mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Nice aux anges
LFH : Nice aux anges
6 Mai 2019 | France > LFH
Énorme surprise à Brest, des Niçoises très appliquées dans le jeu et redoutables en défense ont renversé les pronostics en l’emportant à l’Arena de Brest 27-23. Comme vendredi, Metz avait fini très tranquillement le boulot face à Nantes en l’emportant 33-22, la finale sera inédite. En Play Down les deux dernières journées se joueront pour le fun, la défaite de Saint Amand à Dijon a entériné leur retour en D2F.

De l’inédit en finale
Alors que tout semblait se diriger vers un nième affrontement entre Metz et Brest en finale du championnat de France de LFH, le grain de sable OGC Nice s’est glissé dans les rouages et au final a joué une sacrée partition dans sa demi-finale retour à l’Arena. Le premier étage de la finale annoncée avait pourtant été parfaitement lancé dès vendredi soir avec la démonstration de Metz face à Nantes surtout en première période. Xenia Smits souveraine, Ekaterina Levsha qui ne rate rien. Du jeu rapide dans tous les coins du terrain et Nantes ne va quasiment pas exister dans cette rencontre. Etouffées par la défense messine où les gardiennes ne vont même pas avoir besoin de s’employer sérieusement. La seconde période sera jouée en pente douce, Metz se cantonnant à gérer les affaires courantes ce qui ne va pas trop plaire à Emmanuel Mayonnade qui va passer un joli savon à ses joueuses qui en faisait de moins en moins en termes d’intensité sur un temps mort qu’il ne souhaitait visible ment pas prendre. Cela va avoir son effet, même avec la jeune garde sur le terrain, le Metz HB va finir proprement et pouvoir se tourner vers ce sacré Final Four de Budapest le week-end prochain avec le sentiment du travail bien fait dans ces deux rencontres de demi-finales.


Restait à connaître le second protagoniste de cette finale… Normalement avec une victoire à Nice, certes sur le fil, Brest avait les cartes en main pour rejoindre cette finale annoncée comme logique. C’était sans compter sur le sérieux, l’intensité et surtout un collectif niçois qui ne va jamais sortir de son plan de jeu et mener le match quasiment de bout en bout. Punies par le jeu rapide de Brest au match aller, les Niçoises vont s’évertuer à casser le rythme, être patientes et collectives en attaque et surtout emmener le BBH dans du jeu sur demi-terrain qui convenait parfaitement aux protégées de Marjan Kolev. Ehsan Abdelmalek intenable dans ses 1x1 et prises de risque au shoot. Janela Blonbou qui utilise toutes ses armes, sa puissance de shoot, sa percussion et même par moment de jolis mouvements techniques, des ailières efficaces sur des décalages venus d’un long travail et si cela ne fonctionnait pas il restait encore le bras surpuissant de Línea Torstensson. Alors Brest était un peu dans la nasse et en plus se heurtait à une Hadatou Sako qui va faire des arrêts à des moments capitaux. Il va arriver à s’en sortir par moments en retrouvant son jeu rapide et une Ana Gros qui devait un peu se débrouiller seule pour trouver des zones de shoot. Cela va pourtant suffire pour reprendre la main à la 43° par un but sur jeu de transition de Marta Mangue, ce jeu rapide rendu possible via les arrêts de la toute jeune Agathe Quiniou venue au relais d’une Amra Pandzic sans trop de relief pour sa première avec Brest. Mais un coup de chaud de Gueneba Tandjan sur son aile gauche va remettre Nice en position avant que la foudre s’abatte sur l’Arena avec un 5-0 signé Agathe, Torstensson par deux fois, Martin et Lachaud qui va tuer définitivement tous les espoirs brestois de jouer cette finale tant désirée. Nice sera l’invité surprise de la finale, et attention, Metz peut déjà savoir que les filles de la baie des Anges ne lâcheront rien et qu’il faudra leur arracher le titre.


Les réactions après match (Au micro de BeInSport)
Hatadou Sacko (Gardienne de Nice) : « On peut savourer cette qualification ! On s’est donné les moyens d’y arriver, c’est tout un travail de deux ou trois saisons. Je suis très fière de mon équipe, le premier objectif avait été atteint en décrochant une place pour l’Europe, maintenant il y a cette finale face à Metz. On est une équipe qui a la dalle ! On a faim de tout et on aura encore faim en finale et c’est ce qui fait notre force. Pour jouer ce genre de match, il faut garder la tête froide quand ça va mal. On était à -1 à 15 minutes de la fin, on a réussi à garder notre sang froid, rester sur notre jeu et au final se qualifier pour cette finale. »

Ehsan Abdelmalek (Demi-centre de Nice) : « Franchement au match aller on avait mal joué, mais là aujourd’hui je suis très fière de mon équipe, c’est un match historique pour nous, il faut féliciter toute l’équipe, tout le club, Issa Nissa (Allez Nice) ! On savait que l’on jouait face à une très, très bonne équipe sur son terrain, il fallait garder la tête froide. Maintenant on va jouer Metz en finale qui aura fait quelque chose de magique en Ligue des Champions j’espère et ce sera une finale énorme pour aller au bout de notre rêve ! »

Amandine Tissier (Capitaine de Brest) : « Elles avaient tout à gagner en venant ici, on n’a pas réussi à faire le taf, c’est à l’image de la saison et de tout ce qui s’est passé, et voilà… On a que ce que l’on mérite ! Il nous reste un gros challenge en finale de Coupe de France face à Metz. Il va falloir se remettre très vite dans le bain et digérer cette défaite avec en plus Nantes qui va vouloir décrocher la 3° place »



Besançon et Chambray joueront bien la 5 ° place.
Entre Chambray qui avait un peu atomisé Fleury en l’emportant 38-29 chez lui et Besançon qui été revenu avec un joli match nul de Toulon, on se disait que la logique voulait que ces deux-là se retrouvent pour décrocher le dernier ticket européen en jeu en LFH. Et au final rien n’a été facile ni pour l’un ni pour l’autre.

Chambray a même failli passer à la trappe, victime d’une équipe de Fleury les Aubrais en fusion dans sa salle. Bien engagée pourtant dans le match, les Tourangelles menaient 5-2 au bout de 8 minutes de jeu. L'avalanche va leur tomber sur la tête après. Lacrabère, Rizo Gomez, Kamdop, Dapina, les Fleuryssoises s’en donnaient à joie et martyrisaient la défense de Chambray. Adrianna Placzek en rajoutait une bonne couche en sortant ballons sur ballons et ce qui devait arriver arriva avec le FLH qui menait de 9 buts à 4 minutes de la fin. Heureusement, les joueuses du CTHB allaient un peu retrouver leurs esprits et signer un 3-2 par Mounah Chebbah par deux fois et Mathilde Nicollet qui va sauver littéralement les espoirs de leur club de jouer pour la première fois une coupe d’Europe. Mais pour le faire, sauf invitation de l’EHF, il faudra prendre le meilleur sur Besançon qui lui aussi a dû batailler pour ramener à la raison un Toulon Saint Cyr qui voulait faire un coup en Franche-Comté. Et avec un duo Léa Serdarevic dans les buts, Laurisa Landre en pivot, le TSCVHB va être tout près de réussir dans cette entreprise. Heureusement porté par Ilona Kieffer, l’ESBF va arriver à contrer le retour des Varoises alors que pourtant, après une première période serrée, les Franc-Comtoises avaient réussi à faire un premier trou en menant 21-15 à la 45°. Mais Toulon allait partir dans une révolte initiée par Eden Julien et surtout Sabrina Zazai qui allait être à deux doigts de faire basculer la rencontre. Besançon avec 3 buts d’Ilona Kieffer et un des 5 buts de la toute jeune ailière droite Lucy Granier, allait réussir à résister à ce retour de Toulon.




Tour 2 | Phase 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MetzNantes332203/05>>
BrestNice232705/05>>
Fleury les AubraisChambray292103/05>>
BesançonToulon St-Cyr282604/05>>
Finale aller
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NiceMetz 15/05 
Finale retour
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MetzNice 19/05 


Le couperet est tombé sur la tête de Saint Amand
On savait que cette 4° journée de Play Down pourrait bien être la dernière avec un peu d’enjeu. Le contrat était assez simple voire simpliste. Sans victoire de Saint Amand les Eaux à Dijon, la messe était dite pour les Nordistes qui retrouveraient la D2F la saison prochaine.

Et si Paris 92 a su brillamment s’imposer dans la Drôme face à Bourg de Péage, validant ainsi par avance son maintien parmi la LFH, Saint Amand s’est incliné logiquement à Dijon, toujours aussi souverain dans les Play Down. Et dans l’affaire la JDA a été un peu impitoyable… d’un +5 à la pause, le score va passer à +10 au bout d’un quart d’heure de jeu en seconde période… Autant dire que Saint Amand avait la tête sous l’eau et le dernier quart d’heure va se jouer tranquille et va permettre aux Nordistes d’atténuer un peu la déception de la défaite et surtout de la descente programmée. Les deux dernières journées ne serviront à rien, on devrait voir apparaitre quelques jeunes pousses des clubs respectifs avec dès la semaine prochaine un Paris 92 – Dijon qui, même sans enjeu, devrait être bien sous tous rapports.




Dernière Journée | Journée 4
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
DijonSt Amand les Eaux302605/05>>
Bourg de PéageParis 92253004/05>>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
St Amand les EauxBourg de Péage 11/05 
Paris 92Dijon 10/05 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Dijon154400112954 
2Paris 9212422010910422
3Bourg de Péage104220109114-2-2
4St Amand les Ea.4404095112-4 
Evaluations
PlJoueurStats
1.Barbara MORETTO (Dijon)28
2.Sonja FREY (Paris 92)18
3.Alice MAZENS (Paris 92)16
4.Meryle PRALY (Bourg de Péage)15
5.Jessica DIAS (St Amand les Eaux)14
6.Déborah LASSOURCE (Paris 92)9
 Joanna LATHOUD (Dijon)9
8.Melvine DEBA (Paris 92)7
 Manon GRAVELLE (Dijon)7
10.Chloe BELLONNET (St Amand les Eaux)6
 Madeleine BOUDARD (Bourg de Péage)6
Barbara MORETTO
Evaluations
PlJoueurStats
1.Laetitia SAIBOU (St Amand les Eaux)10
2.Noura BEN SLAMA (Dijon)5
3.Victoria ALRIC (Paris 92)4
4.Laurie CARRETERO-FONTAINE (Bourg de Péage)2
Laetitia SAIBOU
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités