mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF F : Brest sera à Bercy, Celles a été grandiose !
CDF F : Brest sera à Bercy, Celles a été grandiose !
6 Avril 2019 | France > Coupe de France

Comme la saison dernière le Brest BH sera en finale de la Coupe de France féminine à Bercy. Face à Celles sur Belle, pensionnaire de D2F et invité surprise de ce dernier carré, la logique du niveau annoncé a été respectée… Sauf que pendant le match, c’est tout le contraire qui s’est déroulé pendant 55 minutes… Si on doit parler de hold-up, ce n’est surement pas sur cette défaite de 3 buts des Belles de Celles. Plutôt sur la victoire d’un Brest à la rue toute la première période et qui a attendu 55 minutes et 23 secondes pour enfin mener dans ce match.

Certes, Ana Gros a été l'élément majeur qui a fait basculer les choses avec sa compère Sladjana Pop Lazic, mais avant de voir ces deux là faire exploser les rêves fous de finale des filles de Pablo Morel dans les 5 dernières minutes, c’est toute l’équipe de Celles sur Belle qui fait une démonstration de jeu, d’efficacité aussi bien défensive qu’offensive avec par exemple ces 16 buts marqués sur les 30 premières minutes de jeu. Non, Celles sur Belle n’a pas joué en surrégime, les protégées de Pablo Morel n’ont pas fait dans le jeu « à l’arrache », dans le sur investissement physique et autres façons de jouer une équipe au-dessus de vous. Non, elles sont restées sur la lancée de leur match face à Toulon ! Du jeu léché, placé, patient et varié en attaque. En défense, en multipliant les variations défensives, jouant sur des montées inversées au timing parfait, en étant constamment dans l’entraide et la solidarité, les Deux Sévriennes ont étouffé un jeu brestois trop souvent fait de prise d’initiatives individuelles et de shoot pris au bout de 3 – 4 passes seulement. Et quand les Brestoises pensaient enfin à poser un peu le jeu, mettre en place de vrais enclenchements et faire parler la différence de talent, c’est Justine Hicquebrant qui leur fermait l’accès à ses buts. Encore plus en évidence que face à Toulon, la gardienne du HBCC a encore montré son niveau par moment exceptionnel et ses 18 arrêts ont largement contribué à la démonstration celloise des 55 premières minutes.

Heureusement pour Brest et sans doute pour la billetterie des finales de la Coupe de France, quoi que… tout cela ne va pas arriver à durer 5 minutes de plus. La faute à une seconde période beaucoup moins enlevée offensivement. La faute à des exclusions qui vont tomber sur les têtes celloises en seconde période par paquet de deux, la faute au but du +1 offert par une paire arbitrale déjà pas toujours lucide mais qui en validant le but de Sladjana Pop Lazic après une passe de Maud Eva Copy du pied et dans la zone, en ont mis un bon coup derrière les oreilles celloises dans l’affaire. Un peu comme quand ils vont sortir le rouge sec sur Goundouba Guirassy sur une sortie au-devant de Marta Mangue, certes sèche et décidée, mais pas plus que l’engagement de la légende espagnole qui est quand même sa marque de fabrique. En perdant un de ses piliers défensif dès la 15° minute, on a craint le pire pour Celles sur Belle et que le début de match tonitruant des Sagna, Stevin ou Dorp allait s’effacer suite à ce coup du sort arbitral. Mais Brest n’avait pas l’envie, le gout du combat et par contre avait sans doute un petit sentiment de supériorité dans ce match qui va permettre aux Celloises de rester sur les rails de leur match appliqué et plus que propre, qui malheureusement pour elles ne durera que 55 minutes.

Au final, la messe est dite, et c’est Brest qui tentera de conserver son titre acquis la saison dernière. Pour Celles sur Belle, la formidable aventure de la Coupe de France version 2018-2019 s’est achevé dans un match non moins formidable. Reste maintenant à repartir dans les joutes des Play Off de D2 avec la même envie, la même qualité de jeu et la même façon de se faire aimer. On verra ce que cela pourra donner dans une poule très ouverte. On sait que le club ne souhaite pas monter, il n’en a pour le moment, ni les moyens ni les structures pour s’installer durablement en LFH et ce sont les dirigeants eux-mêmes qui le disent. Sauf que les joueuses en ont le talent, le jeu et que leur entraineur en a totalement l’étoffe.

Le diaporama du match par Patricia Merer




A Brest, Arena
Le samedi 6 mars à 19h30
Demi-finale de Coupe de France
Brest BH - HBC Celles sur Belles : 27 - 27 (Mi-temps : 11-16)

1 915 spectateurs
Arbitres : MM Miloud Chami et Aissame Mili
Délégué : M Joel Voye

Evolution du score : 1-3 5°, 4-7 10°, 5-10 15°, 6-11 20°, 8-15 25°, 11-16 MT - 15-18 35°, 15-20 40°, 18-21 45°, 21-22 50°, 24-23 55°, 27-24 FT.

BrestBrest
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
S.POP-LAZIC7/90/07/902300719
A.GROS7/111/18/1200100818
P.COATANEA4/70/04/70000049
A.TOUBLANC3/30/03/30000039
M.LIMAL1/20/01/20000012
C.MAUNY2/50/02/50011021
A.TISSIER1/30/01/3012001-1
M.BAK0/00/00/0000100-2
M.PROUVENSIER0/20/00/2000000-2
J.STOILJKOVIC1/40/01/4100201-2
M.COPY0/10/00/1012100-3
M.MANGUE GONZALEZ0/30/00/3104000-7
Total26/501/127/512413502741
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.QUINIOU12/321/413/360010005
S.POUCHART0/00/10/1000000-1
Total12/321/513/372414502745
Celles s/BelleCelles s/Belle
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
S.TOPIC3/40/03/401000310
L.DORP3/40/03/40030032
G.CAULY2/30/02/30112021
P.PETIOT4/100/14/110010041
S.SAGNA3/50/03/50030031
C.CHALET0/00/00/00000000
A.CHAUVEAU0/00/00/00000000
L.BRIEMANT2/50/02/5001102-1
L.DIHARCE0/10/00/1000000-1
J.LEPERE0/10/00/1000000-1
D.STEVIN1/84/45/12004205-2
G.GUIRASSY2/20/02/2000012-4
Total20/434/524/48021351246
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
J.HICQUEBRANT18/420/118/4300010018
L.BOUSLIMI0/20/00/2000000-2
Total18/440/118/450213612422


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision