mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF F : Metz, encore et toujours…
CDF F : Metz, encore et toujours…
25 Mai 2019 | France > Coupe de France

Pas de débat en finale de la coupe de France féminine, les Messines, pour le dernier match de la saison ont fait encore une fois imploser consciencieusement les Brestoises sur le score de 34 à 24. Une finale menée de bout en bout où seule une petite déconcentration en milieu de première période aura fait naître quelques doutes sur sa finalité. Vite gommé, ce temps faible va être suivi d’une domination sans partage qui offre sa 9° coupe de France au club de Metz.

Raconter cette finale, c’est raconter une 4° fois sur 5 rencontres comment Metz a éteint Brest de la même façon. Une défense de fer, un jeu de transition supersonique et quelques sautes de concentration qui permettent aux Brestoises d’exister encore un peu le temps de la première période. Un retour des vestiaires où la cabane tombe une bonne fois pour toute sur le chien brestois et une fin de match gérée tranquillement, sans trop en faire mais en donnant le plus de plaisir possible aux spectateurs. On pourrait faire un copier-coller des articles, cela éviterait un peu de travail !

Mais aussi on peut parler du plaisir que distille cette bande de joueuses qui offre spectacle, engagement et qualités techniques et physiques à la limite de la norme mais à très haut niveau. La saison dernière on se régalait à voir jouer les Montpellier, Nantes et compagnie, cette saison clairement l’apôtre du jeu handball en France était messin. On espère que sa parole fera des émules, car opter pour ce jeu rapide, cette prise de risque permanente, où certes, l’erreur existe, mais où elle est tellement pardonnable à la vue de ce que cela produit quand il n’y en a pas. On se demande quelles sont les limites d’une Orlane Kanor, une Xenia Smits, d’une Laura Flippes, d’une Grâce Zaadi toutes des joueuses de 25 ans ou largement moins. Si Metz arrive à garder encore tout ce beau monde et on n’a pas encore avancé les noms d’une Méline Nocandy, d’une Laura Kanor et toutes les jeunes de la N1 qui surdominent leur poule 3 de N1F. Bref, ce Metz là est peut-être en train de s’installer dans une dynastie du jeu et du spectacle qui pourrait régner un moment.

Pour ce faire il faudra que le mage responsable des plus belles incantations lorraine reste en place un moment. En bref qu’Emmanuel Mayonnade soit lui aussi installé dans la durée à Metz. Bien sur tout cela est sans doute très fragile, les exemples de Montpellier et Nantes aux jeux si séduisants la saison dernière son là pour en attester. Mais pour le moment, à l’issue d’une saison où le Metz HB n’aura eu aucune contestation de sa puissance sur le territoire national. Que seul un week-end dans la lointaine Hongrie aura été un funeste souvenir, on a envie d’imaginer d’autres démonstrations de jeu la saison prochaine. On espère que Brest aura évacué son sentiment d’impuissance pour revenir un vrai challenger avec des joueuses jouant ensemble et additionnant leurs gros talents au lieu de les voir parfois s’annihiler. La saison 2018-2019 s’est terminée par une nouvelle consécration pour Metz. Rendez-vous la saison prochaine pour autant de plaisir mais peut-être avec moins de facilité dans l’adversité...

Diaporama du match par Lorie Couvillers



A Paris, Accor Hôtel Arena
Le samedi 25 mai à 18h45
Finale nationale féminine de la Coupe de France
Brest BH - Metz HB : 24 - 34 (Mi-temps : 11-18)

12 000 spectateurs
Arbitres : MM Jean François BOURGEOIS et Jean Pierre MORENO

Evolution du score : 1-2 5°, 2-7 10°, 6-8 15°, 8-11 20°, 11-15 25°, 11-18 MT - 13-22 35°, 16-22 40°, 16-25 45°, 18-27 50°, 22-30 55°, 24-34 FT.

Quelques réactions d'après match par Yves MICHEL...

Ana Gros (arrière droite Brest)

"On ne peut pas être contente de ce match-là. On n'a pas très bien commencé, on est revenu sur un temps fort mais jamais on n'a pu prendre l'avantage. En 2ème mi-temps, on n'a jamais été en mesure de recoller On a vraiment perdu trop de ballons... on s'était dit qu'il ne fallait pas prendre des buts faciles... c'est dommage de perdre aussi largement. La saison a été compliquée mais on apprend des moments durs... voilà."

Emmanuel Mayonnade (entraîneur Metz)

"Le président avait essayé de nous faire entendre à demi-mots que c'était le match qui pouvait nous permettre de valider la plus belle saison du club, on a rempli les objectifs qui pouvaient être les nôtres, il y a eu le Final Four (de la Ligue des Champions) on aurait aimé faire plus, on ne reviendra pas dessus. On voulait faire un grand match ce soir, il n'y avait pas de raison qu'au vu de la saison, on se fasse attraper par Brest. On a toujours été devant, j'ai eu le sentiment qu'en 1ère mi-temps, on pouvait plus vite faire le trou, on fait en sorte de ménager un retour au vestiaire assez calme, ensuite, elles sont revenues à 6 buts pas plus, cela nous a permis de dérouler et de faire ce qu'on sait faire depuis le début de la saison. L'écart ? peu importe ! On aurait gagné d'un but, de 10, de 50 ou même aux penalties, la satisfaction est énorme. Le piège autour de nous, c'est de banaliser les résultats qu'on peut avoir."

Laura Flippes (ailière droite Metz)

"C'est sûr que chaque année, on fait un peu plus. On a eu un peu plus de mal la saison dernière avec aucun titre et cette fois, le bilan est positif malgré la déception qu'on a pu ramener de Budapest et du Final Four. Quand on regarde tout de même ce qu'on a réalisé, on peut être fière. Sur cette finale, on n'a jamais douté parce qu'on se connait parfaitement, on sait qu'en passant par une grosse défense et en montant les ballons, on est capable de faire des miracles. Même quand elles sont revenues, je savais qu'on allait pas paniquer. A Metz, et c'est peut-être ce qui fait la différence, on est très solidaire entre joueuses, on se soutient énormément. Là, je suis en vacances et je vais vraiment profiter."

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités