mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EuroTournoi : Benfica en quatre fois
EuroTournoi : Benfica en quatre fois
25 Août 2019 | France > Eurotournoi

Longtemps dominée par une équipe d’Elverum toujours aussi joueuse, l’équipe de Benfica a réussi à arracher la 5° place dans la séance de tirs au but. Logique ? Sans doute ! Frustrant pour les Norvégiens ? Surement ! Surtout que par 3 fois dans la dernière minute, les Portugais ont eu l’occasion de gagner dans les 60 minutes du match. Avec 2 jets de 7 mètres arrêtés, dont le dernier avec le temps terminé et un duel en contre-attaque gagné, le jeune gardien Emil Imsgard a réalisé 3 exploits majeurs qui n’auront, au final, pas servi à grand-chose… Si ce n’est que d’offrir une séance de jets de 7 mètres toujours spectaculaire au public du Rhenus.

A Strasbourg

Pour en arriver là, on a assisté à un match avec du rythme, et même parfois beaucoup de rythme. Mais aussi ponctué de beaucoup d’erreurs de mains ou de tirs un peu douteux. La rançon du jeu rapide prôné par les deux coaches ! Cela à de vrais atouts, mais aussi le défaut d’obliger les joueurs à parfois être un peu en surrégime. Sauf que comme de ce côté-là aussi les choses étaient assez équilibrées, mécaniquement les deux équipes se sont tenues en respect quasiment tout le match. Petar Djordjic a fait du Djordjic Petar avec quelques buts venus de nulle part ou plutôt de son bras un peu surnaturel. Kevynn Nyokas a amené du danger sur l’extérieur et de la hauteur dans le jeu. Moreno a fait un joli chantier en pivot et Fabio Vidrago a déroulé un joli match sur son aile gauche.

Cela n’a pas suffit à contrer sur le tems réglementaire une équipe d’Elverum s’appuyant encore et toujours sur un collectif. Rois de l’esquive et du désengagement, les Norvégiens ont montré une fois de plus toute la difficulté à proposer une défense adaptée à leur type de jeu. Maintenant, il est clair qu’au bout de 3 matches en 4 jours, les organismes étaient un peu sur la réserve et la vitesse manquait un peu. En tout cas, comme lancement de la dernière journée de l’EuroTournoi, ce rendez-vous sifflé par la paire Heddid – Picot a atteint un joli niveau pour un match entre déçus.

ELVERUM 33
BENFICA LISBONNE 35 t.a.b.

➤ Mi-temps : 15-13 (32-32 à la fin du temps réglementaire).
Arbitres : MM. Heddid et Picot.

ELVERUM : Fries (4 arrêts dont 1 pen.) et Imsgard (6 arrêts dont 2 pen.) au but.
Joueurs : Linderud 1/1, Boysen, Pettersen 3/9 dont 0/1 pen., Sandel 6/10 dont 0/1 pen., Grondah 0/2, Orsted 2/2, Burud 0/2, Langaas 3/3, Fredriksen 1/1, Solstad 1/1, Gudjonsson (cap.) 8/11 dont 4/4 pen., Blonz 6/6 dont 1/1 pen., Henneberg 2/6 dont 0/2 pen.
Entraîneur : Michael Apelgren.

BENFICA LISBONNE : Capdeville (4 arrêts dont 1 pen.), Ristovski (5 arrêts dont 1 pen.) et Espinha au but.
Joueurs : Carvalho 1/2, Seabra 7/7 dont 1/1 pen., Pais 2/4, R. Toft Hansen 1/1, K. Nyokas 0/2, Moreira 4/6 dont 1/1 pen., Moreno (cap.) 6/6, Pesqueira, Molina, Martins 1/1, Grilo 2/3, Vidrago 4/4 dont 1/1 pen., Djordjic 7/12 dont 2/4 pen., Pereira 0/2 pen.
Entraîneur : Carlos Resende.

Le diaporama du match par Fabien Jordhery



© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités