mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Starligue: Plus épanoui, Jean Loup Faustin revient à Montpellier
Starligue: Plus épanoui, Jean Loup Faustin revient à Montpellier
17 Septembre 2019 | France > LSL
Jean Loup Faustin retourne à Montpellier pour la 1ère fois depuis son départ en juin. Il a quitté son club formateur en quête d'épanouissement à Chambéry. Et cela fonctionne plutôt bien même si les Savoyards se sont inclinés la semaine passée à Aix. Les Héraultais eux, restent sur deux défaites d'affilée. Le Montpellier-Chambéry de cette 3ème journée, sans être capital peut s'avérer important pour la suite du championnat.  

par Yves MICHEL

Lorsque le calendrier a été officialisé, une date a tout de suite attiré l’attention de Jean Loup Faustin. Celle du mercredi 18 septembre pour le déplacement de Chambéry à Montpellier. Sur le coup, le demi-centre n’a pas voulu trop y penser. Il venait de quitter son club formateur et avait quelques jours de vacances devant lui. La reprise, la préparation avec ses confrontations, l'entame de la compétition officielle, tout s’est enchaîné pour déboucher sur l’échéance tant attendue. « Je suis assez content qu’on les joue rapidement parce que c’est toujours plaisant de pouvoir se comparer de suite avec l’équipe où tu as passé du temps. Ne serait-ce que pour se jauger. » Il a bien fallu qu’il se fasse à l’idée qu’il avait changé de cadre même si quelques articles de presse continuent à faire référence à "l’ex-Montpelliérain". « En fait, cela ne me fait strictement rien. Dans ma tête, j’ai tourné la page, je suis très heureux ici et suis à 100% chambérien.» D’ailleurs, la semaine dernière à Aix, il a longtemps discuté avec Baptiste Bonnefond, lui aussi un pur produit du centre de formation du MHB et qui a choisi de changer d’air après un long bail chez le double vainqueur de la Ligue des Champions. Le temps a fait son œuvre et le natif de Clermont l’Hérault (là où il a fait ses 1ers pas au handball alors qu’il n’était âgé que de cinq ans) s’est parfaitement intégré au groupe savoyard. «Je suis heu-reux ! Déjà j’ai trouvé un groupe qui est resté sur la même dynamique que la fin de saison passée. J’ai trouvé sans surprise des gars ouverts, on sent tout de suite la force du collectif, il n’y a pas énormément d’individualités qui sortent du lot et c’est donc hyper intéressant de s’entraîner au quotidien et d’évoluer avec eux. J’ai beaucoup plus de responsabilités qu’à Montpellier, on est deux (avec Lukas Von Deschwanden) donc on se partage le poste mais je sens que j’ai énormément de confiance d’Erick et de mes partenaires. Ça me permet de m’exprimer un peu plus ouvertement que je ne le faisais avant.»  Après un sans-faute au Phare lors de la 1ère journée face à Tremblay, l’issue du déplacement en Provence a été moins bien négociée.



Les regrets sont d’autant plus forts que Chambéry pouvait l’emporter. Le money-time avec 3 buts à remonter et cet échec par la plus petite des marges (29-28) en témoignent. «Ce ne sont pas des regrets mais plutôt des remords. On rate notre entame, des tirs assez faciles, il y a des pertes de balle et Aix nous a progressivement usés. Dans ces conditions, on n’a pas pu revenir dans le match. » Le déplacement à Montpellier arrive-t-il au bon moment pour se relancer ? Le résultat quel qu’il soit face aux Héraultais sera-t-il capital pour la suite ? « C’est la grande question mais les ambitions de chacune des deux équipes sont différentes. C’est en tout cas un match couperet et cela mettrait le perdant dans la situation de deux défaites d’affilée. Je dirai que c’est un match important.» La différence immédiate entre les deux équipes s’opère au niveau de l’enchaînement des matches. Si Chambéry n’entrera en coupe EHF qu’au 3ème tour à la mi-novembre, le MHB a entamé la Ligue des Champions ce samedi par une 1ère défaite à domicile face au Vardar, le tenant du trophée. Elle faisait suite au revers enregistré trois jours plus tôt en championnat à Nîmes. Montpellier privé de certains cadres (Truchanovicius, Soussi, Afgour) voudra se relancer, qui plus est face à un concurrent direct pour le podium. « Une bête blessée est plus dangereuse, craint Jean Loup Faustin. Ils sont habitués à de telles cadences et d’ailleurs, je trouve qu’à ce niveau, cela donne plus de rythme. Concernant les absences, Montpellier a un effectif assez large pour compenser et on ne va pas se focaliser sur qui est là ou pas. » Le retour à Bougnol reste particulier. Même s’il se refuse à le reconnaître, l’intéressé devra évacuer une certaine pression. Nombreux sont ceux de Clermont l’Hérault notamment qui seront présents pour l’encourager. « J’ai en tout cas, hâte d’y être. En face, cela aura pas mal changé car l’équipe a été remaniée et ce sera intéressant d’essayer de piéger ceux que j’ai côtoyés pendant longtemps. J’espère que ça va faire un bon match et que l’issue nous sera profitable. » L’épanouissement qu’il était venu chercher en Savoie, Jean Loup Faustin semble l’avoir trouvé. Il lui suffisait pour cela de changer de ville et surtout d’environnement. 


Créteil se déplaçant à Nîmes qui tourne à plein régime et Ivry accueillant Aix qui fait partie du trio (avec Paris et les Gardois) des invaincus de ce début de saison, il est fort peu probable que les deux clubs du Val-de-Marne décollent des profondeurs du classement. St Raphaël qui les accompagne et qui ne jouera que jeudi, effectue un voyage pour le moins périlleux à Nantes. Difficile de voir comment les Varois pourront redresser la barre tant ils ont montré leurs carences. Ils sont aussi privés de leur colonne vertébrale (Sarmiento – Lynggaard) et c’est un réel handicap. Nantes a des raisons de garder la confiance malgré la récente défaite à Paris. Une défaite de trois longueurs qui n’est pas catastrophique. Ce 2ème match officiel à la maison après le succès face à Dunkerque, sera l’occasion pour la nouvelle recrue espagnole Antonio Garcia d’étrenner ses nouvelles couleurs. Il ne sera pas de trop puisqu’Olivier Nyokas est venu garnir l’infirmerie.

Mercredi dernier, Zacharia N’Diaye, le capitaine de Chartres était satisfait de s’être imposé à Créteil mais ne se faisait guère d’illusions pour la suite. Les Euréliens vont devoir affronter en suivant Paris, Nantes et Montpellier. De son côté, le PSG est rentré de Croatie avec encore plus de certitudes après son succès face à Zagreb. Raul Gonzalez s’est même offert le luxe de ne pas utiliser Mikkel Hansen, Luka Karabatic et Gudjon Sigurdsson. En revanche, il devra vraisemblablement composer sans Rodrigo Corrales touché au genou gauche en Ligue des Champions. Chartres va devoir faire le dos rond face à l’orage.

Les deux confrontations Istres-Tremblay et Toulouse-Dunkerque restent une inconnue, tant l’inconstance des uns et des autres est manifeste. Mais les Istréens capables d’aller largement s’imposer à St Raphaël auront la faveur du pronostic. En revanche, ce sont justement face aux Varois que Toulouse a collecté ses deux 1ers points de la saison avant de s'étaler à Tremblay. Les Nordistes ont-ils les moyens de réaliser un exploit dans la ville rose ? Ils y étaient parvenus il y a un an, Baptiste Butto inscrivant sur pénalty à la 60ème, le but de la victoire (30-31).

Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseTVDatehoraire
ChartresParisbeIN 4 18/0920h30 
IstresTremblaybeIN 5 18/0920h30 
IvryAix en ProvencebeIN 6 18/0920h30 
NîmesCréteilbeIN 7 18/0920h30 
ToulouseDunkerquebeIN 8 18/0920h30 
MontpellierChambérybeIN 118/0920h45 
NantesSt RaphaelbeIN 1 19/0920h45
en gras, le pronostic gagnant

Classement
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris4220067542 
-Nîmes4220057502 
-Aix en Provence4220058532 
4Chambéry221106154-18
5Nantes221105856-15
6Tremblay22110565511
7Dunkerque2211050511-5
8Toulouse221105563-1-9
-Montpellier221106050-1 
-Chartres2211052551 
-Istres2211058641 
12St Raphael020206166-2 
-Ivry020204858-2 
-Créteil020205163-2 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités