mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M : Nantes peut y croire
LDC M : Nantes peut y croire
20 Mars 2019 | Europe > Champion's League

2 buts, voilà ce que Nantes a concédé dans son match aller des 8° de finale de la Ligue des Champions sur les terres du Rhein Neckar Löwen. Un 34-32 sorti de la volonté de tous les instants des Nantais de ne pas sombrer, même quand la relation Andy Schmid – Jannik Kohlbacher rendait totalement dingues les défenseurs centraux nantais. Nantes a su profiter d’un Olivier Nyokas un peu en feu en seconde période, d’un Kevin Bonnefoi rassurant dans les buts et d’un Eduardo Gurbindo qui aura été le moteur nantais, allant au bout de ses forces mais qui aura toujours su rester lucide et combatif quasiment pendant 60 minutes.

Pourtant, aller défier les Lions du Rhin dans leur antre de la SAP Arena, il y a plus simple dans le monde européen. Et avec les turbulences autour de Nantes depuis quelques semaines, avec le forfait de son meneur de jeu, homme à tout faire, Nicolas Claire, il y avait de quoi s’inquiéter un peu pour ce 8° de finale aller et si Nantes allait arriver à garder ouverte une porte vers les quarts de finale. Et cette porte, pendant 20 minutes, Nantes va l’ouvrir en grand, car pendant un tiers du temps de jeu, ce sont les hommes de Thierry anti qui vont mener les débats. Même si d’entrée de match, la relation Schmid – Kohlbacher va mettre la défense nantaise sous pression, en attaque le « H » trouvait lui aussi de superbes solutions notamment par un Romain Lagarde très en verve et qui montrait toute l’étendue de ses qualités devant son futur public. Entre lui, Kiril Lazarov efficace sur ce début de première période et déjà Eduardo Gurbindo, Nantes prenait même 3 buts d’avance passé les 10 premières minutes de jeu. La défense allemande était un peu à la rue, et si ce diable de Kohlbacher continuait son show, Nantes trouvait très facilement les solutions face à un Andréas Palicka en vrai difficulté dans les buts. Cela obligeait Nikolaj Jakobsen à prendre un temps mort pour tenter de régler le souci défensif. Et il va le régler en grosse partie en lançant Mickael Appelgren dans les buts car d’entrée le géant suédois allait faire souffrir les gâchettes nantaises. De quoi laisser le temps à ses coéquipiers de reprendre le fil d’un match qui devenait de plus en plus complexe pour Nantes.

Appelgren à la parade, la défense qui monte d’un ton dans le secteur central et le duo Schmid – Kohlbacher qui continue à faire imploser le bloc central nantais, tout ce qu’i fallait pour que les Ligériens commencent à douter et voit leurs adversaires creuser peu à peu un trou qui devenait inquiétant, d’autant plus que Nantes y ajoutait des pertes de balles bien stupides pour faire bonne mesure. Passé 3 buts et avec un HBCN qui ne trouvait plus le bon rythme et les bons espaces en attaque, l’inquiétude était palpable surtout que Kiril Lazarov forait beaucoup trop les choses et enchainait tirs facilement arrêtés et pertes de balles. Comme Thierry Anti avait un besoin majeur d’Eduardo Gurbindo sur le terrain, que ce soit en demi-centre ou en arrière droit, il allait lancer Romain Lagarde sur le poste de demi-centre et cela allait stopper la belle mécanique allemande. Olivier Nyokas martyrisait Petersson sur l’intervalle externe, Nicolas Tournat prenait quelques superbes ballons en pivot et surtout Kevin Bonnefoi finissait parfaitement la très bonne passe défensive. Tout cela amenait Nantes sur les talons du Rhein Neckar Löwen mais ne permettait toutefois pas de repasser devant. Andy Schmid et ses troupes continuait à faire la course en tête et reprenaient même ces fameux 3 buts d’avance à 2 minutes de fin du match. Alors que l’on pensait Nantes tout près de craquer, Olivier Nyokas et Eduardo Gurbindo sur des courses rageuses laissait Nantes en vie pour le match retour avec seulement 2 buts de débours à gérer à Beaulieu samedi prochain.

Mais méfiance, même si Rhein Neckar Löwen n’est pas transcendant à l’extérieur cette saison , ils ont quand même été capables d’aller gagner à Veszprém, certes quand tout allait de travers chez le géant hongrois, mais tout de même. On verra si le HBC Nantes est capable en grand d’Europe de transcender encore une fois pour atteindre des quarts face à Barcelone qui serait un sacré dernier obstacle pour un retour majestueux à Cologne…

A Mannheim (ALL), SAP Arena
Le mercredi 20 mars à 19h00
8° de finale aller de la Ligue des Champions M
Rhein Neckar Löwen - HBC Nantes : 34 - 32 (Mi-temps : 18-16)

11 000 spectateurs
Arbitres : MM Andreu Marin et Ignacio Garcia Serradilla (Espagne)
Délégué : M. Sodal, Per Morten Sodal (Norvège)

Evolution du score : 3-4 5°, 5-7 10°, 7-8 15°, 11-11 20°, 15-15 25°, 18-16 MT - 21-20 35°, 25-23 40°, 26-25 45°, 30-26 50°, 31-28 55°, 34-32 FT.

Rhein Neckar LöwenRhein Neckar Löwen
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
J.KOHLBACHER11/120/011/12010101132
A.SCHMID5/113/38/1400100816
G.SIGURDSSON4/40/04/400000412
P.GROETZKI2/20/02/20000026
G.GUARDIOLA VILAPLANA2/20/02/20000026
V.LIPOVINA2/40/02/40000024
A.PETERSSON3/70/03/70000034
S.FATH2/30/02/30010023
M.KESSLER0/00/00/00000000
B.RADIVOJEVIC0/00/00/00000000
I.ABUTOVIC0/00/00/0000100-2
F.TALESKI0/00/00/0000100-2
M.LARSEN0/10/00/1001100-5
Total31/463/334/49013403474
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.APPELGREN10/270/110/280000007
A.PALICKA3/160/13/17000000-6
Total13/430/213/45013403475
NantesNantes
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
E.GURBINDO MARTINEZ7/100/07/1000000718
O.NYOKAS7/90/07/900200715
R.LAGARDE5/60/05/600000514
V.RIVERA FOLCH2/32/24/500000411
N.TOURNAT3/40/03/401000310
D.PECHMALBEC2/20/02/20000026
D.BALAGUER ROMEU1/20/01/20000012
J.EMONET1/20/01/20000012
L.AUFFRET0/00/00/00000000
F.DELECROIX0/00/00/00000000
R.GUILLO0/00/00/00000000
R.FELIHO0/00/00/0000100-2
K.LAZAROV2/70/02/7004002-7
Total30/452/232/47016103269
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
K.BONNEFOI5/200/25/22000000-4
A.SIFFERT3/190/13/20000000-10
Total8/390/38/42016103255


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités