mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC: Le PSG maîtrise Szeged, le patron est de retour
LDC: Le PSG maîtrise Szeged, le patron est de retour
22 Septembre 2019 | Europe > Champion's League

En l’absence de Mikkel Hansen, on se doutait bien que face à Szeged qui une semaine plus tôt s’était offert le scalp de Barcelone, la tâche du PSG ne s’annonçait pas des plus faciles. Si en 1ère période, les Parisiens ont souffert et ont été obligés de souvent puiser dans leurs ressources pour tenir tête à la formation hongroise, ils ont bien négocié le second acte. Le PSG a accéléré au moment opportun notamment dans les vingt dernières minutes. Avec un Nikola Karabatic de gala et un Rodrigo Corrales insolent d’efficacité dans ses cages, les joueurs de Raul Gonzalez ont battu Szeged (30-25), enchaînant leur 2ème succès en Ligue des Champions.

par Yve
s MICHEL à Coubertin

On ne bat pas impunément le Barça sans que ne s’instaure une confiance qui permet d’arriver sur Paris, totalement décomplexé. Les joueurs de Szeged avaient certainement en tête de réaliser la passe de deux et ainsi entrevoir la suite de la compétition avec beaucoup plus de sérénité. Ils se présentaient à Coubertin au complet alors qu'en face, c’était loin d’être le cas. Mikkel Hansen manquait encore à l'appel. Et cela fait deux semaines que cela dure. Victime d’un souci à l’épaule, le Danois n’a pas été utilisé dès le 1er rendez-vous européen à Zagreb. Quatre jours plus tard, il n’a pas fait le déplacement à Chartres. Sa rentrée était programmée ce dimanche sauf qu’entre temps, à l’entraînement, il a été victime d’une commotion cérébrale. On n’en saura pas plus. "Mikki" absent et Valur Sigurdsson préservé, Raul Gonzalez a dû gérer ses rotations. Une équipe moyenne du PSG n’aurait sans doute pas tenu la distance. Mais trois "facteurs X" lui ont permis de relever le défi. Trois éléments clé, Henrik Toft Hansen et son énorme débauche d’énergie défensive, Rodrigo Corrales sur son autorité devant la cage et… un certain Nikola Karabatic. Ce dimanche, Coubertin a retrouvé son patron. Du grand "Niko", perturbateur, passeur, finisseur et marqueur. Ses huit buts claquent comme un signe qui ne trompe pas.

The boss is back !

Au cours de cette rencontre, les champions de France sont passés par toutes sortes de scénario. Une équipe qui met la gomme et qui fait courir son adversaire et où l’articulation défense-montée de balle fonctionne d’entrée. Avec dans les cages, Vincent Gérard en confiance qui dès la 1ère attaque adverse, montre qu’il est dans le match avec une 1ère parade. La 1-5 avec Toft Hansen en position avancée donne satisfaction si bien qu’après six minutes, le PSG a déjà fait l’écart (4-1). Et puis les Hongrois se montrent plus agressifs, resserrent les lignes, profitent d’une 1ère supériorité numérique pour refaire leur retard. Leur hôte manque soudain d’agressivité et laisse les Bodo et Maqueda (photo ci-dessus) s’exprimer à 9m. Szeged produit plus d’animation offensive et aux deux extrémités du terrain, le géant Banhidi (2.07) est un véritable poison. Paris est à la peine mais ne se laisse pas pour autant distancer. Corrales a remplacé Gérard dans les bois et à la 1ère récupération après cet orage, Nikola Karabatic prend les affaires en main et trouve des solutions. « On tient le coup grâce à notre défense mais surtout on fait preuve d’intelligence, insiste l’aîné de la fratrie. On ne s’est jamais démobilisé et ça a payé. Petit à petit, tous nos efforts ont été récompensés. » Dès qu’ils ont réussi à faire sortir Szeged de son confort et à intensifier leur agressivité, les Parisiens n’ont plus été débordés. Grâce aussi à la prestation sans faille de Nikola Karabatic, opéré à deux reprises (du pied puis de la cheville) la saison dernière et qui semble être revenu à un niveau optimal. « Je me sens bien, j’ai de bonnes sensations et je suis sur une pente ascendante. Je prends vraiment beaucoup de plaisir sur le terrain. » Ces dernières saisons, on avait vu l’arrière international surtout très altruiste. Il l’est toujours mais il n’hésite pas à se créer ses propres ouvertures et marquer. « Je savais qu’en allant les provoquer un petit peu, cela pouvait les déranger. J’ai bénéficié de pas mal de situations de ce genre qui ont compté double voire triple. » L’entame du second acte s’est apparentée à un véritable combat où la paire arbitrale a souvent fait preuve de largesses à l’égard des Hongrois. Il faudra du grand Corrales et quelques arrêts successifs pour décourager les tireurs de Szeged et gratter des ballons importants. Si tout n’a pas été parfait avec par moments un manque de solutions offensives, chaque fois les Parisiens ont mis du rythme, leur adversaire s’est retrouvé en retrait. Sur la fin, rien ne pouvait leur résister et ils ont signé avec cinq longueurs d’écart (30-25) leur 1er rendez-vous européen à Coubertin. «On voulait juste gagner, poursuit Nikola Karabatic car perdre un match à la maison face à un des gros, cela peut nous mettre tout de suite en difficulté si on veut jouer les 1ères places. On est content d’avoir réalisé ce type de performance grâce à l’état d’esprit et l’envie qu’on a montrés. Là, comme à chaque début de saison, on repart à zéro en essayant de mettre la même intensité et pour l’instant, on est au rendez-vous. » Le PSG n’a même pas le temps de savourer cette victoire qu’il lui faut déjà lorgner sur le programme de la semaine. Mercredi, la réception de Toulouse en championnat et samedi, 3ème rendez-vous européen, en Norvège à Elverum. Avec certainement Mikkel Hansen qui sera remis du choc survenu à l’entraînement.

Trois questions au capitaine parisien, Luka Karabatic

Es-tu satisfait de la prestation de ton équipe ?
Oui. C’est en mettant cet engagement et cette combativité qu’on arrivera à faire des grandes choses. On y est arrivé face à une très belle équipe. Même si on a fait preuve de constance, il faudra gommer quelques imperfections. On a poussé, poussé et ils ont fini par craquer. On a surtout construit ce succès sur notre défense.

 La machine tourne-t-elle mieux que la saison passée ?
On est sur une dynamique de travail et on monte en puissance. Les automatismes sont là et c’est la 2ème année que Raul (Gonzalez) a cette équipe en mains. Il y a une continuité dans ce groupe et c’est très bénéfique.

Cela coïncide avec le retour au 1er plan de Niko…
Moi, cela ne me surprend pas ! (sourires). Quand il est blessé ou gêné, il est normal qu’il soit moins performant. Mais dès qu’il arrive à jouer en pleine possession de ses moyens, on sait qu’il va répondre présent. Il nous fait du bien par son jeu et son engagement. Et à le voir comme ça, ça nous pousse tous à aller de l’avant.

Le diaporama photos de PSG Handball - Pick Szeged


A Paris, Stade Pierre de Coubertin, dimanche 22 septembre
2ème journée de LDC - Groupe A

PSG Handball - Pick Szeged (Hon)         30 - 25    (MT: 16-14)


Arbitres: Slave Nikolov et Gjorgji Nachevski (Macédoine)
Spectateurs: 2800

Evolution du score: 3-0 (5) 5-3 (10) 7-7 (14) 8-9 (16) 11-11 (20) 13-11 (25) 16-14 (MT) 17-15 (32) 18-18 (35) 20-18 (40) 21-18 (41) 23-19 (45) 24-19 (48) 25-20 (50) 26-22 (55) 30-25 (FIN)

ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
N.KARABATIC8/100/08/1000000822
S.SAGOSEN5/70/05/700000513
D.NAHI3/41/24/60000048
K.SYPRZAK3/40/03/40000038
N.REMILI3/81/24/100000044
L.ABALO1/10/01/10000013
L.KARABATIC2/20/02/20002022
B.KOUNKOUD2/40/02/40001022
K.EKDAHL DU RIETZ1/30/01/30000011
A.KEITA0/00/00/00000000
E.KEMPF0/00/00/00000000
V.MORROS DE ARGILA0/00/00/00000000
G.SIGURDSSON0/00/00/00000000
H.TOFT-HANSEN0/00/00/00000000
Total28/432/430/47000303063
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
R.CORRALES RODAL12/280/112/2900000013
V.GERARD3/100/13/110000000
Total15/380/215/40000303076
SzegedSzeged
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
B.RADIVOJEVIC2/22/24/400000412
D.BOMBAC4/60/04/600000410
B.BANHIDI3/40/03/40000038
R.BODO5/120/05/120001056
N.HENIGMAN2/30/02/30000025
M.GABER2/20/02/20001024
J.CAÑELLAS REIXACH1/10/01/10000013
J.KALLMAN1/20/01/20000012
J.MAQUEDA PEÑO2/60/02/60000022
S.KASPAREK0/00/00/00000000
M.ROSTA0/00/00/00000000
M.SOSTARIC0/00/00/00000000
L.STEPANCIC1/30/01/3000101-1
D.ZHITNIKOV0/10/00/1000000-1
Total23/422/225/44000302550
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.ALILOVIC0/00/10/1000000-1
R.MIKLER10/380/110/39000000-4
Total10/380/210/40000302545


Dernière Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
FlensburgElverum261918/09>>
BarceloneCelje452121/09>>
AalborgZagreb302022/09>>
ParisSzeged302522/09>>
Prochaine Journée | Journée 3
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
SzegedFlensburg 28/09 
ElverumParis 28/09 
ZagrebBarcelone 28/09 
CeljeAalborg 29/09 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Aalborg4220064442 
-Paris4220067542 
-Flensburg4220051432 
4Szeged221105658-13
5Barcelone2211073521-3
6Elverum020204360-2 
-Zagreb020204967-2 
-Celje020204570-2 


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités