mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial 2019 : Pas si simple pour les tenantes !
Mondial 2019 : Pas si simple pour les tenantes !
21 Juin 2019 | International > Mondial

Le tirage au sort des poules du Mondial 2019 a été effectué aujourd’hui et force est de constater que les Françaises n’ont pas forcément été gâtées dans cette affaire. En tombant dans le groupe B, les championnes du Monde devront batailler pour sortir dans les 3 premières alors que clairement 4 autres équipes sont en position de le faire. Avec le Danemark, l’Allemagne, la Corée et le Brésil, il y aura 2 grosses nations sur le carreau à l’issue de ce tour préliminaire.

Certes on peut penser que la France, championne du monde et d’Europe en titre ont un peu de marge sur leurs 4 principales rivales dans ce groupe B. Mais on peut aussi se dire que toutes sont capables de faire mal à des Bleues dans un jour sans. Savoir que seul le match face à l‘Australie sera un jour sans trop de pression est assez inhabituel dans un Mondial. Le Danemark, tout le monde en France sait que rien n’est simple face aux filles de Lars Brun Jorgensen et que la multiplication des affrontements avec la Golden League a tendance à resserrer encore plus les écarts. Pour l’Allemagne, c’est une nation qui a fait sa révolution et qui reconstruit un groupe autour de joueuses jeunes mais de classe mondiale. Il suffit de dire que Xenia Smits est de celle là mais qu’il y en a beaucoup d’autres pour se dire qu’au fil des compétitions, cette Mannschaft va finir par être redoutable. Pour ce qui est de la Corée, les Françaises ont payé un paquet de fois pour savoir que le jeu si atypique des filles du pays du matin calme peut faire plus que des dégâts. A voir quand le France – Corée sera programmé, mais s’il fait partie de la première journée, attention les dégâts ! Et que dire du Brésil, champion du monde en 2013 ? Même si les actrices du titre disparaissent peu à peu, le Brésil reste une équipe très compliquée à manœuvrer.

En bref il est évident que les Bleues, qui croiseront avec la Poule A pour le deuxième tour, vont avoir fort à faire pour sortir au mieux de cette poule qui semble la plus compliquée des 4. Reste à savoir ce que la France va avoir comme objectif dans ce mondial au Japon. Déjà qualifiées pour les JO qui se dérouleront aussi au Japon, on peut se dire que cette compétition sera le moyen de préparer au mieux ces JO qui restent l’objectif majeur de l’année 2020.


LES GROUPES DU TOUR PRELIMINAIRE
A - Pays-Bas, Norvège, Serbie, Slovénie, Angola, Cuba
B - France, Danemark, Allemagne, République de Corée, Brésil, Australie
C - Roumanie, Hongrie, Monténégro, Espagne, Sénégal, Kazakhstan
D - Russie, Suède  Japon, Chine, Argentine, République du Congo

LA FORMULE
24ème championnat du monde féminin IHF. 24 équipes participeront au tournoi.
- Le tour préliminaire est disputé par les 24 équipes (4 groupes de 6 équipes) dans les villes de Kumamoto, Yatsushiro et Yamaga sur l'île de Kumamoto, du 30 novembre au 6 décembre.
- Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour le tour principal (2 groupes) qui se dispute à Kumamoto, du 8 au 11 décembre. Les équipes classées 1ère, 2ème et 3ème du groupe A croisent avec celles du groupe B, idem pour C et D.
- Les équipes classées 4ème, 5ème et 6ème jouent la Coupe du Président  également à Kumamoto les dimanche 8 et lundi 9 décembre.
- Les 2 meilleures équipes de chacun des deux groupes du tour principal se qualifient pour les demi-finales qui se tiennent au Park Dome de Kumamoto le 13 décembre.
- La finale et le match pour le bronze se jouent dans le même lieu le 15 décembre.

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités