mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EuroTournoi : Quinte Royale pour Montpellier à l’EuroTournoi
EuroTournoi : Quinte Royale pour Montpellier à l’EuroTournoi
25 Août 2019 | France > Eurotournoi

Solides en défense devant un Marin Sego en feu. Collectifs et variés en attaque avec du danger et des buts sur tous les postes d’attaque. Multiples avec des rotations qui ne font pas tomber le niveau de jeu. Les Montpelliérains ont mis les bons ingrédients en place pour dominer le Pick Szeged en finale de l’EuroTournoi 27 à 25. Un 5° triomphe strasbourgeois qui installe un peu plus le MHB comme icône d’un tournoi déjà légendaire.

Mais pour devenir encore un peu plus mythique, Montpellier a dû mener un dur combat 60 minutes durant. Inutile de penser que le Pick Szeged a joué les victimes volontaires. De Mirko Alilovic chaud comme la braise qui a offert un sacré show aux spectateurs à Matej Gaber remuant en diable au poste de pivot, tout le monde à Szeged a tout fait pour que Montpellier ne s’offre pas ce 5° sacre. Szeged a commencé à faire parler la puissance de sa base arrière, lançant d’entrée un duo Maqueda – Bodo qui a de quoi vous enfoncer les meilleures barricades. Mais si Montpellier a par moment plié, il na jamais rompu à l’image de ce passage en force obtenu par Yannis Lenne face à un Richard Bodo a qui il rend 15 centimètres et le double en kilos. De cette solidité défensive va naitre une belle efficacité offensive, car cela a permis aux joueurs héraultais de lancer la cavalerie et à ce petit jeu-là, les kilos et les centimètres de Szeged sont loin d’être un avantage.

Hugo Descat qui aligne les 7 mètres. Benjamin Afgour qui s’impose dans le combat en pivot. Valentin Porte qui donne son corps à la patrie MHB avec réussite et Mohammed Soussi qui trouve des solutions de loin. Tout le monde était dans le bon timing et surtout cela suffisait pour mener le match presque tranquillement. Presque, car au retour des vestiaires le Pick Szeged va appuyer là où cela fait mal avec, notamment, un Kasparek qui recommençait son show débuté sur la fin de première période. Résultat le premier vrai écart se faisait en faveur des Hongrois, mais un gros show Afgour allait renverser la tendance et pour de bon cette fois. Si Szeged avait pris 2 buts d’avance au plus fort de sa domination, c’est de 3, puis de 4 et enfin de 5 à la 55° qui Montpellier menait le match. Ecart impossible à combler en si peu de temps. Marin Sego veillait à ce que les Hongrois ne prennent pas feu en réussissant des tirs impossibles. Lui, qui allait être élu peu après, meilleur gardien du tournoi permettait à Valentin Porte de soulever le trophée ainsi que celui de meilleur joueur.

Montpellier va maintenant préparer son premier rendez-vous officiel avec le Trophée des Champions samedi prochain à Limoges face au Paris SG. Visiblement, sur ce que l’on a vu à Strasbourg pendant 4 jours, il est prêt… Maintenant entre les matches de préparation et la compétition, il y a parfois un gouffre.

MONTPELLIER 27
SZEGED 25

➤ Mi-temps : 14-13.
Arbitres : MM. K. et R. Gasmi.

MONTPELLIER : Sego (9 arrêts dont 2 pen.), Portner et Bonnefoi au but.
Joueurs : D. Simonet 1/2, K. Villeminot 1/2, Truchanovicius, Descat 5/6 dont 4/4 pen., Grébille 1/2, Tskhovrebadze, Bos, Pettersson 1/1, Richardson 3/7, Porte (cap.) 4/9, Lenne 2/5, Afgour 5/5, Soussi 3/6, Duarte 1/5.
Entraîneur : Patrice Canayer.

SZEGED : Alilovic (15 arrêts) et Mikler au but.
Joueurs : Maqueda 3/3, Stepancic 1/3, Källman (cap.) 2/3, Bodo 3/4, Canellas 2/4 dont 1/1 pen., Henigman, Radivojevic 1/4 dont 0/2 pen., Blazevic, Gaber 3/3, Sostaric 4/5 dont 2/3 pen., Kasparek 3/5, Bombac 1/2, Rosta 2/3, Zhitnikov 0/1.
Entraîneur : Juan Carlos Pastor.

Le diaporama du match par Fabien Jordhery



© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités