mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Il ne manque plus que les accessits à décerner
LDC M: Il ne manque plus que les accessits à décerner
25 Février 2019 | Europe > Champion's League
Et si comme la saison passée, trois clubs français basculaient en quarts de finale de la Ligue des Champions ? Pour le PSG, c'est mission accomplie. Le 1er étage de la fusée est atteint. Pour Nantes, les 8èmes de finale sont assurées. Il ne reste plus au "H" à savoir en quelle position. Pour Montpellier, ce sera plus compliqué même si rien n'est perdu.

par Yves MICHEL


Le rideau n'est pas encore tombé sur la 1ère phase des poules hautes de la Ligue des Champions qu'on peut déjà tirer quelques enseignements. 

A une journée du terme, les deux qualifiés pour les quarts de finale ont assis leur suprématie et sans surprise, Barcelone dans le groupe A et Paris dans le B terminent en tête et s'offrent le luxe de "sécher" les deux week-ends des 8èmes. 

Depuis 2010 et l'apothéose du Final Four à Cologne, c'est la 3ème fois que chacune des deux équipes bénéficient de la règle. La 1ère fois en 2016 puis pour le Barça, l'année suivante et en 2018, pour le PSG. 

Dans un groupe A où figuraient pas moins de quatre vainqueurs de l'épreuve, Barcelone est resté très régulier, concédant deux revers. Dès la 1ère journée, à Rhein Neckar Löwen et à la reprise après la trêve internationale, à Veszprém. Derrière les Catalans, rien n'est joué. Incertitude pour la 2ème place entre les Hongrois de Veszprém et les Macédoniens du Vardar, pour la 4ème place entre les Polonais de Kielce et les Allemands de Rhein Neckar Löwen et pour le 6ème et dernier billet qualificatif entre Montpellier et les Biélorusses de Brest. Et c'est à cette étage que l'épilogue sera le plus sensible. L'équation est très simple. 

A minima, les Héraultais qui rendent visite au Vardar doivent obtenir le même résultat que les Biélorusses qui eux accueilleront les Suédois de Kristianstad. Le rapport de force n'est pas identique. Même en cas de victoire, les Nordiques derniers du groupe sont d'ores et déjà éliminés. Les joueurs de Canayer peuvent toujours croire en leur bonne étoile, celle qu'ils ont rajoutée en mai dernier à Cologne. Seulement leur adversaire des Balkans qui était venu s'imposer en ouverture de la saison dans l'Hérault, n'a laissé que très peu d'opportunité à ceux qui se sont déplacés à Skopjé. Seuls Veszprém, il y a une semaine et Barcelone en novembre sont repartis avec un succès en poche. Commentaire de Valentin Porte en prévision de cette difficile mission à relever... « Il nous reste une balle de match. Je suis convaincu qu'on a les ressources pour vraiment y croire et montrer certaines choses à tous ceux qui n'ont pas cru en nous. » On serait tenté de lancer au capitaine du MHB: "Chiche!". 

dernière journée Groupe A
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
KielceVeszprem 02/03 
Vardar SkopjeMontpellier 02/03 
Meshkov BrestKristianstad 02/03 
BarceloneRhein Neckar Löwen 02/03 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Barcelone221311204563662 
2Veszprem18139403743476 
3Vardar Skopje17138413733631 
4Kielce1413760404394-22
5Rhein Neckar Lö.14137603933801-2
6Montpellier713391350381-13
7Meshkov Brest713391347396-1-3
8Kristianstad5132101373443-4 


                             Nicolas Tournat et Nantes retrouvent Flensburg dès mercredi

Paris nage en plein bonheur même si la prudence reste de mise. Tous les voyants sont favorables. Ce dimanche, les Parisiens étaient en mode roue libre dans leur déplacement à Celje. Après une 1ère période en grande dilettante au cours de laquelle les Slovènes ont plus profité de la maladresse adverse que de leur talent (17-17). Seuls les gardiens Rodrigo Corrales (18 arrêts au total dont 8 en 1ère) et Klemen Ferlin (16 dont 10 en 1ère) resteront en alerte du début à la fin. Le second acte prendra une autre tonalité, même si les joueurs de Raul Gonzalez ne se détacheront que dans le dernier quart d'heure grâce notamment à un excellent Luc Abalo (meilleur réalisateur du match avec 8 buts). L'entraîneur parisien aura eu l'occasion de faire tourner tout son groupe à l'exception de... Thierry Omeyer. Quant à Celje, l'aventure en Ligue des Champions s'arrêtera dimanche à l'issue du déplacement chez les Danois de Skjern. Cuillère de bois en jeu ! Dommage pour les Français Igor Anic et William Accambray qui quitteront le club à la fin de la saison.  

Le PSG est des équipes du Top 16, la seule qui n'a concédé qu'une seule défaite, dans des circonstances particulières, en novembre, d'un but à Szeged. Il y aura cet ultime rendez-vous, dimanche prochain à Coubertin face à Zaporozhye. Une confrontation qui n'a aucune incidence sur le destin des Parisiens mais dont le résultat ne sera pas anodin pour ceux qui se battent de la 3ème à la 6ème place. Car si les Parisiens ont assuré leur fauteuil de leaders, les Hongrois de Szeged ne peuvent plus être inquiétés en 2ème position. Tout est possible derrière. Les Danois de Skjern et les Slovènes de Celje sont éliminés. Mais Nantes par exemple, peut pourquoi pas prétendre à la 3ème marche. Le "H" sera fixé dès mercredi soir, peu avant 21h. Un succès est obligatoire à Flensburg pour y parvenir. Et du coup, tout serait limpide et surtout réglé, sans attendre le verdict des trois autres confrontations programmées dimanche. Les hommes de Thierry Anti peuvent au pire, terminer 5èmes. 

Les équipes qui finissent 2ème, 3ème et 4ème disputent le match retour à domicile (entre le 27 et le 31 mars). Le match aller ayant lieu une semaine plus tôt. 

Pour les quarts, le PSG et Barcelone qui se déplaceront à l'extérieur lors du match aller et recevront leur adversaire lors du retour, devront donc patienter jusqu'à fin avril.

A noter que le 2ème du groupe A (Veszprém ou Vardar) sera opposé en 8èmes au vainqueur du barrage entre le Sporting Lisbonne (Por) et Dinamo Bucarest (Rou). Le 2ème du groupe B (Szeged) rencontrera le vainqueur du barrage entre Plock (Pol) et Bjerringbro (Dan).

dernière journée Groupe B
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
FlensburgNantes 27/02 
SkjernCelje 03/03 
ParisZaporoshye 03/03 
SzegedZagreb 03/03 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris241312104243604 
2Szeged1913931385371-1 
3Flensburg14137603493412 
4Nantes13135533923792 
5Zaporoshye11135713883811 
6Zagreb1013472333362-2 
7Celje713391348381-3 
8Skjern613292363407-5 

C'est un Français qui est pour l'instant en tête des meilleurs réalisateurs de cette phase de groupe de la Ligue des Champions (poules hautes et basses confondues). Le Montpelliérain Melvyn Richardson totalise 83 buts (8 de mieux que le Biélorusse Barys Pukhouski de Zaporozhye et le Suisse Andy Schmid de Rhein Neckar Löwen.
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Golden League
à Clermont-Ferrand et Boulazac
en live avec Handvision