/321826303192


© François Dasriaux
Partager
La Norvège "à la française"
emmanuel clerc | Samedi 26 Janvier 2019 (11h43)
La Norvège a joué "à la française", intelligemment, collectivement, avec vista et niaque. On parle évidemment de l'EdF sous l'ère Onesta. Ils ont répondu également au défi physique allemand, mais sans tomber dans le piège des Pekeler, Wiencek ou Gensheimer, agressifs hors-limites et chercheurs de noises à la moindre occasion. Certains gestes auraient sans doute mérité plus dures sanctions. Mais voir la démonstration de colère rageuse de Pekeler, disqualifié, avec coup de pied à 1m de la table des officiels, ou les protestations ulcérées à la moindre exclusion, c'est mesurer le sentiment d'impunité cultivé par cette Mannschaft durant ce championnat at home, qu'ils avaient dû finir par croire qu'il leur était promis...
"À la française" aussi parce que les Norvégiens n'ont pas entamé de la meilleure manière ce tournoi, au point de passer au tour principal en milieu de tableau et de susciter au mieux le désintérêt des commentateurs, au pire des doutes sur leur état de forme et leurs chances d'accéder au final 4... C'est sans doute l'équipe qui joue le meilleur handball, technique, physique, et peut-être plus souple dans l'adaptation à l'adversaire que son prochain adversaire.
Belle finale en perspective, forcément inédite.
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Coupe de France en Live
avec Handvision