mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF M-Mondial U21: Derniers ajustements à domicile
EDF M-Mondial U21: Derniers ajustements à domicile
4 Juillet 2019 | International > Mondial
Retour à la maison du handball pour les joueurs de l'équipe de France des moins de 21 ans. C'est la dernière ligne droite de la préparation avant de rejoindre l'Espagne et le championnat du Monde de la catégorie qui débute dans 12 jours. Au menu, entraînements mais aussi oppositions face au Japon, à l'Egypte et au Portugal. 

par Yves MICHEL 


Après le stage à Capbreton, l’Airport Trophy en Suisse, c’est la 3ème et ultime phase de préparation des moins de 21 ans tricolores avant le championnat du Monde qui débute en Espagne dans moins de deux semaines. Tout va se passer à la Maison du Handball à Créteil et en deux temps. Des séances de mise en place classiques et un mini-tournoi (avec des oppositions par phases de 20') sur deux jours face au Portugal, au Japon et à l'Egypte. Initialement attendus ce mercredi dans le Val-de-Marne, les Tricolores ont bénéficié d’une journée de répit. Comme la semaine dernière, Yohan Delattre aura à sa disposition dix-huit éléments, les dix-sept qui étaient en Suisse plus le gardien parisien Gauthier Ivah qui revient dans le groupe au détriment du demi-centre nantais Edson Imare. Comme à l’Euro il y a un an en Slovénie, l'entraîneur national des U21 inscrira 16 joueurs sur la feuille de match et un gardien (soit Bastien Soullier, soit Gauthier Ivah) restera en retrait en tribunes. D’ici là et sauf changement de dernière minute, il devra donc sacrifier un arrière à choisir entre Axel Cochery (Ivry) et Nori Benhalima (Chambéry). 



C’est donc en Suisse, le week-end dernier que les Français ont pu se jauger, peaufiner leurs enclenchements et surtout tenter de se forger des certitudes. Même s’ils ont perdu le dernier rendez-vous face à l’Espagne, ils sont revenus satisfaits de leurs prestations. On aurait pu penser que la victoire face à la Suisse (36-31) en entame de tournoi ne revête aucun enseignement, les Helvètes étant écartés du chapitre mondial. Il n’en a rien été et Yohan Delattre a retiré quelques précieux enseignements. « Les Suisses ont joué pendant 50 minutes à 7 contre 6, ce qui pour nous, a été très intéressant pour la stratégie à mettre en place défensivement. C’est vrai, individuellement, on va trouver en Espagne, des nations beaucoup plus fortes et il faudra avoir les réponses pour contrecarrer ce jeu-là. » C’est face à l’Allemagne que Jonathan Mapu et ses partenaires étaient très attendus. A travers cette génération 98-99, la Mannschaft affiche ses prétentions après quelques échecs répétés. Martin Heuberger, l’ancien patron des "A" allemands (2011-2014) a été rappelé auprès de la jeune garde, environnement qu'il connait parfaitement pour l'avoir dirigé entre 2002 et 2011. Le test était intéressant et il s’est avéré probant. Non seulement les Français se sont imposés mais ils ont mis de la qualité dans leurs réalisations. « Il y a eu de la part des gars de l’engagement et une solidarité défensive et psychologique très positive. » En fait, après un temps d’adaptation, la maîtrise face à des Allemands qui n’ont pas trop varié leur jeu, a été totale. Les Tricolores ont alterné les options. « La charnière Yohann Gibelin-Tom Poyet par exemple, dans un rôle différent de ce qu’ils ont l’habitude de faire, ouvre de réelles perspectives. Je pense que cette génération a les capacités de passer sans souci majeur d’un système défensif à un autre. Contre l’Allemagne, on a présenté deux organisations et l’addition des deux les a fait déjouer. » Avec un Noah Gaudin précieux aux deux extrémités, un Kyllian Villeminot métronomique (7/8), un Julien Bos exemplaire d'abnégation, un Valentin Kieffer qui s’est signalé au bon moment, les Allemands ont été submergés. Neuf longueurs d’écart à cinq minutes de la fin, sept au final (33-26), on a même vu Gaël Tribillon esquisser quelques pas de samba après avoir marqué.



Dimanche dernier, contre l’Espagne, les deux entraîneurs n’ont pas voulu trop dévoiler leurs intentons. Isidoro Martinez lui, a multiplié les rotations alors que Yohan Delattre a pris la décision de laisser Elohim Prandi et Kyllian Villeminot dans les tribunes ! « Je l’avais dit avant le tournoi, ce sont des matches de préparation. Celui-là arrivait après une grosse bagarre, la veille. Avec du déchet en 1ère période, on est toujours resté dans le rythme. En 2ème, il y a un peu trop de précipitation. Défensivement, nous avons le plus souvent opté pour un système aligné, chose qu’on n’avait pas mise en place depuis un petit moment. L’amertume de cette prestation contre l’Espagne, ce n’est pas le résultat (défaite 26-27) mais la qualité du jeu proposé. » Ce sont ces carences que les Tricolores vont devoir corriger jusqu’à mercredi à la Maison du Handball.

Le siège de la Fédération ne manquera pas d’animation car trois autres nations l’Egypte, le Japon et le Portugal ont choisi de s'y arrêter sur la route du Mondial espagnol. « Nous avons mis en place des oppositions par phase de 20 minutes, indique Yohan Delattre. Nous serons plus dans le qualitatif que dans le quantitatif. Les parades au 7 contre 6, l’organisation sur grand espace, la maîtrise offensive sont les pistes de travail. Même si l’attaque fait partie de l’ADN de cette équipe, il faut qu’on s’habitue à prendre le moins de buts possible.» Parmi les trois adversaires, l’Egypte évoluera en Espagne dans le même groupe que les Français, le jeu du Japon est très proche de celui de la Corée du Sud, autre composante de la poule, enfin le Portugal est un habitué des matches couperet et des oppositions face aux Tricolores. Les Lusitaniens s'étaient retrouvés sur leur chemin en quarts de finale au Mondial 2017 en Géorgie mais aussi, l'an passé en ouverture de l'Euro slovène. Et les Français n'en avaient pas gardé un très bon souvenir. 



Le programme des matches de préparation à la maison du handball 

Dimanche 7 juillet 2019

17h30

France - Egypte (20')

18h30

France - Portugal (20')

Mardi 9 juillet 2019

10h30

France - Japon (2x20')

11h30

Egypte - Portugal (2x20')

18h

Place 3-4 (2x20') ou France - Portugal

19h

Place 1-2 (2x20') ou Egypte - Japon


Les 18 joueurs français retenus pour cet ultime stage  

NOM

PRENOM

CLUB

Poste

Age

Taille

Poids

BENHALIMA

Nori

Chambéry SMBHB

ARG

21

190

94

BOS

Julien

Montpellier HB

ARD

20

188

80

COCHERY

Axel

US Ivry

ARG

19

194

96

DAMIANI

Clément

Chambéry SMBHB

ARD

20

194

94

DOURTE

Robin

PSG handball

PVT

21

207

111

GAUDIN

Noah

Cesson Rennes MHB

DC

20

196

73

GIBELIN

Yoann

US Créteil

ARG

19

195

85

IVAH

Gauthier

PSG handball

GRD

20

191

101

KEMPF

Edouard

PSG handball

ALD

21

178

76

KIEFFER

Valentin

Sélestat Alsace

GRD

20

189

82

MAPU

Jonathan

St Raphaël VHB

PVT

21

181

95

NAHI

Dylan

PSG handball

ALG

19

192

91

POYET

Tom

USAM Nîmes

PVT

19

187

84

PRANDI

Elohim

USAM Nîmes

ARG

20

193

96

RICHERT

Benjamin

Chambéry SMBHB

ALD

21

187

76

SOULLIER

Bastien

Chambéry SMBHB

GRD

21

193

100

TRIBILLON

Gaël

Fenix Toulouse

ALG

21

174

70

VILLEMINOT

Kyllian

Montpellier HB

DC

21

189

80

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision