mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial U21 M: L'Espagne, un adversaire encombrant en 8èmes
Mondial U21 M: L'Espagne, un adversaire encombrant en 8èmes
22 Juillet 2019 | International > Mondial

Ce que d'aucuns annonçaient comme une affiche possible en finale du championnat du Monde des moins de 21 ans, aura lieu bien plus tôt, en entame des matches à élimination directe. En 8èmes de finale mercredi (21h), la France sera opposée à l'Espagne qui s'est inclinée dans son ultime match de groupe face à la Slovénie (21-22). Un cadeau empoisonné ? Chacun a sa petite idée. Les deux équipes se connaissent parfaitement et dans l'enceinte confinée de Pontevedra, la "Rojita" d'Antonio Serradilla (notre photo) aura l'avantage d'un peuple totalement acquis à sa cause. Aux Français de déjouer une issue de scénario qui ne leur accorde pas la faveur du pronostic.

Les 8èmes de finale gardent une forte tonalité européenne, puisque des seize formations en course, la Tunisie, l'Egypte, la Corée et le Brésil représenteront le reste du monde.

par Yves MICHEL, envoyé spécial à Vigo

Il fallait bien qu’on attende l’ultime opposition des matches de poule pour qu’à la fois dans le groupe C entre la Croatie et le Portugal et le A qu’avait choisi l’Espagne, le pays hôte et qui affrontait la Slovénie, le dénouement soit des plus incertains.

La Croatie coachée par l’ex Parisien et Ivryen Davor Dominikovic a pratiquement toujours mené au tableau d’affichage mais les Portugais n’ont jamais rien lâché. Avec un Josip Sarac, irrésistible à 9 mètres et le duo Vistorop-Martinovic qui fait un tabac, ces temps-ci au hit parade des buteurs du Mondial, les hommes au maillot à damiers pouvaient tuer la rencontre en début de second acte (20-15 à la 34ème). Mais les Lusitaniens ont laissé passer l’orage et sont revenus progressivement sans pour autant prendre les commandes (26-28 à la 49ème). La défense croate a surtout fait le nécessaire pour préserver cette avance (32-30. La Croatie est une des trois nations (avec la Slovénie et l’Egypte) a réalisé le Grand Chelem (5 matches, 5 victoires). En 8èmes, elle sera opposée à l’Islande. Dans le même groupe que la formation des Balkans, le Portugal rétrograde à La 3ème place et se fait passer devant par le Brésil qui sans grande difficulté avec une entame magistrale (8-2 après 19’) s’est baladé face à la Hongrie (31-25).

Dans ce groupe C : 1/ Croatie (10) 2/ Brésil (8) 3/ Portugal (6) 4/ Hongrie (4) 

Dans le groupe D, qualifié « groupe de la mort », trois équipes étaient à égalité avant ce lundi. Le Danemark qui a cartonné le Chili et qui avait déjà fait l’essentiel au GAP sur l’Allemagne se classe en tête, devant la Mannschaft, la Norvège et l’Islande.

1/ Danemark (8 / +5) 2/ Allemagne (8 / -5) 3/ Norvège (6 / +10) 4/ Islande (6 / -10)

Dans le groupe B, celui de la France, on ne va pas revenir sur l’énorme échec de l’après-midi face à l’Egypte qui a balayé les espoirs tricolores de terminer 1ers voire 2èmes pour s’octroyer un 8ème moins compliqué. Il n’en a rien été (voir analyse ICI). La Suède n’avait plus qu’à confirmer face au Nigéria pour s’approprier la 2ème place devant la Corée qui elle, n’a pas fait de détails face à l’Australie (+18).

1/ Egypte (10) 2/ Suède (8) 3/ France (6) 4/ Corée (4)



Dans le groupe A, celui de l’Espagne, la finale de cette poule, s’est soldée en l’avantage de la Slovénie. Auparavant, la Tunisie avait remporté le match des nerfs en s’imposant face à la Serbie après avoir mené quasiment de bout en bout (29-23).

1/ Slovénie (10) 2/ Espagne (8) 3/ Tunisie (6) 4/ Serbie (4)

Dans ce groupe A, sans exagération aucune, tout le monde voulait éviter la France et quand Espagnols et Slovènes ont su que s'ils perdaient leur dernier face à face, c'est le contraire qui leur était réservé, inutile de préciser que le succès à Vigo, était d'une importance majeure. La Slovénie, très physique, a eu raison des feu follets espagnols qui ont rarement pris l'avantage si ce n'est dans l'entame et en milieu de seconde période. La réussite du trio Ocvirk (notre photo) et les jumeaux Kotar bien aidé par les parades de Dobaj ont fait la différence alors qu'en face, les 8 buts du petit ailier de poche, Gonzalo Perez Arce n'ont pas suffi. Dans un final effréné, avec une défense espagnole qui n'a pas hésité à jouer le tout terrain, la Slovénie qui menait de trois longueurs, s'imposent par la plus petite des marges (22-21).


                                      Mohamed Darmoul, le maître à jouer du dispositif tunisien

Un rappel : pour les 8èmes, le 1er croise avec le 4ème, le 2ème avec le 3ème et le croisement se fait ainsi : groupe A/groupe B – groupe C/ groupe D

Les 8èmes de finale du Mondial U21 masculin (tous joués ce mercredi)

Slovénie - Corée

Croatie - Islande

Espagne - France

Brésil - Norvège

Tunisie - Suède

Portugal - Allemagne

Serbie - Egypte

Hongrie - Danemark



Au classement des meilleurs buteurs, à l'issue de la phase de groupe

Le Portugais Diogo Silva (notre photo) est bien installé en tête avec 48 réalisations (1 à l'aile, 14 à 7m, 24 à 9, 1 à 6, 8 en C.A) devant le Croate Filip Vistorop… 35 buts (17 à 9m, 2 à 6, 16 en C.A) et le Slovène Gregor Ocvirk, 35 également (1 à l'aile, 19 à 9m, 6 en C.A).

Pour les Français, Edouard Kempf est 6ème (32 buts / 11 à l'aile, 3 à 7m, 1 à 6, 17 en C.A), Noah Gaudin 10ème (27 buts / 12 à 7m, 5 à 9, 10 en C.A) Kyllian Villeminot 18ème (24 buts / 4 à 7m, 17 à 9, 3 en C.A)

Concernant les meilleurs gardiens

L'Allemand Till Klimpke est le plus à l'aise dans les cages (53 arrêts à 40%) suivi par l'Egyptien Ali Taha (46 arrêts à 37%) et par le Croate Ivan Eres (45 arrêts à 33%)

Pour les Français, Gauthier Ivah est 11ème (39 arrêts à 39%), Valentin Kieffer est 27ème (26 arrêts à 29%)

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision