mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : En route pour l'acte II
Proligue : En route pour l'acte II
1 Février 2019 | France > ProLigue
Présentation de la 14° journée de Proligue.
 Après 7 semaines de "repos" relatif, la Proligue entame ce vendredi son parcours retour. Au programme, des chocs en haut avec Nancy-Chartres, leader contre dauphin et Dijon-Saran, quatrième contre sixième et l'occasion d'assurer un peu plus sa place dans le top 6. Frissons en bas aussi pour les deux relégables, Nice qui reçoit Sélestat deux petits points devant et Caen rendant visite à son voisin, Cherbourg pour un match de la dernière chance ou presque côté vikings.

Peu de mouvements de joueurs durant ce "mercato" d'hiver. Si ce n'est les "non renouvellements" de contrats et les chartrains Robin Molinié et Sylvain Kieffer (et aussi Louis Roche et Ricardo Candeias) priés d'aller voir ailleurs l'année prochaine, tout juste notera t'on l'arrivée de Jordan Pitre à Saran, de Yosdany Rios à Limoges et de Wael Jallouz à Chartres. Côté "déficit", les deux protagonistes du (de l'un des) derby(s) normand(s) ont "perdu" un joueur chacun. Alexandre Tomas a quitté les Vikings à l'amiable et Bogdan Petricevic s'est vu signifier par l'administration son interdiction de rentrer en France. La même administration qui l'avait autorisé en juillet dernier à venir jouer sans restriction avec les Mauves... Compliqué pour aborder sereinement un derby presque vital pour les normands. Même si Cherbourg a un petit matelas d'avance sur Caen (7 points), un matelas qui - sauf à imaginer un quasi sans faute des vikings et une débâcle des mauves - assure presque de laisser Caen derrière. Presque en cas de succès à Chantereyne. Les vikings eux n'ont pas de calcul à faire. A cinq points de la zone libre, il leur faut prendre des points à Cherbourg et ailleurs. Et espérer que deux ou trois de leurs prédécesseurs au classement fassent moins bien.

A commencer par les 13ème et 9ème du classement, Nice et Sélestat. En mal de succès depuis la 3ème journée, les alsaciens ont une occasion de faire un break sur la zone rouge et de se rapprocher ou a minima de ne pas s'éloigner du top 7. Il leur faudra s'imposer sur des niçois battus une seule fois mais vainqueurs aussi qu'une seule fois (et quatre nuls !) sur leurs terres. Si ils ont l'avantage de recevoir, les trois autres colocataires de la seconde moitié du classement n'en ont pas moins d'adversaires faciles. Grenoble, Strasbourg et Vernon accueillent Limoges, Créteil et Massy, trois sérieux prétendants aux play-offs. Cinq points séparant le troisième (Créteil) du septième (Massy), cette journée de reprise s'annonce déjà cruciale pour la quête des finales de Proligue. Et pour la montée directe. Saran doit gagner à Dijon pour croire encore à la première place longtemps occupée par les orléanais. Et Chartres peut creuser le trou avec Nancy, son dauphin à qui il rend visite. Alors capitale ou pas cette reprise ?


Obrad Ivezic (Nancy), joueur du mois de décembre

Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CherbourgCaen 01/02 
DijonSaran 01/02 
Grenoble SMHLimoges 01/02 
NancyChartres 01/02 
NiceSélestat 01/02 
StrasbourgCréteil 01/02 
St Marcel VernonMassy 01/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Chartres231311113953473 
2Nancy211310213683347 
3Créteil191382335833324
4Saran19139313913761-4
5Limoges17138413663363 
6Dijon16137423693470 
7Massy1413652353342-3 
8Cherbourg1013364350379-3 
9Sélestat9133733353430 
10Grenoble SMH813382331354-46
11Strasbourg8133823814050-2
12St Marcel Verno.813382317350-1-4
13Nice713175363394-2 
14Caen31311113523890 

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Les Finales Coupes
de France 2019

en live avec Handvision