mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Proligue : Stabilité en haut et en bas
Proligue : Stabilité en haut et en bas
31 Mars 2019 | France > ProLigue

Résumé de la 22° journée de Proligue.
 Si ce n'est Nancy qui poursuit sa descente du top 6, tout le monde a assuré sa position dans le haut du classement. Idem en bas où Cherbourg vainqueur de Vernon a assuré son maintien en Proligue.

Le match au sommet de cette 22ème journée n'a souffert d'aucune incertitude. En tête de bout en bout - si ce n'est un passage à vide maîtrisé derechef (7-5 / 7-9, 21ème / 11-9, 26ème) -, Créteil a confirmé son incroyable deuxième partie de saison. Et une deuxième place synonyme de qualification directe pour les finales des play-offs. Dijon a eu beau s'accrocher (17-17, 40ème / 23-22, 50ème), difficile pour Naudin (7/14) et ses camarades de hausser un niveau de jeu et un engagement déjà maximals. A deux minutes du terme d'un très gros match, Becirovic ramène le DBHB à un but, Borragan (7/11) prend deux minutes. Tout bon pour Dijon ? Non. Un arrêt (le 12ème) de Robin, but de Sissoko sur le buzzer, Créteil s'impose. Quatre points devant son dauphin, le leader s'est offert une heure de jeu relativement tranquille. Pour tout dire, Sélestat (Camara 8/10) officiellement maintenu n'était pas venu pour faire de la figuration. La preuve, une première période jouée sans retenue ni complexes et une égalité à la pause (16-16). La suite sera moins énergique, les alsaciens s'accrochant une petite dizaine de minutes (21-20, 37ème) avant de craquer d'un coup (25-20, 41ème / 29-22, 46ème), laissant Chartres (Molinié 7/10) filer vers un succès logique.


Le beau duel de gardiens entre Annotel (14 arrêts à 40%) et Bonneau (14 arrêts à 39%) a vite tourné court. Même privé de Rios et de ses pivots (Dude et Bolaers) et amené à extraire du banc Jonathan Roby, Limoges (Mancelle 7/11) n'a pas tardé à survoler la rencontre. Au quart du match (11-4, 16ème), la cause était entendue, Nancy (Dentz 5/5) ne montrant pas plus que ça de velléités de révolte (20-11, 36ème). Et malgré le réveil (trop tardif) à l'approche du money time (23-19, 50ème), Limoges oscillant entre temps faible et volonté de faire tourner, Nancy jamais réellement menaçant, s'incline logiquement. Limoges revient à quatre points de Nancy, un peu loin sans doute pour espérer mieux qu'une sixième place, toujours convoitée par Saran, à deux points derrière. Requinqués par la première victoire en phase retour, les orléanais ont dû attendre les dernières secondes et un but signé Kolle (8/12) pour prendre les deux points. Dominé jusqu'à la reprise (18-13, 31ème), Strasbourg avec un Muller (9/13) percutant réagit, recolle et passe même devant à l'amorce du dernier quart temps (20-21, 44ème). Au final, Drouhin (10/16), Sierra (14 arrêts à 35%) et Kollé mettront fin au superbe mano à mano (23-23 / 25-25 / 27-25 / 28-28). Strasbourg garde deux points d'avance sur la zone rouge, la concurrence - à part Grenoble (Abdi 8/10) qui face à Nice (Del Valle 6/7) a fini par inverser une tendance très longtemps négative (6-9 / 11-14 / 15-17, 40ème) - n'ayant pas fait de miracle.


Outre Strasbourg et Nice battus à Saran et Grenoble, Vernon a perdu à Cherbourg le sixième derby normand de la saison. Mal partis (4-1, 8ème), les haut normands ont couru après le score, en vain. La JSC et ses insatiables avants (Cardinal 8/11 et Manebard 6/7) ont fait la course en tête sans briller plus que ça, remettant un coup de collier à chaque fois que le SMV et un Boe (8/12) un peu seul se rapprochaient (11-9 / 14-10 / 17-15 / 20-15). Et si la fin un tantinet ratée d'un match pas du tout emballant a fait couler quelques sueurs froides dans le dos du public de Chantereyne, l'essentiel a été réalisé. Repartir pour une nouvelle saison en Proligue, la sixième. Vernon devance le troisième club normand, Caen qui recevait Massy. A huit points du premier non relégables et pas encore mathématiquement en Nationale 1, les vikings ont tenu tête aux essonniens trois quarts d'heure (5-2 / 11-8 / 12-10 / 15-13, 45ème). Avant de céder (15-20, 57ème), à bout de forces et de solutions offensives.

Dernière Journée | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
CaenMassy162229/03>>
ChartresSélestat383129/03>>
CherbourgSt Marcel Vernon282729/03>>
CréteilDijon272529/03>>
Grenoble SMHNice282529/03>>
LimogesNancy302329/03>>
SaranStrasbourg292829/03>>
Prochaine Journée | Journée 23
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MassyChartres 05/04 
NancyDijon 05/04 
NiceLimoges 05/04 
SaranCaen 05/04 
SélestatCréteil 05/04 
StrasbourgCherbourg 05/04 
St Marcel VernonGrenoble SMH 05/04 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Chartres392219216886086 
2Créteil352216336185488 
3Dijon32221552624569-1 
4Massy302214626125574 
5Nancy29221363618598-2 
6Limoges252212916165691 
7Saran2322111016346502 
8Cherbourg202281045996302 
9Sélestat19228113586601-1 
10Grenoble SMH142261425646101 
11Strasbourg13225143633674-3 
-Nice13223127618667-2 
13St Marcel Verno.11224153544596-5 
14Caen5221183570647-2 
Buteurs
PlJoueurStats
1.Luka BRKLJACIC (Massy)10
 Mathieu DROUHIN (Saran)10
3.Arthur MULLER (Strasbourg)9
4.Ayoud ABDI (Grenoble SMH)8
 Corentin BOE (St Marcel Vernon)8
 Nathy CAMARA-MANGIN (Sélestat)8
 Youenn CARDINAL (Cherbourg)8
 Japhet-romuald KOLLE (Saran)8
9.Javier BORRAGAN FERNANDEZ (Créteil)7
 Yannis MANCELLE (Limoges)7
 Robin MOLINIE (Chartres)7
 Pierrick NAUDIN (Dijon)7
Luka BRKLJACIC
Arrêts Gardiens
PlJoueurStats
1.William ANNOTEL (Limoges)14
 Florent BONNEAU (Nancy)14
 José-manuel SIERRA MENDES (Saran)14
4.Yvan CLOT (Grenoble SMH)12
 Mickael ROBIN (Créteil)12
6.Vladimir PERISIC (Sélestat)10
7.Wassim HELAL (Dijon)9
 Sven HORVAT (Cherbourg)9
9.Luka ARSENIC (Caen)8
 Fernando GARCIA (St Marcel Vernon)8
 Alexis POIRIER (Massy)8
William ANNOTEL


© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités