mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : A Sélestat, y a d'la joie...
Proligue : A Sélestat, y a d'la joie...
11 Février 2019 | France > ProLigue
Résumé de la 15° journée de Proligue.
 En renouant avec la victoire qui le fuyait depuis cinq mois, Sélestat a t'il vaincu le signe indien ? Peut être bien qu'oui, peut être bien qu'non... Une réponse de normands, Cherbourg, Vernon et Caen, tous battus ce week-end. En haut, statu quo ou presque, Massy intégrant le top 6 en lieu et place de Limoges. 

Ils ne sont pas champion du monde, ni champion d'Europe, ni même champion de France de Proligue, encore moins assurés de se maintenir. Mais la joie exprimée sur la photo (signée Fabien Jordhery) en dit long sur la tristesse et la frustration accumulées depuis près de cinq mois, depuis le 28 septembre exactement, date de la dernière victoire de Sélestat. Et le dénouement de ce match indécis n'a rien enlevé à cette profusion de sourires. Il reste une quarantaine de secondes quand Limoges grâce à Rac (5/7) et Darras prend l'avantage (26-27, 60ème). Savic (8/14) ramène le SAHB à hauteur et Stanic pose son temps mort, histoire d'assurer le nul ou mieux. Dix secondes d'échange de la base arrière et... perte de balle. Au profit de Nyembo filant crucifier Annotel (12 arrêts à 37%) au bout de l'ultime montée de balle.

Avec ce quatrième succès, Sélestat - seul vainqueur de la seconde moitié du classement, Grenoble (Randriantseheno 5/6) n'ayant pas pu mettre à mal la suprématie du leader, Chartres (Molinié 9/12) - fait la bonne opération de la 15ème journée. Désormais 9ème, le SAHB fait un petit break (3 points) sur la zone rouge. Une zone de relégation toujours occupée par le duo normand, Vernon et Caen. A Nancy, le SMV (Boe 6/12) devant à la pause (12-13) a résisté une quarantaine de minutes (16-17, 40ème). Avant de céder sous les assauts de Blanc (9/15) et Dentz (24-19, 52ème) non sans tenter un dernier baroud d'honneur (27-26, 59ème), beau mais vain. En recevant Dijon une semaine après la débâcle à Cherbourg, Caen se devait de réagir. Une réaction entraperçue pendant les trente premières minutes sans toutefois être visible au tableau d'affichage (2-4 / 5-7 / 7-11 / 11-12, 30ème). Et à force de courir vaillamment après le score au prix d'une grosse débauche d'énergie en défense, les vikings (Langevin 5/9) ont vidé les batteries. Dijon (Sobol 8/8) en a profité pour prendre les devants (14-18, 43ème), et s'imposer au final de six buts, logiquement.

Point commun des trois clubs normands, le manque de fond. Comme Vernon et Caen, Cherbourg n'a pas tenu au delà des deux tiers du match à Créteil. Au contact et même devant (8-9, 22ème), les cherbourgeois ont subi un premier temps fort cristolien juste avant la pause (13-9, 27ème). Et si à la reprise, Cardinal (7/9) entretient l'illusion d'une possible prise de pouvoir (13-13, 32ème), ça ne dure pas (18-16, 39ème). Un 6-0 sec (24-16, 50ème) remet l'église au milieu du village. Créteil (Sissoko 9/13) contrôle et conclut sans forcer. Seul match entre équipes du bas de tableau, le Strasbourg-Nice n'a finalement pas vu de vainqueur. Au coude à coude soixante minutes durant, Strasbourgeois (Skatar 5/8) et Niçois (Tourraton 9/10) ont eu chacun la possibilité de prendre les deux points. Strasbourg en prenant trois buts d'avance aux trois quarts du match (24-21, 48ème), avantage annihilé derechef par les azuréens (24-25, 54ème), Nice en marquant à trente secondes du buzzer ce qui aurait pu être le but de la première victoire à l'extérieur, et qui à cause de Robbyns ne sera qu'un match nul, le sixième de la saison. 
Côté top 7, Limoges battu, c'est Massy qui fait la bonne opération à la faveur  de son succès sur Saran (Kolle 7/12). Trois jours après avoir été battu en coupe de France, les essonniens (Lamy 7/10) ont pris leur revanche. Après trente minutes équilibrées, c'est en deuxième période qu'ils ont pris l'ascendant (20-16, 40ème), avantage tenu jusqu'au bout, avec à la clé une entrée dans le top 6.




Dernière Journée | Journée 15
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CaenDijon202608/02>>
ChartresGrenoble SMH342609/02>>
CréteilCherbourg272008/02>>
MassySaran302709/02>>
NancySt Marcel Vernon282708/02>>
SélestatLimoges282708/02>>
StrasbourgNice282808/02>>
Prochaine Journée | Journée 16
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CaenSt Marcel Vernon 15/02 
DijonCherbourg 15/02 
Grenoble SMHMassy 15/02 
LimogesChartres 15/02 
NiceNancy 15/02 
SaranCréteil 15/02 
SélestatStrasbourg 15/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Chartres271513114593975 
2Nancy231511314203911 
3Créteil21159334063751 
4Dijon20159424293952 
5Saran1915951446440-2 
6Massy18158524103922 
7Limoges1715861416388-2 
8Cherbourg1215474404429-1 
9Sélestat111548338840415
10Strasbourg11154834314540-5
11Nice10152764254470 
-Grenoble SMH1015492381411-1 
13St Marcel Verno.8153102367405-3 
14Caen3151131395449-2 
Buteurs
PlJoueurStats
1.Antoine BLANC (Nancy)9
 Robin MOLINIE (Chartres)9
 Boïba SISSOKO (Créteil)9
 Raphael TOURRATON (Nice)9
5.Kosta SAVIC (Sélestat)8
 Jan SOBOL (Dijon)8
7.Youenn CARDINAL (Cherbourg)7
 Thomas CAUWENBERGHS (Sélestat)7
 Tom GUILLERMIN (Nice)7
 Japhet-romuald KOLLE (Saran)7
 Etienne LAMY (Massy)7
Antoine BLANC
Arrêts Gardiens
PlJoueurStats
1.Nicolas GAUTHIER (St Marcel Vernon)15
2.Mickael ROBIN (Créteil)13
3.William ANNOTEL (Limoges)12
 Wassim HELAL (Dijon)12
5.Nicolas HUYGHE (Massy)11
 Obrad IVEZIC (Nancy)11
7.Yvan CLOT (Grenoble SMH)10
 Darius MAKARIA (Nice)10
9.Zlatko DASKALOVSKI (Strasbourg)9
 Nebojsa GRAHOVAC (Chartres)9
Nicolas GAUTHIER
© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités