mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Faustin met les voiles, le championnat continue
LSL: Faustin met les voiles, le championnat continue
7 Mai 2019 | France > LNH

Alors que la saison touche à sa fin et qu’il ne reste que cinq matches à disputer, Jean Loup Faustin prend la tangente. Cet été, il quittera Montpellier où il a fait son apprentissage et ses débuts pro et rejoindra Chambéry. Après deux semaines d’accalmie, la 22ème journée du championnat d’élite masculine reprend son activité avec deux grosses affiches au programme, Nantes-Nîmes et Aix-Paris.

par Yves MICHEL 

Jean Loup Faustin va donc quitter Montpellier à la fin de la saison pour rejoindre Chambéry. Un an avant la fin de son contrat. Le demi-centre retrouvera Erick Mathé, l’ancien adjoint de Patrice Canayer et Arthur Anquetil, issu comme lui du centre de formation du MHB et qui a dû s’exiler en Savoie l’année dernière faute de proposition intéressante et de temps de jeu au sein de l’équipe héraultaise. Le joueur qui n’a jamais quitté le département depuis ses débuts à Clermont-l’Hérault espère tourner une nouvelle page pour endosser un nouveau costume.

Qu’est-ce qui a motivé ta décision ?
En janvier, je me suis réellement demandé comment je voulais orienter ma carrière. Je n’ai pas bénéficié de beaucoup de temps de jeu pendant la 1ère partie de la saison et sans même avoir des contacts, j’ai préféré chercher ailleurs.

Il te restait pourtant un an pour voir venir ?
Oui mais j’ai pensé que c’était le bon moment et j’avais surtout envie de bouger, voir autre chose et surtout qu’on me fasse plus confiance. Montpellier a accepté de me libérer avant la fin du contrat (qui prenait fin en juin 2020) et quand Erick l’a su, il s’est intéressé à moi.

En plus, avec les départs de Minel et Mindegia, il recherchait sur ton poste…
Cela tombe plutôt bien. Je veux désormais pleinement montrer ma vraie valeur. Dans un collectif qui a de l’ambition. C’est à mon sens, le meilleur endroit que je pouvais trouver.

Il y a peu, Baptiste Bonnefond soulignait la difficulté de se faire une place à la sortie du centre de formation du MHB. Partages-tu la même opinion ?
Oui, totalementi. On a à la fois cette image de jeune qui a grandi au sein de la structure mais aussi cette image de bébé qu’on a couvé, c’est difficile de s’en détacher. Avec la blessure de Diego (Simonet), je pensais être plus sollicité, cela n’a pas été le cas et c’est aussi cela qui m’a motivé à partir.

Est-ce que c’est un échec pour l’Héraultais de souche que tu es, de ne pas percer à Montpellier ?
Non, je n’ai pas cette impression, au contraire. Simplement, je ne vois pas d’opportunité à poursuivre ici.

Erick est l’élément déclenchant dans ton choix ?
Oui bien-sûr même si tout ce qui gravite autour de ce club me plait. Je l’ai côtoyé au centre de formation à Montpellier puis avec le groupe pro, il m’a beaucoup aidé au niveau de l’intégration et nos relations sont excellentes.

Comment te vois-tu évoluer à Chambéry? On met souvent en avant ta polyvalence…
Cela peut être considéré comme un avantage même si j’aspire à m'exprimer sur mon poste de prédilection de demi-centre. Une saison complète avec des responsabilités, voilà ce que je recherche. Le collectif chambérien n’a pas été trop remanié, il y a une certaine stabilité. C’est important pour les objectifs qui peuvent être fixés. Il y a l’opportunité de jouer une coupe d’Europe, on verra laquelle, c’est la fin de saison qui le décidera.

Toujours est-il qu’il y a un championnat à terminer avec le MHB…
De mon côté, je suis prêt et je serai professionnel jusqu’au bout. Si on a besoin de moi, je suis là et si on doit se passer de moi, je serai là aussi (sourires). Il reste cinq matches en moins d’un mois, il y a une place à aller chercher en Ligue des Champions, si je peux y contribuer, tant mieux.

Montpellier peut en effet beaucoup espérer de ces derniers matches…
Paris est hors d’atteinte pour le titre, Nantes a digéré son élimination européenne par Barcelone et va être encore plus motivé pour conserver la 2ème place, on se retrouve dans un mouchoir de poche avec Nîmes et Chambéry, en plus on devra affronter Nîmes et Nantes, sans sous-estimer les trois autres (Tremblay, Cesson, Pontault), ça risque d’être très disputé.


L'Aixois Aymeric Minne poison de la défense du PSG ?

Après une trêve internationale et une semaine qui n’a pas été très favorable aux deux clubs français encore engagés en Ligue des Champions, le championnat d’élite reprend son activité pour une toute dernière ligne droite qui peut encore apporter quelques rebondissements.

Certes meurtri par une élimination européenne avec un match retour face aux Polonais de Kielce qui laisse encore une certaine amertume, Paris n’a pas trop à s’en faire concernant sa place de leader. En revanche, derrière c'est la grande bousculade. Quatre équipes se tiennent en quatre points avec un ballottage favorable pour Nantes, 2ème à 2 points de Montpellier. Les Héraultais sont eux talonnés par Nîmes (32 pts) et Chambéry (31 pts).

Et justement, l’issue du Nantes-Nîmes programmé ce mercredi à 20h45 peut être déterminante pour ce même classement. Imaginez un instant que les Gardois aillent s’imposer en Loire-Atlantique ? Comme ce fut le cas il y a deux ans (29-33). Chambéry qui va finir par devenir une succursale d’anciens montpelliérains avec le recrutement de Jean-Loup Faustin, se déplace à Cesson. Match déséquilibré s’il en fallait un au regard des forces en présence et du classement. Les Bretons ont encore la tête hors de l’eau concernant la relégation et les Savoyards qui vont affronter Dunkerque à deux reprises d’ici le 25 mai (championnat et finale de la coupe de France) et entre temps accueillir Toulouse, pourraient être les trouble-fêtes de cette fin de saison. Le Chambéry-Nîmes de clôture ne manquera pas de saveur. Et Montpellier dans tout ça ? La réception ce mercredi de Tremblay qui n’a plus grand-chose à espérer de ces ultimes rencontres. Les Héraultais ont un rang à défendre et un billet en Ligue des Champions à préserver. 

En bas de classement, Ivry peut assurer son maintien ou du moins s’en donner les moyens en réalisant un bon résultat face à Dunkerque. Les Nordistes ont la finale de coupe de France en ligne de mire, ce qui est une tout autre priorité que le championnat dont ils ne peuvent pas espérer grand-chose. Le dernier succès d’Ivry à Delaune remonte à la mi-novembre contre Istres. Cela commence à dater. Depuis il y a eu deux performances à l’extérieur, la plus belle à Montpellier et à Pontault-Combault. Même si mathématiquement leur sort n’est pas scellé et la descente à l’étage inférieur actée, les Pontellois de leur côté accueillent Toulouse. Une occasion de faire plaisir aux supporters puisque le Fénix se présente dans l'incertitude d'aligner le très performant Yassine Idrissi qui s’est blessé à l’entraînement.  Après le forfait du pivot Jakobsen, c’est une mauvaise nouvelle pour Philippe Gardent qui devra compter sur le jeune Joris Labro. Istres de son côté peut encore espérer. Un point et une différence particulière négative (-1) séparent les Provençaux de Cesson. Recevoir St Raphaël est un nouveau challenge qui est à leur portée même si les Varois ont eux aussi un objectif depuis qu’ils sont revenus dans le rétroviseur d’Aix (3 points de retard) et lorgnent vers la 6ème place potentiellement qualificative à l’Europe.

Pays d’Aix attendra jeudi pour savoir si le PSG a bien digéré son élimination de la Ligue des Champions. Les hommes de Jérôme Fernandez qui restaient sur trois victoires convaincantes (St Raphaël, Ivry, Nîmes) sont lourdement tombés à Chambéry. Ils affronteront les Parisiens sans trop de pression en se rappelant que la saison dernière, ils s’étaient offert le scalp du PSG grâce notamment à la performance des deux jeunes Aymeric Minne et Gabriel Loesch. Et comme ces derniers temps, le premier cité, futur Nantais est en pleine réussite, Paris doit rester vigilant.

LSL  | Journée 22
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDatehoraire
IstresSt Raphael 08/0520h00 
CessonChambéry 08/0520h30 
MontpellierTremblay 08/0520h30 
IvryDunkerque 08/0520h30 
Pontault-CombaultToulouse 08/0520h30 
NantesNîmes 08/0520h45 
Aix en ProvenceParis 09/0520h45 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris4121200168553117 
2Nantes352117316485681 
3Montpellier33211641597546-1 
4Nîmes322115426045671 
5Chambéry312115515875313 
6Aix en Provence222111100567537-1 
7St Raphael192181036115971 
8Tremblay182171045796182 
9Toulouse17217113616621-2 
10Dunkerque152161235095301 
11Ivry10214152509585-3 
12Cesson9213153494579-1 
13Istres8213162537618-3 
14Pontault-Combau.4212190521636-9 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités