mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF Dep. F : Un deuxième coup de Lattes
CDF Dep. F : Un deuxième coup de Lattes
25 Mai 2019 | France > Coupe de France

Victorieuses il y a 3 ans, les féminines du Lattes Handball ont remis le couvert face aux Alsaciennes d’Illkirch Graffenstaden. Une finale à sens unique où les Héraultaises ont surdominé le match de bout en bout pour un score plus que sévère de 34 – 17. Un premier doublé chez les féminines qui offre une superbe finalité à la saison du Lattes HB avec une montée directe en Pré nationale et un second triomphe à Bercy.

On aura vite compris que pour le suspens il faudrait attendre un peu dans cette journée de Bercy tant attendu par la France du Handball. La première finale, celles des départementales féminines n’offrirait pas un scénario de folie. La faute à des joueuses de Lattes qui ont plané sur la finale. Une démonstration 60 minutes durant avec un trio majeur pour bien enfoncer le clou aussi bine défensivement qu’offensivement. Une gardienne qui flirte avec les 70% d’arrêts en première période derrière une défense qui l’aide du mieux possible. Deux arrières latérales qui savent alterner la prise de risque payante au shoot et la continuité dans le jeu notamment avec du jeu avec le pivot de très belle facture. Bref avec Elodie Navarro Vialla dans les buts, Manon Chacon à droite et Mylène Bossa à gauche, Lattes avait son triumvirat pour régner sur la finale.

Illkirch Graffenstaden va bien tenter pas mal de choses pour ne pas sombrer trop vite. Jouer sur grand espace, percuter sur le côté gauche avec les sœurs Hermann, resserrer la défense en re descendant pour solidifier le centre, monter pour empêcher le duo d’arrière de se balader aux shoots. Insister sur du jeu autour du pivot, cela ne suffisait pas à freiner la déferlante héraultaise, Lattes avait trop d’atout dans son jeu pour que le HAIG puisse résister. Alors autant perdre en tenant tout, et c’est ce que vont faire les Alsaciennes mais avec un certain panache à ne jamais fermer le jeu et surtout sans passer dans le côté obscur si vite pris quand on n’est dominé de la sorte.

Lattes quitte la départementale par la grande porte, pour Illkirch Graffenstaden la départementale sera encore au menu la saison prochaine, mais pour le championnat, sa place de finaliste lui « donnant » le droit de tenter un beau parcours en coupe de France Régionale.

Le diaporama du match par Lorie Couvillers


A Paris, Accor Hôtel Arena
Le samedi 25 mai à 10h30
Finale départementale féminine de la Coupe de France
Lattes HB - HA Illkirch Graffenstaden : 34 - 17 (Mi-temps : 15-6)

1 200 spectateurs
Arbitres : MELLES MATHILDE COURNIL et LORIANE LAMOUR

Evolution du score : 3-1 5°, 6-4 10°, 9-4 15°, 12-5 20°, 13-5 25°, 15-6 MT - 18-8 35°, 20-12 40°, 23-13 45°, 28-13 50°, 33-15 55°, 34-17 FT.

Les réactions

Manon Chacon, arrière droite de Lattes : « C’est magique, mais toute l’équipe, tout notre séjour l’est. On a été accueillies comme des pros. On réussit un beau match malgré quelques pertes de balle, sans doute parce qu’il y avait un peu de stress. Six filles de l’équipe connaissaient déjà Bercy mais quand on dit ton nom à l’entrée des joueuses, ça met un peu de stress oui… Mais on a pu faire jouer tout le monde, c’était bien. On a bien joué en équipe, même quand notre gardienne s’est blessée et qu’une joueuse de champ a dû aller aux cages. L’an prochain, on monte en pré-nationale et on espère rejouer la finale de Coupe à ce niveau. Ce sera dur mais c’est l’objectif en tout cas. »

Cédric Amour, entraîneur d’Illkirch : « On savait que ce serait difficile avant le match, Lattes a réussi un parcours sans faute, a toujours gagné avec des écarts conséquents, a une très bonne gardienne, elles jouent depuis longtemps ensemble et ont déjà connu Bercy… Je pensais qu’on se rebellerait, qu’on serait plus durs sur le combat et qu’on aurait pu leur rendre la vie la plus difficile. Mais c’est une finale de Coupe de France, émotionnellement c’est particulier. Il n’y a pas de regrets à avoir. C’est un événement dans l’aventure du club, il y a eu de l’euphorie autour de nous. Nous sommes une équipe qui se reconstruit et quand on débute en août, on s’est dit que la priorité était le Championnat, que la Coupe était du bonus, alors arriver ici, on dit simplement merci. On est le premier club alsacien à le réussir en dix ans, c’est une fierté. »


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités