mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Estelle Nze Minko et Camille Aoustin sur le toit de l'Europe
EHF : Estelle Nze Minko et Camille Aoustin sur le toit de l'Europe
12 Mai 2019 | Europe

La Hongrie sur le toit de l'Europe du hand féminin ? Györ bien parti pour l'emporter en Ligue des Champions, c'est une autre formation Hongroise qui rafle la seconde Coupe d'Europe : succès en effet de Siófok en EHF Cup face aux Danoises d'Esbjerg. Mais avec un petit coin de ciel bleu au regard des prestations remarquables d'Estelle Nze Minko et Camille Aoustin, toutes deux déterminantes lors de cette finale retour disputée à domicile.

Siófok adore les clubs Scandinaves : après avoir battu Savehof et Herning-Ikast en phase de groupe, après avoir éliminé Viborg en demi-finale, c'est au tour d'Esbjerg de passer à la moulinette du club Magyar en finale. Car Siófok s'est littéralement pris au jeu d'une EHF Cup de plus en plus excitante à mesure que les semaines défilaient. L'effet de surprise est total pour un club qui n'avait jamais été aussi loin dans une compétition Européenne. Premier sacre et coup de maître magistral réussi par Tor Odvar Moen et ses protégées. Force est de constater la solidité de ce collectif… apte à tenir le choc durant tout le match aller, un match nul probant (21-21) obtenu en terre Danoise avec la perspective d'un sacre à domicile ce samedi que Siófok ne pouvait pas laisser filer.

Tous unis pour vaincre devant ses supporters, les « oranges du SKC » trouvent la faille en toute fin de première période. Premier temps faible côté Danois, Andrea Kobetic ne rate évidemment pas l’opportunité d’en profiter et Siofok mène logiquement à la pause (14-10, 30’). Mais c’est surtout en seconde période que la différence est nette entre les deux finalistes. Les deux Françaises du SKC sont omniprésentes au retour des vestiaires, d’abord Estelle Nze Minko pour maintenir son équipe à +4 après une tentative de rapproché au score de l'adversaire. Camille Aoustin n’est pas en reste lorsqu’il s’agit de profiter du travail de sape de l’arrière-garde Magyar. C’est aux environs de la 42ème minute qu’Esbjerg lâche l’affaire sous la forme d’un 6-0 local rédhibitoire. Les supporters Hongrois l’ont bien compris. A +8 à l’entame du dernier quart d’heure (22-14, 46’), le match est plié. Reste tout de même à gérer la fin de match… une mission parfaitement remplie par Nze Minko et ses coéquipières.

+5 au coup de sifflet final, c’est la liesse dans les rangs de Siofok… le public Hongrois fête comme il se doit des joueuses qui n’auront pas ménagé leurs efforts pour inscrire une première ligne Européenne au palmarès du club. Siofok, champion d’Europe… un titre sous influence Française car Nze Minko (7 buts) et Aoustin (5 buts) ont largement contribué à ce succès. C’est d’ailleurs Estelle Nze Minko à qui revient le privilège de soulever la Coupe EHF devant le bouillant public du Kiss Szilard Sportcsarnok. Déjà vainqueur du championnat d’Europe en décembre dernier avec l’équipe de France, la demoiselle originaire de Saint Julien de Concelles réussit là une saison en tous points exemplaire. Saison tout aussi réussie pour l’ailière gauche Camille Aoustin, la n°13 orange aura marqué la saison du SKC de son empreinte. Les deux Françaises succèdent au palmarès de cette EHF Cup à Siraba Dembélé, vainqueur l’an dernier avec le club de Rostov-sur-le-Don… un club Russe coaché par un certain Frédéric Bougeant. Si aucun club Tricolore n’a remporté ce trophée à ce jour, les joueuses Françaises ont le mérite de briller sur la scène continentale.

A Siófok, Kiss Szilard Sportcsarnok
Le samedi 11 mai 2019 à 20h30
Siófok KC Hungary – Team Esbjerg : 26 - 21
 (Mi-temps : 14-10)
1.210 spectateurs
Arbitres : MM. Jiri OPAVA & Pavel VALEK (République Tchèque)
Délégué EHF : M. Edeltraut BERTHOLD (Autriche)

Siófok :
Gardiennes :
Solberg, Dedu.
Joueuses de champ :
Elghaoui (1/1), Bohme (2/6 dont 0/1 pen.), Aoustin (5/9), Jezic (2/4 dont 1/1 pen.), Perianu, Such, Nze Minko (7/10 dont 2/2 pen.), Kobetic (6/11 dont 0/1 pen.), Barkoczi, Wald, Khmyrova, Janjusevic, Gonzalez Alvarez (3/4).

Esbjerg :
Gardiennes :
Toft, Granlund.
Joueuses de champ :
Monti Danielsson (1/1) , Frafjord, Breistol (0/3), Nielsen, Jorgensen (2/4), Jacobsen (6/8), Halicevic, Solberg (2/6), Jonsdottir, Vestergaard (0/2), Jensen, Ingstad (0/2), Liscevic (5/6 dont 2/2 pen.), Polman (5/11).

Evolution du score : 2-3 (4'), 6-4 (10'), 7-7 (14'), 11-8 (21'), 13-9 (26'), 14-10 (30'), 15-11 (35'), 18-14 (39'), 22-14 (45'), 22-18 (48'), 23-16 (52'), 24-19 (56').
© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision