mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC F : Metz est vraiment un grand d’Europe !
LDC F : Metz est vraiment un grand d’Europe !
26 Janvier 2019 | Europe > Champion's League

Opposé d’entrée au premier de la poule, les Russes de Rostov Don, Metz a fait un match de grand d’Europe et a dominé une équipe qui n’avait jusque là pas connu la défaite au niveau européen. Une victoire et avec la manière sur le score de 29-25. 4 buts qui pourraient bien compter double à la fin du compte si ces deux là se retrouvent sur la même ligne. Défensivement ultra solides, avec beaucoup de variations offensives, Metz a fait un gros match de très haut niveau face à une équipe qui a quand même perdu sa petite perle, Anna Vyakhereva s’étant blessée semble-t-il gravement au coude gauche.

Mais avant même cet événement triste du match, Metz avait déjà mis Rostov à sa main. Si les 2 ou 3 premières minutes avaient été russes, la suite allait être le début d’une domination messine de 57 minutes. Très mobiles en défense, sachant bien cerner les dangers adverses, les Lorraines transformaient leurs très bons passages défensifs en montées de balles tranchantes et gagnantes. A ce jeu là, la reine du terrain s’appelait Xenia Smits. L’Allemande transperçait, dominait, dépassait la défense russe à tout coup, et sous son impulsion majeure, tout le reste de l’effectif du Metz HB suivait. Encore heureux qu’Anna Sedoykina arrivait par moment a s’interposer dans les buts russes, sinon la marée jaune et bleue aurait totalement submergé les Noires. Mais c’est Metz qui donnait le tempo du match, Metz qui faisait les questions et les réponses, Rostov n’était que dans la réaction, parfois de grande classe, mais dans la réaction quand même. L’addition à la pause aurait pu être de 4 buts, tant Orlane Kanor, Grace Zaadi et Astrid N’Gouan avaient parfaitement pris le relais des premières réalisatrices messines. Sans un dernier but quasiment au gong de Xenia Makeeva sur une offrande d’Anna Vyakhereva, ce + 4 aurait parfaitement illustré la domination quasi sans partage de Metz sur les 30 premières minutes.

Le retour des vestiaires allait être un tout petit peu plus compliqué pour Metz. En panne de réalisme en attaque, il se faisait un peu grignoter son avance avant que les Russes ne se voient enfin sanctionnées et même doublement. Heureusement entre temps l’entrée d’Ivana Kapitanovic était payant ! La gardienne croate serrant le jeu dans ses buts et permettant à Metz de reprendre peu à peu ses esprits. Reparties enfin avec de nouveau un joli +3, c’est sur un engagement externe perdu face à la gardienne de Metz qu’Anna Vyakhereva se blessait au coude et devait laisser ses coéquipières sans leur guide d’attaque. Un Metz en pleine réussite, un Rostov touché au moral par la blessure de son diamant, clairement le jeu russe en prenait un coup derrière les oreilles et les Russes aussi. Si Lois Abbingh décochait quelques jolies fléchettes de loin, que Iulia Managarova se démenait comme une diablesse sur tout le front de l’attaque, il en manquait beaucoup pour mettre à mal la belle sérénité messine. Grace Zaadi pouvait même sortir avec des débuts de crampes, Méline Nocandy relevait parfaitement le challenge et menait le jeu quasi à la perfection le temps que la capitaine de Metz se remette sur pieds. Ambros Martin lançait alors une 5-1 très agressive pour tenter de faire basculer la rencontre, mais on sait depuis l’Euro que quand il y a une 5-1 haute, il faut donner la balle à une certaine Laura Flippes. Repositionnée en arrière comme en équipe de France, l’Alsacienne allait faire vivre un vrai cauchemar à Lois Abbingh et les autres en transperçant à tout coup leur défense et en faisant tomber les sanctions sur les têtes russes en plus. De quoi faire monter l’écart à un +7 qui aurait bien satisfait tout le monde avant que Rostov ne réagisse par Lois Abbingh et ne minimise cet écart à 4 buts au final. Une sacrée performance pour une équipe qui de match en match valide sur le terrain, par son jeu collectif aussi bien défensif qu’offensif, son envie déclarée de faire partie des 4 du Final Four à Budapest à la fin de la course européenne cette saison.

A Metz (FRA), Les Arènes
Le samedi 26 janvier à 17h30
Tour principal Ligue des Champions Féminine

Metz HB - Rostov Don : 29 - 25 (Mi-temps : 17-14)
4 000 Spectateurs
Arbitres : MMES Tatjana Prastalo et Vesna Balvan (Bosnie)
Délégué : MM Bjorn Hogsnes (Norvège)

Evolution du score : 4-4 5°, 8-5 10°, 11-8 15°, 13-11 20°, 15-12 25°, 17-14 MT - 18-16 35°, 22-17 40°, 24-20 45°, 27-21 50°, 28-23 55°, 29-25 FT.

MetzMetz
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
G.ZAADI-DEUNA4/53/47/900100715
X.SMITS6/120/06/1200010610
L.FLIPPES5/90/05/90001059
O.KANOR3/40/03/40000038
A.NGOUAN2/20/02/20000026
B.EDWIGE2/20/02/20010024
E.LEVSHA2/40/02/40000024
M.NOCANDY1/10/01/10000013
G.NIOMBLA1/20/01/20000012
I.DI ROCCO0/00/00/00000000
A.ZYCH0/00/00/00000000
M.MAUBON0/10/00/1000000-1
M.HOUETTE0/20/00/2000000-2
Total26/443/429/48002202958
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
I.KAPITANOVIC10/170/310/2000000015
M.DOS REIS0/00/00/00000000
L.GLAUSER4/180/04/18000000-4
Total14/350/314/38002202969
Rostov-DonRostov-Don
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
L.ABBINGH4/63/37/900020715
K.MAKEEVA5/60/05/600000514
I.MANAGAROVA4/70/04/70000049
A.VYAKHIREVA5/100/05/100010058
K.KOZHOKAR1/10/01/10000012
V.BORSHCHENKO0/00/00/00000000
A.DULEVA0/00/00/00000000
E.SLIVINSKAYA0/00/00/00000000
M.TAZHENOVA1/20/01/20010010
V.MASLOVA0/10/00/1000000-1
M.PETROVA0/00/00/0001000-2
A.SEN2/70/02/7002102-6
Total22/403/325/43005302539
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.SEDOYKINA7/210/17/220000002
G.MEKHDIEVA0/00/00/00000000
M.DE OLIVEIRA PESSOA4/160/24/18000000-4
Total11/370/311/40005302537


© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LFH en Live
    avec Handvision