mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M : Montpellier s’est mis deux gros boulets aux chevilles
LDC M : Montpellier s’est mis deux gros boulets aux chevilles
2 Mars 2019 | Europe > Champion's League

L’espoir est passé, Montpellier ne sera pas de la partie en 8° de finale. Le champion en titre de la Ligue des Champions pour la première fois de l’histoire ne sort pas phases de poules. La défaite 33 à 27 au Vardar a entériné une situation bien comprise depuis la défaite à la maison face à Kristianstad. Mais en plus de l’obligation de gagner, le MHB s’est complètement loupé dans son entame de match avec un rouge sec et logique pour Mohammed Soussi et un 7-1 encaissé en 10 minutes… Bref un match à handicap de 50 minutes que les joueurs de Patrice Canayer ne pouvaient pas remporter.

Dans cette rencontre de la dernière chance, le Vardar a fait du Vardar, un rythme de sénateur et tout en changement sur une ou deux passes et Montpellier a fait du Montpellier version 2018-2019, de la flamboyance et même par moment le jeu qui en avait fait un champion d’Europe majestueux qui revient. Pour dans les instants d’après passer à du presque rien offensivement et une apathie défensive qui coûte très cher. Et c’est bien cela que l’on a vu à Skopje cet après-midi. Un début pire que calamiteux avec au bout de 1’54 un rouge sec pour Mohammed Soussi qui va envoyer Christian Dissinger à l’infirmerie pour le reste du match sur un repli à la limite de l’idiotie. La paire turque ne pouvait pas siffler autre chose que ce rouge sec et totalement conforme à la règle. Et la suite va être du même acabit… Pas d’attaque pas de défense, en bref, pas de son pas d’image… le noir total pendant 10 minute et un 7-1 qui va totalement plomber le moral des Héraultais malgré le temps-mort de crise pris par Patrice Canayer à la 9° minute. Après, on aura vu de belles choses et même de très belles… Comme face à Barcelone, le MHB va trouver les ressources pour revenir point à point en première période pour entamer la seconde période pied au plancher et avoir dans les mains une balle d’égalisation. On ne sait pas ce qu’il serait advenu sans ce tir sur le poteau de Melvyn Richardson à 20-19. Sauf qu’on va le voir ensuite cette occasion ne va jamais se représenter. Montpellier va retomber dans ses travers de jeu. Des oublis défensifs énormes, des occasions nettes vendangées en veux-tu en voilà le tout saupoudré d’un bonne pincée de pertes de balles toutes aussi idiotes les unes que les autres. Si au moins la balle était perdue en tentant quelque chose, mais voir des passes demi-centre arrière en début d’enclenchement finir en touche, cela fait tâche à ce niveau de jeu. Bref Montpellier va baisser la tête et bien bas devant celui qui l’avait précédé sur la plus haute marche de l’Europe en 2017. Une défaite 33-27 qui renvoie le MHB aux luttes nationales et à une fin de saison qui pourrait bien être assez complexe à gérer dans les têtes des joueurs.

Pour ceux qui vont partir du MHB, il va falloir finir au mieux alors que ceux qui restent vont devoir faire leur révolution dans leurs têtes et dans le jeu. Enfin, on ne peut s’empêcher de penser à Michael Guigou qui a disputé ce soir son dernier match européen avec Montpellier. L’histoire est écrite depuis de long mois, mais là elle est actée. De son but exceptionnel en retourné et les 5 autres en finale retour face à Pampelune en 2003 au podium et la coupe soulevée l’année dernière à Cologne, c’est un grand pan de l’histoire du MHB qui se referme et les images vont défiler dans beaucoup de têtes. Des images d’exploits, collectifs ou individuels. Des gestes sorti de nulle part que personne d’autre n’est capable de réaliser sur la planète handball et des passes, des passes… Comment dire, sans doute ce qui définit le plus le joueur, plus des offrandes, des cadeaux venus de celui qui est tout autant admiré en tant que magicien du jeu, qu’en tant qu’homme amoureux du handball et de tout ce qu’il représente pour lui...

A Skopje (MAC), Sport Center Jane Sandanski
Le samedi 2 mars à 17h30
HC Vardar - Montpellier HB : 33 - 27 (Mi-temps : 16-13)

8000 spectateurs
Arbitres : MM Kursai Erdogan et Ibrahim Ozdeniz (Turquie)
Délégué : M Josip Posavec (Serbie)

Evolution du score : 4-0 5°, 7-1 10°, 10-3 15°, 13-7 20°, 14-11 25°, 16-13 MT - 18-17 35°, 21-17 40°, 24-19 45°, 26-21 50°, 29-24 55°, 33-27 FT.

Vardar SkopjeVardar Skopje
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
D.KRISTOPANS7/80/07/800010718
I.CUPIC4/41/15/500100513
T.DIBIROV4/40/04/400000412
S.STOILOV4/40/04/400000412
I.KARACIC6/110/06/110020069
R.FERREIRA MORAES3/30/03/30010036
S.SKUBE3/50/03/50020033
D.KISELEV1/30/01/30000011
C.DISSINGER0/00/00/00000000
V.NEDANOVSKI0/00/00/00000000
M.POPOVSKI0/00/00/00000000
D.SHISHKAREV0/10/00/1000000-1
J.VOJVODIC0/10/00/1000000-1
G.KALARASH0/10/00/1000100-4
Total32/451/133/46006203368
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
D.MILOSAVLJEV14/390/214/410000008
K.GHEDBANE0/00/00/00000000
Total14/390/214/41006203376
MontpellierMontpellier
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
F.PETTERSSON4/40/04/400000412
V.KAVTICNIK3/51/14/600000410
V.PORTE5/100/05/100020056
K.VILLEMINOT2/20/02/20000026
M.GREBILLE2/40/02/40000024
J.TRUCHANOVICIUS2/40/02/40000024
M.RICHARDSON3/71/24/90010043
M.SHEBIB MAMDOUH1/10/01/10000013
M.GUIGOU1/20/01/20000012
B.AFGOUR0/00/00/00000000
B.BONNEFOND2/50/02/50001020
T.CAUSSE0/00/00/00000000
J.FAUSTIN0/00/00/00000000
M.SOUSSI0/10/00/1001110-15
Total25/452/327/48004212735
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
N.PORTNER6/180/06/180000003
V.GERARD4/240/14/25000000-11
Total10/420/110/43004212727


Dernière Journée | Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
KielceVeszprem353602/03>>
Vardar SkopjeMontpellier332702/03>>
Meshkov BrestKristianstad322302/03>>
BarceloneRhein Neckar Löwen302502/03>>
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Barcelone241412204863913 
2Veszprem201410404103827 
3Vardar Skopje19149414063902 
4Kielce1414770439430-32
5Rhein Neckar Lö.1414770418410-1-2
6Meshkov Brest9144913794191 
7Montpellier7143101377414-2 
8Kristianstad5142111396475-5 

La projection sur les 8èmes de finale qui auront lieu les 23 et 24 mars 2019 pour les matches aller et une semaine plus tard pour le retour.

SPORTING LISBONNE (Por)

VESZPREM (Hon)

SILKEBORG (Dan) ou PLOCK (Pol)

SZEGED (Hon)

ZAGREB (Cro) ou ZAPOROZHYE

VARDAR (Mac)

MESHKOV BREST

FLENSBURG (All)

ZAPOROZHYE (Ukr) ou ZAGREB

KIELCE (Pol)

RHEIN NECKAR LOWEN (All)

NANTES (Fra)


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La Golden League
à Clermont-Ferrand et Boulazac
en live avec Handvision