mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF F : Besançon y croit encore !
EHF F : Besançon y croit encore !
3 Février 2019 | Europe

Il fallait s'imposer en Russie pour continuer d'y croire. Et Besançon a réussi l'exploit ce dimanche d'arracher la victoire sur le terrain du Kuban Krasnodar... excusez du peu ! Final teinté de sang-froid et de réalisme pour rejoindre son adversaire du jour à la seconde place place du groupe C de l'EHF Cup et espérer une issue favorable le week-end prochain, Aissatou Kouyaté et ses coéquipières ont encore dans le viseur un quart de finale Européen.

« Se faire violence pour l’un des matchs les plus importants de la saison » Sandrine Delerce la coach adjointe Bisontine n’y allait pas par quatre chemins pour présenter ce duel face au Kuban Krasnodar. Battue de trois buts au match aller, l’ESBf se savait condamnée à l’exploit s’il voulait poursuivre l’aventure Européenne. Face à une formation expérimentée et des tribunes garnies d’environ 3.000 spectateurs, l’équipe Franc-Comtoise a tenu le choc pendant une heure. Et le début de rencontre laisse augurer d’une combativité de tous les instants à l’image d’une Alice Lévêque au four et au moulin. Sanctionné par quelques « deux minutes » dans le premier quart d’heure, le Kuban peine à rentrer dans ce match. Il n’en faut pas tant à Besançon pour faire une entrée en matière tonitruante et prendre la tête des opérations (5-8, 16’). En à peine douze minutes, l’équipe visiteuse a déjà rattrapé son retard du match aller. Mais évidemment, il faut s’attendre à une réaction Russe : après quelques parades bien senties de Zeljana Stojak, c’est au tour de la défense locale de se mettre en évidence. Plus de solidarité derrière… et le Kuban profite de ce meilleur rendement défensif pour revenir à hauteur à la 23ème minute (12-12). A l’image d’une Diana Golub efficace aux tirs, Krasnodar retrouve de l’allant offensif… danger palpable coté Bisontin et Raphael Tervel doit prendre un temps mort pour encourager ses protégées. La fin de première période est palpitante, Besançon a la capacité de prendre un petit temps d’avance mais le Kuban ne s’en laisse pas conter… égalité parfaite au repos (15-15, 30’) et coup de gueule non dissimulé de Trefilov avant de regagner les vestiaires.


Attention à ce retour sur le terrain, le début de seconde période promet d’être compliqué pour l’ESBf. D’autant qu’Alizée Frécon sort à la 31ème minute, Golub poursuit son festival de buts… et Besançon courbe l’échine sans toutefois rompre. Roxanne Frank effectue une belle rentrée dans la cage, de quoi donner un surplus d’énergie à une défense soumise à rude épreuve. -1 lors du troisième quart d’heure de jeu, le collectif Bisontin s’accroche aux basques de son adversaire. Et si Krasnodar semble trouver la brèche à la 42ème minute avec trois buts d’avance, ce sont les exclusions temporaires locales alliées aux parades de Frank qui donnent un bon coup de pouce à l’ESBf. Ne rien lâcher… et ça marche lorsqu’Alizée Frécon égalise enfin à la 47ème minute dans une atmosphère étouffante. La pression est là… mais le jeu Bisontin est sans fioriture et donc efficace. Un Besançon taille patron et apte à faire jeu égal durant le money-time. Dix minutes encore à jouer et la victoire est à portée de main, Pauline Robert profite d’une perte de balle Russe pour permettre à son équipe de mener de deux buts. Nouvelle réalisation de la pivot Française à la 57ème minute et Besançon préserve son maigre avantage. Le Kuban pousse fort à l’image des clameurs d’un public chaud bouillant… nouvelle égalité alors qu’il ne reste plus qu’une cinquantaine de secondes à jouer. Il revient à Alice Lévêque d’inscrire le but de la gagne… et en dépit des exclusions de Robert puis Frécon, la défense Bisontine se transforme en fort Alamo dans les toutes dernières secondes de jeu. Krasnodar échoue d’un rien… au plus grand bonheur de Bisontines d’un courage et d’une pugnacité sans équivalent. Succès arraché aux forceps ! Certes, le goal-average particulier n’est pas favorable à la formation Doubiste… mais il y aura bien une « finale » à domicile le week-end prochain face à Viborg. Il s’agira aussi de scruter le résultat de Krasnodar à Larvik… mais l’ESBf n’a rien à perdre… jouer le coup à fond pour ne rien regretter et pourquoi pas s’inviter au bal des huit meilleures équipes de cette EHF Cup.

A Krasnodar, Palace of sports Olimp
Le dimanche 3 février 2019 à 16h00
HC Kuban Krasnodar - ES Besançon F : 28 - 29 (Mi-temps : 15-15)

1.810 spectateurs
Arbitres :
MM. Yaron BEN DAN & Assaf FARAN (Israël)
Délégué EHF :
M. Ion SERBU (Roumanie)

Krasnodar :
Gardiennes : Samarskaya, Khristenko, Kaplina.
Joueuses de champ : Golub (9/10), Davidenko, Savinova (2/4), Golikova (0/1), Matlashova (1/4), Zhilinskayte, Bashkirova, Barkalova (1/3), Frolova (6/7), Rzaeva, Skorobogatchenko (7/8), Dudina (2/4), Levshina.

Besançon :
Gardiennes : Frank, Stojak.
Joueuses de champ : Bouquet (5/8) Frecon (3/5), Cusset, Kolczynski (2/4), Granier (1/2), Dupuis (5/5), Kieffer (2/3), Robert (2/2), Faure, Rajnohova, Touré, Kouyaté (3/5), Nunez (1/2), Lévêque (5/9).

Evolution du score : 3-4 (5'), 4-7 (10'), 8-9 (15'), 12-12 (20'), 12-12 (25'), 14-14 (28'), 17-15 (33'), 20-18 (38'), 22-20 (43'), 23-24 (48'), 25-27 (54'), 27-28 (58').

GROUP PHASE
GROUP A
EQUIPESPTSDIFFGOALSMATCHES

GROUP B

GROUP C

GROUP D


© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision